Ecrit par vous !
Rugby à 7 - Focus sur les Bleus Sevens à l'occasion du Dubaï Invitational Sevens
Les Bleus Sevens seront aussi à Dubaï ce week-end. Crédit photo : Facebook LES BLEUS SEVENS

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Les Bleus Sevens, champions de France Elite Sevens en titre, sont partis à Dubaï pour dispuster le tournoi B du Dubaï Sevens, première étape des World Series.

Ce week-end le monde du Sevens s’est donné rendez-vous à Dubaï pour un des plus gros tournois de rugby à 7 au monde. L’attraction phare sera les HSBC World Series où les meilleures nations mondiales vont s’affronter. Mais, saviez-vous qu’il y a aussi 19 autres tournois organisés la même semaine ? En effet, cette fête du rugby offre la possibilité à de nombreuses équipes de participer en proposant des tournois annexes, féminins et masculins, de plusieurs niveaux. On y retrouve même un tournoi de netball !

Le Dubaï Invitational Sevens

Les Bleus Sevens, champion de France et premier club professionnel de Sevens, font partie du 2e tableau, le Dubaï Invitational Sevens. Dans ce tournoi, regroupant 12 formations invitées en fonction de leur niveau et leurs résultats, y figure les équipes développement d’Afrique du Sud, d’Angleterre et de France, mais aussi la Belgique, Géorgie, etc. On y retrouve donc toutes celles qui n'ont pu accéder au tableau principal ainsi que les meilleurs clubs de Sevens. Les Bleus Sevens, après 3 participations entre 2007 et 2009, pour 2 ½ finales et un ¼ , visent une nouvelle place dans le dernier carré au milieu des grands favoris : les Springboks développement. Les outsiders étant les GB Britains et France Développement.

Le groupe, composé de joueurs amateurs évoluant dans les championnats de Fédérale, n’a pas la possibilité de s’entraîner en amont. C’est donc à force de talent, d’envie et d’expérience que les joueurs se retrouvent 2-3 jours avant le début du tournoi et doivent trouver rapidement des automatismes. Le club n’a pas les moyens de financer le déplacement, seul le sponsor historique Samouraï fournit l’équipement. C’est donc aux joueurs de s’autofinancer. Grâce à leur titre de champion de France, la FFR a subventionné à hauteur de 10 000€ cette aventure qui s’annonce formidable.

Les Bleus Sevens, de 2004 à nos jours 

Crées en juin 2004 par Gian Carlo Toufou (aujourd’hui entraîneur) à la demande de Thierry Janeczek (entraineur de France 7 à l’époque) et soutenu par Benard Lapasset (président de la FFR à l’époque), les Bleus Sevens sont d’abord une association de supporters de France VII qui va rapidement créer sa propre équipe de rugby en 2008. Toufou, le marabout et entraineur de cette équipe, après avoir accompagné sur une trentaine de tournois France VII, se lance dans l’aventure Bleus Sevens.

La FFR ne pouvant pas se rendre à plusieurs tournois internationaux où elle était invitée, a donné ses invitations aux Bleus Sevens. C’est ainsi que cette équipe a joué son premier tournoi à l'occasion du Kenya Safari Sevens 2008 avec notamment dans ses rangs un certain Maxime Machenaud accompagné de Manoël Dall'igna. Les Bleus finiront 3e, éliminés par le Kenya, futur vainqueur. Un résultat prometteur.

L’histoire est lancée et les Bleus Sevens participent et remportent les plus grands tournois nationaux : Stanislas Nancy, Howard Hinton Tours et Med Sevens Montpellier ; et européens : Manchester, Chester (UK), Nivelle (Belgique). Ils sont même devenus champions de France Elite Sevens en 2016, pour la première édition ouverte aux clubs professionnels de rugby à 7. En parallèle, ils ont obtenu d’excellents résultats sur les tournois invitationals (tournois B) des étapes Worlds Series de Dubaï et Las Vegas. Enfin, ils ont eu le privilège de participer à un tournoi aux îles Fidji : le Fidji International Sevens de Suva. L’aventure fut courte mais exceptionnelle au berceau du Sevens.

