PRO D2. La crise est encore loin d'être terminée au Racing Club de Narbonne
PRO D2. La crise est encore loin d'être terminée au Racing Club de Narbonne...

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !

Il semblerait que la crise soit bien loin d’être terminée à Narbonne. Élu président de la SASP du RCNM le 25 juillet dernier, Bernard Archilla était censé apporter un peu de calme et de stabilité à la tête du club, après une ère Rocky Elsom particulièrement chaotique. Mais l’ancien dirigeant du SC Albi va visiblement avoir plus de boulot que prévu…

En effet, pour citer les mots de La Dépêche, Archilla et Jacques Berthomieu, de la commission finance, « découvrent chaque jour de nouveaux cadavres dans le placard ». En cause ? Des engagements pris par la précédente direction du club, qui mettent le club en danger financièrement, selon Archilla :

On a hérité d'une situation difficile mais que l'on ne savait pas si profondément dégradé. La situation est compliquée mais cela ne nous empêchera pas d'aller vers le plan correctif (…) Des règlements et engagements financiers ont été pris juste avant notre arrivée. Ces règlements et engagements pénalisent le budget du club (…) Un recrutement et des promesses engendrent des situations d'inégalités ainsi qu'un effectif dépassant le quota de joueurs non-JIFF ».



Relégué administrativement par la DNACG au mois de juin dernier, le RCNM a poursuivi son recrutement et enregistré 17 signatures (pour 21 départs), avant d'obtenir son maintien en Pro D2 en appel. Parmi les recrues, on retrouve quelques noms prestigieux comme ceux des anciens All Blacks Neemia Tialata, Piri Weepu et Stephen Brett. Des joueurs qui, même s’ils sont assez loin de leur niveau passé, doivent toucher des salaires relativement conséquents...

Mais en dehors du volet financier, il semblerait que l’ambiance soit également délétère au sein du vestiaire. Sous contrat jusqu’en 2017, le manager Christian Labit, également recruté par l’ancienne direction, serait actuellement en arrêt maladie.  Son avenir semble particulièrement flou. Plusieurs joueurs de l’effectif verraient également d’un mauvais oeil l’arrivée de la nouvelle direction, qui a pour ambition de mettre fin à certains privilèges…

Christian Labit est en arrêt de maladie mais ce n'est pas de ma faute. On travaille sur ce dossier. Il y a deux entraîneurs et on n'a pas d'argent pour recruter un manager sportif. Gilles Bourguignon et Henri Sanz feront office de manager et seront près de l’équipe (…)…L’état d'esprit est excellent chez la majorité de joueur (…) L'état d'esprit n'est pas très bon chez certains joueurs auxquels des avantages importants ont été consentis avant notre arrivée. Ces joueurs ont compris que je souhaitais mettre fin à ces privilèges (…) La nouvelle équipe dirigeante du RCNM et moi en particulier ne ferons rien d'illégal. On ne fera rien pour contourner la loi. Certaines promesses injustifiées ne seront pas reprises par la nouvelle équipe. Certains règlements injustifiés devront être remboursés. Je ne citerai pas de noms car on laissera le cas échéant la justice faire le nécessaire. Certains joueurs ont reçu des avances conséquentes début juillet sans justification au plan légal ».




Pour ne rien gâcher, Bernard Archilla a également évoqué une « faute professionnelle » commise par certains joueurs de l’effectif la semaine dernière. Les joueurs impliqués n’ont pas pris part au match amical face à Colomiers samedi dernier (défaite 32-12). Si le président narbonnais n’a pas souhaité en dire plus, la Dépêche évoque des « selfies outranciers ». Des sanctions pourraient être prises lors d'une réunion organisée demain.

Bref, vous l'aurez compris, et pour utiliser un terme journalistique pointu, c'est le gros bordel à Narbonne.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Jak3192
    57002 points
  • il y a 3 ans

Le RCNM, la saga de l'été ?
Vivement le prochain episode !

  • ced
    100168 points
  • il y a 3 ans

à mon avis le RCNM devait être géré par Paul Goze

Olivier Ménard (L'Equipe 21), semble avoir pris un coup de vieux cet été.

Ca restera comme un mauvais exemple. Je ne connais pas bien le dossier, au final quelqu'un peut me dire ce qu'ont apporté les Australiens?

  • AKA
    49096 points
  • il y a 3 ans

Je me demande comment des Aussies ont pu mettre des billes dans un tel panier de crabes... Le nouveau Pdt n' est qu' un pantin aux ordres de "magouilleurs" locaux qui font la pluie et le beau temps; de plus avec le départ de certains joueurs( à qui il va surement falloir verser de subtentielles indemnitées) et l' arrivée de "vedettes" comme Tialata, Veepu et Cie çà ne vas pas être triste!!! La suite au prochain épisode....

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News