PRO D2 : comment expliquer le bon début de saison de Massy, vent de fraîcheur sur le championnat ?
Massy, la belle surprise de ce début de championnat.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Surprenant 4ème de Pro D2, le promu impressionne. Jusqu'à quand ? Retour sur son début de saison qui fait souffler un vent de fraîcheur sur le championnat.

Début de saison en fanfare

Et dire que les Massicois n’ont toujours pas joué une rencontre à domicile ! Après deux journées, les Franciliens comptent pourtant déjà six points, là où les observateurs auraient pu leur promettre un début de saison cauchemardesque. Comme un rappel de leur statut, soit celui d’une équipe venue du monde (plus si) amateur et habituée à faire l’ascenseur ces dernières saisons... Il y a quelques mois, deux divisions séparaient Grenoble et Massy. Les Isérois ont pourtant eu chaud aux fesses avec la belle remontada de leurs adversaires, Ancely et Desassis inscrivant chacun un essai dans les dix dernières minutes. Résultat ? Une courte défaite (26-22) et un bonus défensif glané face à l’un des grands favoris pour la montée.

La semaine dernière, le RCME avait carrément pris la tête du championnat - à égalité de points avec l’USAP - grâce à un succès de prestige sur la pelouse de Carcassonne. Score final, 49 à 10, bonus offensif à la clé. De quoi bien lancer une saison, avant la réception de Montauban pour la 3ème journée.

Un fossé Fédérale 1 / Pro D2 qui se resserre

L’an passé, Soyaux Angoulême et Vannes ont prouvé qu’il y avait de la place pour les équipes venues de Fédérale 1, en décrochant leur maintien sportivement. Pas si anodin : les années précédentes, un promu sur deux n’avait pas long feu en Pro D2, à l’image de Provence Rugby, l’US Bressane… et de Massy, par deux fois.

Alors, est-ce le signe que le fossé se resserre entre Pro D2 et Fédérale 1 ? Cette dernière ne symbolise plus le rugby “amateur” avec de plus en plus de contrats pros, d’étrangers et de joueurs venus des divisions supérieures. La création de la Poule Elite va dans ce sens. Et devinez qui a terminé en tête de cette même poule la saison passée ? Preuve que Massy a des arguments et un projet solide (seize victoires et quatre défaites, et dix points d'avance sur son dauphin). Autre preuve, la victoire du second promu, Nevers, qui a remporté un duel important face à Vannes (24-21) dans la lutte pour le maintien dès la 2ème journée.

Une reprise anticipée qui fait la différence

C’est l’avantage d’avoir été sacré champion de France de Fédérale 1. En évitant des phases finales périlleuses, les Massicois ont pu partir en vacances recharger les batteries… et reprendre l’entraînement avant tout le monde (le 9 mai, NDLR). Argument facile mais logique, au moment d’expliquer cette large victoire à Carcassonne. Les Banlieusards avaient d’ailleurs été convaincants pendant la campagne de matchs amicaux, avec une courte défaite face à Narbonne (29-33) et une belle victoire sur Vannes (29-7).

De plus, l’assurance d’évoluer en Pro D2… dès le mois de mars a permis au club d’anticiper son recrutement. Si le Gallois Rhys Williams est arrivé récemment, les Massicois ont réussi quelques jolis coups avec les venues de Bordes, Charlon, Naikadawa ou Roussarie, habitués au haut niveau.

Option sur la jeunesse, l’Île-de-France en force

Cet été, les jeunes Woki, El Ansari et Ngandebe - aperçus en équipe de France Juniors - ont quitté le 91, venant grossir la liste des pépites passées par le club ces dernières saisons (Cancoriet, Macalou, Y. Camara…). Mais le réservoir n’est pas vide pour autant. Face à l’USC, Soave, Delhommel et Etien - sous contrat Espoir - ont été alignés. Contre Grenoble, c’est Abraham qui a fait ses débuts en Pro D2.

Sans oublier les Charlon, Prier, Dumas, Mendes, Chellat et Ferrer, tous formés en Île-de-France et tous alignés au moins une fois depuis le début de saison. Ni l’historique Desassis, formé au club et déjà présent à Massy lors des deux dernières saisons en Pro D2 (2012-2013 / 2014-2015), à l’instar de Ratinaud, Essonnien depuis 2011.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Je pense qu'il est un peu tôt pour dire qu'ils se maintiendront mais j'aimerai bien, c'est quand même un club qui a toujours eu une belle formation

  • PIPIOW
    42085 points
  • il y a 3 ans

ils ont deja prouvé la qualité de leur jeu
aprés 30 matchs la saison est longue vont ils avoir un effectif assez consequent?
en attedant ils ont 6 points
et donc je pense qu ils vont se maintenir

  • VivaRCF
    17917 points
  • il y a 3 ans

Ils ont aussi compris un élément clé qui est : ne pas tout changer.
Il y a évidemment des postes où la marche est haute, notamment dans le 5 de devant et à la charnière. Mais ils ont signé des joueurs d'expérience, tout en faisant confiance à leurs jeunes, et à ce qui marchait. Ils ont recruté des profils adaptés à leur jeu aussi ces dernières années comme Ancely, et du coup ça marche. Ne pas réduire la voilure en terme de jeu c'est tout à leur honneur

C'est intéressant de voir un petit club comme Massy de lancer des jeunes et de miser sur la formation. De plus cela leur réussit donc tant mieux, pourvu que ça inspire d'autre club!

@Martovalie

Massy a toujours misé sur la formation et a toujours perdu ses bons éléments ( jadis les millo-ch et lambol ...récemment cancoriet camara macalou )
Bien que cela porte ses fruits mais il faudra tenir le coeur de l'hiver !
Les promus l'an passé ont fait un bon début et ont connu une période de creux...
A surveiller donc !

Derniers articles

News
Vidéos
News
News
News
Vidéos
News
News
News
News
News