Point en or, remplacement du carton rouge autorisé, la Nouvelle-Zélande innove
Le spectacle sera au rendez-vous en Super Rugby.
Lancé le 13 juin, le Super Rugby Aotearoa, le championnat entre les équipes néo-zélandaises, a décidé d’apporter des modifications aux règlements.

Le responsable du rugby professionnel en Nouvelle Zélande Chris Lendrum se dit "ravi d’avoir l’opportunité d’innover et de rendre le jeu plus excitant", il a également confié que tous les acteurs "sont heureux de faire du Super rugby Aotearoa, un championnat plus rapide, et plus sain qu’il ne l’était auparavant". C’est la fédération néo-zélandaise qui en a décidé l’instauration en accord avec World Rugby. Notez cependant que ces modifications ne font pas partie des 10 nouvelles règles préconisées par l'instance mondiale pour la reprise afin de limiter la propagation du Covid-19. Par ailleurs, la fédération néo-zélandaise a annoncé qu’elle n’appliquerait pas ces règles facultatives dans le Super Rugby Aotearoa.Coronavirus - World Rugby valide 10 modifications temporaires des règlesCoronavirus - World Rugby valide 10 modifications temporaires des règlesCes nouvelles règles seront les suivantes :

  • instauration du point en or pour départager les deux équipes s'il y a match nul à la fin du temps ré-glementaire. Sur un format de 10 minutes, la première équipe à marquer, par un essai, un drop ou une pénalité remporte le match et les 4 points de la victoire. L’équipe perdante pourra toujours empocher le point de bonus défensif si elle a inscrit 3 essais au moins de plus que son adversaire. 
  • Autre nouveauté, un joueur écopant d’un carton rouge pourra être remplacé 20 minutes après son expulsion. "Il n'y a pas de gagnants lorsqu'un joueur reçoit un carton rouge, mais les fans de spectateurs dans le stade, les joueurs et les entraîneurs veulent voir un match équitable. Remplacer un joueur après 20 minutes atteint le bon équilibre."


Les arbitres seront également plus attentifs au niveau des zones de conquêtes pour permettre un jeu plus fluide.
 Par exemple, le plaqueur devra s’éloigner de la zone de ruck pour permettre un jeu plus rapide qui avantage les attaquants. Les principaux points d'observations pour les arbitres dans les rucks sont résumés ci-dessous :

  • Les porteurs de ballon ne pourront effectuer qu'un seul mouvement dynamique après avoir été plaqués.
  • Ramper, ou tout mouvement secondaire autre que le placement ou le dépassement, sera pénalisé.
  • On s'attend à ce que les plaqueurs roulent immédiatement en direction de la ligne de touche. Ce sera la «priorité numéro un» de l'arbitre dans le zone de plaquage.
  • Il y aura une attention particulière sur la ligne de hors-jeu, les défenseurs devant être "clairement" en-jeu pour donner plus d'espace aux équipes attaquantes.
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Déjà que le super rugby ressemblait un peu trop à la NBA à mon goût, avec ces règles ça va devenir vraiment compliqué de défendre. Les joueurs risquent de se faire retenir dans les rucks encore plus qu'avant. J'espère que les équipes ne vont pas laissé tomber la défense et tout miser sur l'attaque.

Derniers articles

Vidéos
News
Vidéos
News
Vidéos
News
News
Vidéos
Vidéos
Transferts
Vidéos