>>La suite en page 2<<

Les Bleus Sevens pourvoyeurs d’internationaux

Maxime Machenaud, Brice Dulin, Wesley Fofana, étaient tous titulaires le week-end dernier face aux terribles All blacks. Mais avant cela, ils sont passés tous les 3 par les Bleus Sevens, tout comme Hugo Bonneval et Manoel Dall’igna et Terry Bouhraoua, incontournables piliers de l’aventure olympique tricolore. Aujourd’hui, pas une seule sélection France 7 n'est exempt de joueurs passés par cette formation. 

Depuis l’année dernière, la FFR reconnaît les clubs professionnels de Sevens. Cette stratégie a permis aux Bleus Sevens de participer et remporter le championnat de France Elite Sevens. Par ailleurs, les 3 premiers de ce tournoi ont été des clubs de Sevens. Ce résultat devrait encourager la fédération à continuer dans cette voie, sous exploitée aujourd’hui, des clubs de Sevens.

Puiser dans le vivier des clubs de Sevens

En effet, aucun joueur champion de France ne fait partie du groupe France 7 à Dubaï. Alors que ce modèle est déjà exploité depuis plusieurs années chez nos voisins anglo-saxons. L’avantage principal étant de pouvoir former entièrement des joueurs au Sevens et permettre à la Fédération de bonifier ce potentiel. Alors qu’aujourd’hui, c’est France 7 qui sélectionne des joueurs pour leurs atouts physiques et rugbystiques afin de les former au Sevens par la suite. Le monde à l’envers !

Aujourd’hui, une vingtaine d’associations sont déclarées auprès de la FFR. Il y a des clubs pour tous les niveaux. Si vous souhaitez rejoindre un club de Sevens, la FFR a mis en place un système de captation de licence qui permet aux clubs Sevens "d’emprunter" un joueur licencié FFR. Pour cela, rien de plus simple, puisqu'il faut une Licence FFR, se rapprocher d’un club Sevens déclaré auprès de la FFR et enfin obtenir l’accord de son président de club. 

Le groupe pour le DUBAI SEVENS 2016:

Avants:
1. Théo BRUNEL (Macon)
2. Romain DUCAMP (Bagnères)
3. Josias DAOUDOU (Roval Drome - France7)
4. Michel GUIBORAT (Les Bleus - France7 U)
5. Mark GVOZDENOVIC (Orsay - France7 U)

Arrières:
6. Marvin VIALLET (Meyzieu)
7. Adil ACHAHBAR (Macon - Maroc7s)
8. Emmanuel QUINTANE (Berre - Minots7s)
9. Youness HOU (Martigues - Maroc7s)
10. William GERAUDIE (Tulle)
11. Arthur DENTRESANGLE (Valence d'Agen - France7)
12. Ezekiel SEJDORO (Clamart - France7)

Staff:
- Entraîneur: Gian Carlo TOUFOU (Sèvres Chaville)
- Manager: Pierre-Yves MONTAGNAT (Meyzieu)
- kiné: Baptiste DI GENNARO

Les poules :

Poule A :
Afrique du Sud développement, Pologne, Belgique, Bleus Sevens
Poule B :
Irlande, Géorgie, Allemagne, Zambie
Poule C :
France Développement, GB Britains, Hundested Spurs (UK), Tribes (Australie)

Merci à Gian Carlo Toufou d'avoir pris le temps de nous présenter cette équipe.

Gui Kas
Gui Kas
Cet article est rédigé par Gui Kas, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • tipunch
    11443 points
  • il y a 4 ans

Belle promotion.
Oui il faut que le 7 se développe si on veut un jour être constant a haut niveau.
Il faut que France 7 puisse piocher dans un grand réservoir de joueur.

Derniers articles

News
Vidéos
Quizz
News
News
Sponsorisé News
Vidéos
Transferts
News
News
Quizz