RCT : les confidences insolites de Richard Cockerill sur les différences entre la France et l'Angleterre
Richard Cockerill évoque le RCT.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
L'entraîneur anglais, arrivé en cours de saison, se livre sur son aventure au sein du Rugby Club Toulonnais.

"A Toulon, tout est différent." Visiblement, Richard Cockerill a compris où il avait mis les pieds. Dans un entretien accordé au Telegraph, l'ancien manager de Leicester est revenu sur ses premiers pas au sein du RCT. Un club "différent", donc, qu'il quittera (déjà) en fin de saison. Mais au fait, en quoi les Rouge et Noir sont-ils à part ?

Le bruit de la foule et la manière d’être des supporters représentent quelque chose de fort. Le concept de la sportivité est très différent. Il n’est pas très logique, mais c’est probablement la meilleure des façons de le regarder. Tout cela me fait paraître très calme et réfléchi ! Tout est un peu plus instinctif en France. Vous êtes toujours dans l’instant et vous vous demandez ce qui va se passer aujourd’hui, que ce soit les résultats de matches ou avec la ligue.

A l'heure d'affronter l'ASM en 1/4 de finale de la H Cup, l'ancien joueur de... Clermont poursuit en évoquant l'effectif XXL du triple champion d'Europe : "A Leicester, j’avais signé plusieurs joueurs. Ils sont tous internationaux, mais vous vous sentez à l’aise car vous les connaissez bien. Mais là, lorsque vous marchez dans une pièce aux côtés de Duane Vermeulen, Juanne Smith ou Leigh Halfpenny, c’est quelque chose de différent encore. Si votre première session d’entraînement est merdique, ils vont tous penser que vous êtes merdique."

RCT : les confidences insolites de Richard Cockerill sur les différences entre la France et l'AngleterreVIDEO. FLASHBACK : le RCT triomphe une nouvelle fois de Clermont en finale de la Champions Cup 2015De belles anecdotes

Quelles différences existent-ils entre la France et l'Angleterre ? Cockerill, à nouveau :

Il nous a été demandé d’avancer l’heure de l’entraînement des avants afin que nos supporters qui nous regardent ne manquent pas leur déjeuner. Ici, ce n’est pas bizarre, c’est quelque chose de normal. Si on a une réunion à 10h00 et qu’elle commence à 10h10, c’est comme si elle était à l’heure. Quand la réunion commence, si quelqu’un arrive dans la salle, il va serrer la main de tout le monde ou faire la bise à ceux qu’il connaît bien. [...] En Angleterre, il y aurait eu du sang sur le sol si des joueurs étaient arrivés avec 10 minutes de retard. En France, ils vont se demander pourquoi vous êtes en colère et vous dire qu’ils n’ont que 10 minutes de retard.

RCT : les confidences insolites de Richard Cockerill sur les différences entre la France et l'AngleterreCHAMPIONS CUP - 1/4 de finale : les compositions d'équipe de l'ASM Clermont et du RCTAutre différence : les repas : "quand c’est l’heure de manger, on mange. Ils comprennent que le rugby est important, mais le déjeuner et le dîner sont aussi importants." Enfin... les méthodes d'entraînements ne sont pas non plus les mêmes : "en Angleterre, vous préparez les consignes aux joueurs puis vous leur dites de commencer à travailler. Ici, ils vont d’abord commencer à s’entraîner et ensuite commencer à discuter pour trouver des solutions. Pendant qu’ils s’entraînent, ils vont commencer un débat sur le terrain et vous avez envie de leur dire: " attendez, pouvez-vous simplement faire ce que nous avions prévu ?"

Retrouvez l'intégralité de l'interview ici.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Iyhel
    22954 points
  • il y a 3 ans

Sans déconner je me demande si certains ont bien lu l'article du Telegraph ou s'ils comprennent bien l'anglais. Je la trouve plutôt sympa cette interview, ils reconnaissent que c'est différent de chez eux mais qu'il y a des choses bien, en terme d'équilibre notamment

Et si les joueurs anglais s'appropriaient réellement un projet de jeu au lieu d'appliquer des consignes (avec sérieux et abnégation certes), ils passeraient moins pour des truffes pendant une mi-temps quand des touristes jouent avec les règles.

  • Kad Deb
    29793 points
  • il y a 3 ans
@Iyhel

En effet, ce sont des différences culturelles mais il ne semble pas que les Français soient dénigrés.
Par exemple, les Britanniques sont très attachés à la ponctualité car "l'exactitude est la politesse des rois" et "time is money".
Or la France est une république et les Français aiment prendre le temps plutôt qu'en faire du fric...

Ah les "belles anecdotes" !... Sur la bouffe, j'ai pas compris : les joueurs anglais ne mangent pas, c'est ça ?... Bref, les vieilles scies natios qui ne nous expliquent même pas le Brexit... Cockerill ferait mieux de nous expliquer pourquoi il est venu passer 6 mois au RCT... Ou pourquoi les Anglais sont aussi feignasses avec les langues étrangères que les Français...

En lisant l'article sur le Telegraph toujours les mêmes poncifs. Les Français sont bavards et préfèrent débattre que travailler ; les Français ne pensent qu'à manger ; les Français ne travaillent pas ; les Français ne sont pas rigoureux. En revanche, les mecs qui parlent anglais, c'est incroyable d'être avec eux, ils sont tellement bons, sérieux et charismatiques (à aucun moment, ils ne citent un Français charismatique ou gros bosseur pourtant il y en a, et des grands, dans cette équipe). En attendant quand tu vois le niveau de certains anglophones illustres par rapport à certains Français, cela m'étonnerait que les Français soient des glands à ce point et les autres des stakhanovistes. C'est vraiment caractéristique de la morgue britannique à l'égard des gentils barbares braillards d'outre-Manche. On reconnaît bien là les insulaires de la nation qui éclaire le monde : d'un côté ceux qui parlent notre langue et rassurent, de l'autre les barbares qui parlent leur idiome étrange (qu'ils ne se donnent pas la peine d'apprendre) et inquiètent. On a vraiment l'impression qu'ils ont eu l'audace de venir mettre les pieds ici pour le soleil, le chèque et le sourire de la voisine.

  • mimi12
    75815 points
  • il y a 3 ans

C'est un poisson d'avril publié en retard !

Il parlait bien de rugby ou de l'administration française 😊

Autrement dit, on à toujours quelque chose à redire.
Ce qui est vrai.

En gros, c'est juste la différence entre une entreprise de professionnels et une association d'amateurs. Rien à voir avec la différence entre la culture anglaise et la culture française.

Très intéressant. On voit bien sur des pts évidents et fondamentaux pquoi on n'est pas une nation faite pour la compétitivité. Chez eux tout est logique, programmé, propre. Nous, y a tjrs des complications, des choses qui ne devraient pas être là qui sont là.

C'est intéressant.

MDR

Derniers articles

Ecrit par vous !
News
News
Transferts
News
News
News
News
News
News
News
News