Pourquoi Djibril Camara a-t-il été licencié par le Stade Français ? Il s'explique, et décide de contre-attaquer !
Pourquoi Djibril Camara a-t-il été licencié par le Stade Français ? Il s'explique, et décide de contre-attaquer !
L'ailier de l'Aviron Bayonnais explique dans les colonnes du Midol les faits qui lui sont reprochés par son ancien club.

Jouera-t-il ce samedi à Jean-Bouin face au Stade Français Paris ? Licencié pour "faute grave" par le club de la capitale, Djibril Camara a rapidement rebondi du côté de l'Aviron Bayonnais. Avec qui l'ailier international brille en ce début de saison...

Las, une blessure au genou pourrait le priver de retrouvailles avec son ancienne formation.

Top 14 - Djibril Camara inarrêtable face au Racing 92 pour le superbe essai de Bayonne [VIDEO]Top 14 - Djibril Camara inarrêtable face au Racing 92 pour le superbe essai de Bayonne [VIDEO]Paris - Bayonne, c'est tout de même la bonne excuse pour prendre des nouvelles du joueur. Ce qu'a fait le Midi Olympique, qui révèle que Camara a décidé d'attaquer le club devant le conseil des prud'hommes pour "rupture abusive de contrat."

Reçu par Fabrice Landreau, mais pas par Heyneke Meyer ou le président Hubert Patricot, le joueur s'explique : 

Le club me reproche d'être arrivé dans un prétendu état d'ébrieté avancé lors d'une garden party organisée par le club pour les sponsors. [...] Et que, au cours de cette soirée, j'aurais été injurieux envers le club auprès d'un sponsor. Mais c'est complètement faux. Le club précise que j’étais accompagné durant cette soirée par un de mes partenaires chez qui j’avais passé la fin d’après midi. Bizarrement, ce joueur-là n’a été ni convoqué, ni licencié alors que nous avions la même attitude ! Où est donc la cohérence dans l’action du club ? [...] Le club me reproche aussi d’avoir eu une altercation physique avec ce même joueur au soir du dernier match. C’est complètement dingue d’aller inventer un prétexte pareil. Ce joueur, c’est un de mes meilleurs potes. Lui-même a dit aux dirigeants que c’était faux.

Voilà pourquoi Djibril Camara a décidé d'attaquer le club, qui a - selon lui - invoqué la faute grave pour éviter de verser des indemnités négociées à l'amiable qui comptent, depuis cette saison, dans le Salary Cap.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Si le Club a tout faux c’est grave. Si c’est Djibril il faut qu’il arrête la canette mais ça c’est pas important.

Un rugbyman peut être licencié pour une « altercation «  et pour avoir bu un coup de trop.
Heureusement que l’on prend pas en compte ce qui se passe sur le terrain, sans parler des 3ème mi temps arrosés! Si c’est cela, prétexte plus que douteux pour virer un joueur

Certains invoquent Paris, ville de tous les excès...Le mec s'en trouve éjecté et s'retrouve à Bayonne juste au moment es Fêtes...

va falloir embaucher des journalistes chez Gala bientot

Ceux qui ont lu le Midi Olympique pourraient-ils préciser si le reste de l'article est plus clair ?

Parce que la déclaration de Camara, elle, ne l'est pas.
"Le club précise que j’étais accompagné durant cette soirée par un de mes partenaires chez qui j’avais passé la fin d’après midi. Bizarrement, ce joueur-là n’a été ni convoqué, ni licencié alors que nous avions la même attitude ! Où est donc la cohérence dans l’action du club ?"

Ce passage fait très "lui aussi il l'a fait pourquoi il est pas puni ?" et ça n'innocente en rien Camara. Le fait que quelqu'un d'autre ait commis la même faute n'enlève rien au fait que Camara soit en tort, si faute il y a. Ça ne prouve en rien que les deux joueurs ne sont pas arrivés alcoolisés. Il va falloir qu'il trouve une meilleure ligne de défense.

Quant à la suivante, "Le club me reproche aussi d’avoir eu une altercation physique avec ce même joueur au soir du dernier match. [...] Ce joueur, c’est un de mes meilleurs potes. Lui-même a dit aux dirigeants que c’était faux.", il va falloir trouver mieux car des altercations entre joueurs et amis après une soirée arrosée j'en ai vu un sacré paquet. Ce n'est pas bien grave, mais dire que c'est impossible car ils sont copains c'est encore une ligne de défense assez bancale.

