Rugby à 7 – Quatre continents, onze équipes étrangères : nouveau succès pour le Centrale Sevens ? [VIDEO]
Les Fidjiens de Yamacia Rugby étaient de retour sur le Centrale ! Crédit photo : Pics.
Les étudiants de CentraleSupélec ont accueilli 11 équipes étrangères à Orsay pour cette édition 2019. 

VIDÉO. Rugby à 7 : Le Centrale Sevens a tenu toutes ses promesses !VIDÉO. Rugby à 7 : Le Centrale Sevens a tenu toutes ses promesses !Malgré la pluie, la fête et le jeu furent encore au rendez-vous cette année au Centrale Sevens. Au total, 10 équipes masculines et 9 féminines se sont affrontées pendant deux jours sur le Stade de la Peupleraie d'Orsay. Parmi elles, 11 équipes internationales venant des quatre coins du monde. De l'Europe en passant par l'Afrique (Tunisie, Tuks, Afrique du Sud, Johannesburg), mais également par l'Amérique du Sud (Guanabara) et même les Fidji avec le retour de Yamacia.

Une organisation à la charge des étudiants de CentraleSupélec de Gif-sur-Yvette. « En collaboration avec l'école de kiné et également la filière STAPS d'Orsay qui est présente sur le tournoi pour filmer et réaliser des statistiques, » nous explique Gustave Behr, l'un des responsables de l'organisation du tournoi. Un travail colossal à mener et qui réserve parfois de mauvaises surprises, comme cela a été le cas cette année, puisque trois équipes chinoises (deux masculines et une féminine) se sont désistées à la dernière minute. Les deux parrains du tournoi, Thibault Daubagna et Conrad Smith n'ont également pas pu se rendre sur place suite à un problème d'avion. 

WTF : déguisé en canard, Conrad Smith court le marathon du MédocWTF : déguisé en canard, Conrad Smith court le marathon du Médoc

Le retour de Yamacia

Parmi les spécificités de cette édition 2019, outre le tournoi scolaire toujours présent et la collaboration avec une compagnie de cars pour faciliter le déplacement des équipes, la principale réussite a été de faire revenir l'équipe fidjienne de Yamacia sur le tournoi. Une sélection qui avait fière allure en 2017, puisqu'elle avait remporté le tournoi avec notamment l'apport de joueur expérimentés du 7 comme Semi Kunatani et Kitione Taliga, champions olympiques en 2016. 

Crédit vidéo : Centrale 7.

« Nous avons lancé une campagne de crowfunding et nous avons récolté 2000 euros. Cela nous a permis de payer quelques billets d'avions à ces joueurs, » révèle Gustave. Ils ne sont finalement que 4 à avoir débarqués dans l'Hexagone. Renforcés par des Fidjiens déjà exilés en Europe. Malgré tout, ces courageux joueurs du Pacifique ont débuté le tournoi à 6 avant d'obtenir du renfort. Un soutien qu'ils ont reçu surtout lors de la seconde journée avec notamment les Massicois Atu Manu et Setareki Bituniyata. Ils termineront finalement à la 5eme place du tournoi. 

[TRANSFERT] Pro D2 - Massy pourra-t-il compenser la vague de départs ?[TRANSFERT] Pro D2 - Massy pourra-t-il compenser la vague de départs ?

Le Racing 92 et l'Afrique du Sud titrés

Le grand vainqueur de cette édition 2019 dans la catégorie masculine est le Racing 92. Une équipe composée essentiellement d'Espoirs très talentueux, dont Joachim Trouabal qui a découvert le Word Series cette saison avec l'équipe de France à 7. 

Cape Town 7s - Trois renforts appelés avec France 7 pour la deuxième étapeCape Town 7s - Trois renforts appelés avec France 7 pour la deuxième étape

Chez les féminines, l'équipe nationale d'Afrique du Sud a dicté sa loi juste avant de remporter un nouveau titre sur le territoire français du côté de Nancy quatre jours plus tard. Retrouvez le classement ci-dessous :

Rugby à 7 - Circuit Élite 2019 : les Seventise prennent un très bon départ !Rugby à 7 - Circuit Élite 2019 : les Seventise prennent un très bon départ 

Le résumé de la première journée est également à découvrir en cliquant sur la vidéo ci-dessous :Lien Vidéo

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
Cet article ne contient aucun commentaire, soyez le premier à en poster un !

Derniers articles

Transferts
News
News
News
News
News
Transferts
News
News
News
Transferts