Quel est le bilan en chiffres du XV de France de Jacques Brunel en 2018 ?
Jacques Brunel est à la tête des Bleus depuis un an.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Il y a un an, Jacques Brunel était nommé à la tête du XV de France. Sous ses ordres, les Bleus n'ont pas vraiment réussi à faire mieux qu'en 2017.
284
C'est le nombre de points encaissés par les Bleus en 2018 dont 94 lors du 6 Nations, 127 durant la tournée estivale contre les All Blacks et 63 à l'automne. Soit 25,8 points en moyenne par rencontre. A titre de comparaison, les Bleus de Novès étaient à 90 points après le Tournoi, 109 contre les Boks et 79 en novembre soit 278 points (25,27 en moyenne).
27.27%
Le XV de France n'a remporté que trois de ses 11 matchs programmés en 2018. C'est moins de 30 % de victoires...comme en 2017 (si on ne compte pas le match en semaine face aux All Blacks B). A titre indicatif, l'Irlande, c'est 91.67 % de succès cette année (11/12).
On a souvent parlé du manque de réalisme des Français dans la zone rouge si chère à Fabien Galthié. Cette année, les hommes de Jacques Brunel n'ont franchi la ligne de craie adverse qu'à 19 reprises (18 fois en 2017). Ce qui fait moins de deux essais par match.
Course
En mars dernier, l'équipe de France terminait à la 4e place du Tournoi des 6 Nations avec seulement 108 points marqués. C'est loin des 160 unités des Irlandais, mais c'est mieux que l'Angleterre, 5e de cette édition 2018 avec seulement 102 points inscrits. Pour rappel, le XV de la Rose avait remporté le titre l'année précédente en marquant 146 points. Les Bleus avaient terminé 3es avec 107 points au compteur.
108

Joueurs les plus utilisés en 2018

Avec cinq essais au compteur, Teddy Thomas est le meilleur marqueur du XV de France en 2018. C'est une réalisation de mieux que le talonneur Guilhem Guirado mais c'est deux fois moins que l'ailer des All Blacks Rieko Ioane, auteurs de 11 essais cette année.
5
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Il y a de quoi se faire un bon loto de Noël.
Bon Nanard nous avait promis, avec l'arrivée de Brunel, une équipe de France conquérante, apaisée, avec des club super concernés et une collaboration sans faille des techniciens français. Résultat on a pris des branlés toute l'année en jouant un rugby approximatif et sans âme.
Vivement 2019, là on va voir ce qu'on va voir, comme on est loin de personne et proche de tout le monde la méthode Brunel va nous démontrer que nous ne sommes que des gaulois râleurs, et que nous serons champion du monde ou pas loin, enfin pas trop loin.

  • AKA
    49000 points
  • il y a 1 an

Vu d' un certain angle çà peut faire un bêtisier de fin d' année! 😉

Jamais un sélectionneur n'a eu un groupe aussi important en préparation pendant aussi longtemps...
Il faut ce qu'il faut pour un tel projet de jeu !

Les chiffres on leur fait dire ce qu'on veut
Nanard l'avait dit: on se déplace en septembre pour gagner

alors les chiffres 2018...

le genre d'info qui vous plombe le moral avant les fetes...

bon, on peux toujours se rassurer qu'on descendra pas plus bas, mais j'ai comme un doute

  • Gila
    522 points
  • il y a 1 an

Un super entraîneur après l'Italie
J'ai espoir de finir 5 pour le tournois 6 Nations
Merci Laporte
Vivement la fin Brunel et Laporte

Quand on voit la compo du XV le plus utilisé ceci explique un peu cela non ?

Déficitaire comme celui de la FFR ?

  • Jako33
    15953 points
  • il y a 1 an

Y en a un qui va pas dormir tranquil la veille de noël, il vaut mieux qu'il éteigne son téléphone!

Blague a part c'est quand même significatif qu'on finisse avec des statistiques similaires cette année. Au niveau du jeu par contre, c'est même devenu carrément indigeste à regarder (A part ce match contre l'Argentine avec des phases d'attaque intéressantes, une leur d'espoir). Mais l'enseignement qu'on peut en tirer, c'est que le problème semble vraiment venir du système plus que des coachs.

@Jako33

Pas d'accord
C'est les coaches qui créent le système

L'objectif de Moustache et du Capo: faire moins pire que Saint André à la RWC 2019 - Objectif difficile, mais ils ont de l'amibition (surtout le Capo).

Surement vouliez-vous écrire : QUEL EST LE DÉPÔT DE BILAN EN CHIFFRES DU XV DE FRANCE DE JACQUES BRUNEL EN 2018 ?

Mais bon maintenant que la fédé veut revenir vers un rugby d'évitement, que l'EDF montre l'exemple en évitant de faire pire en 2019.

Certains ont été virés pour mieux que ça non ? En même temps quand on voit l'équipe formé par les joueurs les plus utilisés y'a rien de mieux à attendre

Je ne commenterai pas les chiffress mais j'aimerais savoir quand la liste pour le tournoi sera divulguée, un spécialiste du sujet peut me répondre ?

Pour le reste j'espère voir au tournoi un plan d'attaque ambitieux, mais faute de, au moins les joueurs suivants en vrac (et sans tenir compte des blessures) : Chat, Poirot. Priso, Hamadache, Taofifenua Guirado, Vahaamahina, Taofifenua, Ollivon, Itturia, Macalou, Gourdon, Jelonch, , Dupont, Couilloud, Parra, Ntamack, Lopez, Chavancy, Fofana, Penaud, Clemenszac ou Aguillon, Lacroix, Grosso, Raka, Ramos... Après tout le plan de jeu on le connait et n'importe quel joueur de top 14 peut le mettre en place.

  • Pianto
    35912 points
  • il y a 1 an
@Les courses en houle

prépare toi psychologiquement à être déçu.

Derniers articles

News
News
News
News
Arbitrage
News
Vidéos
Vidéos
News
News
News