Je me base évidemment sur le bout de déclaration que j'ai à disposition, mais à moins que l'article du Midol n'en dévoile davantage, il va avoir besoin d'un dossier plus solide que ça pour s'en sortir notre ami Djibril.

@Imanol votre idole

C'est léger mais pas plus que ce qu'il y a en face, le Stade Français n'a pas apporté d'éléments concrets non plus à ce jour. Or c'est à l'employeur de justifier le licenciement... ce n'est pas Camara qui va devoir prouver qu'il s'est bien comporté et qu'il ne s'est pas battu mais le Stade Français qui va devoir prouver que le joueur était ivre, incorrect et qu'il s'est battu.

@Team Viscères

A vrai dire, j'ai plutôt tendance à me placer du côté de Camara car les licenciements de masse du Stade Français me poussent à croire qu'effectivement ils cherchaient un prétexte pour continuer le "dégraissage" à moindre coût.

Malheureusement pour Djibril Camara, je présume que le SF, surtout avec un président chevronnée comme Hans-Peter Wild, ne licencie pas pour faute grave sans être en mesure d'apporter quelques éléments, ou tout du moins des témoignages, surtout avec l'affaire Novès qui fut très médiatisée et qui s'est conclue à peu près à la même période.

C'est à l'employeur de prouver la faute grave effectivement. Mais lorsqu'ils dévoileront leurs arguments il faudra que Camara ait autre chose à dire que "lui aussi et il s'est pas fait virer"

@Imanol votre idole

C'est pourtant un excellent argument, même s'il faut le reformuler. Si un agent est licencié pour un motif alors que d'autres agents dans la même situation n'ont subi aucune sanction alors on est en présence de traitement discriminatoire, un des rares motifs qui fait (un peu) trembler les entreprises.

Si les avocats du SF sont bons, maintenant que Camara a montré ses cartes ils prépareront en roue de secours la démonstration du fait que Camara et le joueur mystère n'ont pas eu le même comportement pour couper court à l'accusation de discrimination. C'est pour ça que la meilleure attitude à avoir avant une telle action, c'est de garder le silence. En parlant le seul truc que tu fais c'est prendre le risque de dire une connerie ou aider le camp adverse à préparer son dossier.

@Imanol votre idole

Camara tartine plus longuement dans Merdol, mais sans rien ajouter de vraiment intéressant, sinon qu'il ne peut pas donner le nom de ce fameux meilleur pote "pour le protéger".
Bref,en clair : tout ce qu'on me reproche est complètement faux ; une stratégie qui parait bien puérile et comme tu l'as dit, une ligne de défense bien légère devant les prud'hommes à moins qu'il ne puisse réellement apporter des preuves, mais ça risque d'être difficile sur certains des points évoqués.

@lelinzhou

Ça tombe bien au prud'homme c'est à l'employeur de prouvé, si il y en a pas ils vont payer.

@Lauraclette

et @ Team Viscères
Oui et non : l'employeur lui aura sans doute des témoins (les cadres du club par exemple) pour confirmer les différentes fautes invoquées, altercation avec Meyer, présence en état d'imprégnation alcoolique, bagarre avec un autre joueur etc.. Et Camara qui nie tout devra, lui, faire la preuve que ces témoins mentent...

  • Yonolan
    14922 points
  • il y a 1 semaine

Bon je peux comprendre que Camara soit resté silencieux et ait gardé toute son énergie pour trouver un nouveau club avant d'attaquer aux prud’hommes son ancien club
Quoiqu'il en soit il y a un des deux qui ment comme un arracheur de dents...
Bon un feuilleton de plus à suivre

  • cahues
    104049 points
  • il y a 1 semaine

Vu le mutisme des deux parties jusqu'à maintenant il est difficile de savoir avec certitude les raisons d'un tel déballage seulement à présent.

  • spir
    16593 points
  • il y a 1 semaine

incroyab' !

Derniers articles

Transferts
News
News
News
News
News
News
News
News
Transferts
Vidéos