PHOTOS. INSOLITE. Le Biarritz olympique troll gentiment l'Aviron bayonnais sur Twitter
Il y avait de l'ambiance lors des fêtes de Bayonne.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Le Biarritz olympique et l'Aviron bayonnais vont à nouveau croiser le fer cette saison en Pro D2. S'il faudra attendre octobre, le match a semble-t-il déjà commencé.

Avec la relégation de l'Aviron bayonnais en Pro D2, la saison 2017-2018 va être marquée par le retour des célèbres derbys basques. Le premier sera programmé lors de la 8e journée du côté de Jean-Dauger. Le second aura lieu en février à l'occasion de la 22e journée. Et si le temps ne sera pas forcément estival, on peut compter sur les supporters pour réchauffer l'atmosphère. On a récemment pu voir lors des fêtes de Bayonne que la peña Baiona (Vino Griego) avait la cote. Du côté du voisin biarrot, on a cependant tenu à faire remarquer que tous les festayres avaient fièrement arboré les couleurs du BO durant toute la durée des fêtes. Un joli "troll" qui donne déjà le ton. Rendez-vous en octobre pour le premier derby.

La réponse de l'association des supporters de l'Aviron bayonnais ne sait pas faite attendre.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Pour le coup le blanc et le rouge sont deux des couleurs basques alors que la Pena Baiona est bien un chant purement bayonnais

  • etche
    12673 points
  • il y a 3 ans

Ca fait des années qu'on les entend ces phrases et répliques. C'est bon enfant. Maintenant avec fcbk et twt c'est juste plus largement diffusé mais rien de neuf sur la côte basque les gars!

Tout comme @straits : super les biarrots et les bayonnais qui se chambrent en D2. Les agenais, palois, lyonnais et autres oyomen les remercient pour les places laissées vacantes et Top 14.

Pendant 5 jours Biarritz a donc de vrai supporters...Ne nous remercié pas! ????

"ne SAIT pas faitE attendre"... Ouch, là ça pique sérieusement 🙂

@Jonah Lemou

Tu est bien exigent...

  • straits
    19303 points
  • il y a 3 ans

Saine rivalité qui a conduit les 2 clubs à rester en Pro D2...

@straits

Je ne suis pas sur qu'une fusion garantirait pour autant une place en Top14. La fusion c'est juste rassembler les revenus des deux clubs sur une seule entité tout en gardant les coûts d'un seul club (le fameux 45+45=45 de Jacky), mais cela ne fait pas un projet sportif pour autant. Malgré de gros moyens, il a fallu une décennie pour que le LOU trouve son modèle et accède durablement au Top14. Avec le 12ème budget La Rochelle a fait la nique aux 13 autres équipes en saison régulière, pendant que l'ogre toulousain pouvait remercier la non-saison des Grenoblois et Bayonnais qui leur évitait la lutte pour ne pas descendre.

Or bien plus que leur rivalité et la non-fusion, ce qui a conduit ces clubs où ils sont c'est une gestion à l'arrache et des luttes internes (en fait c'est un peu la recette de tous les clubs qui ont perdu ou sont en train de perdre leur lustre d'antan). Fusionner deux clubs mal gérés et victimes de luttes internes donne quand même pas mal de chance de se retrouver avec un club plus gros, mais mal géré et victime de luttes internes.

  • ced
    100308 points
  • il y a 3 ans
@Team Viscères

moi je veux bien que l'Usap fusionne avec les Quataris, à 120 000 € l'attaquant on pourrait se permettre de mettre Carter dans les tribunes pour éviter qu'il se blesse

  • straits
    19303 points
  • il y a 3 ans
@Team Viscères

Si on n'a pas essayé, on est sûr d'échouer...

@straits

Avant d'essayer, mieux vaut avoir une idée. J'ai du mal avec le concept de projet que l'on lance "et puis on verra bien après comment on fait", je n'aime pas trop les chèques en blanc.
Cela fait des années que j'entends parler de fusion basque, je n'ai pas encore vu passer un seul projet détaillé. On joue où, on s'entraîne où, quel projet sportif, quel projet économique... autant de thèmes qui ne sont jamais abordés. Le seul truc que l'on entend, c'est "il faut fusionner ou mourir". Mais c'est faux.

La vérité c'est "il faut un projet ou mourir". Avec un projet tu obtiens un club viable, un petit/moyen sans fusion ou un grand avec une fusion. Sans projet tu obtiens un club qui coule, avec ou sans fusion.
Parce que le 'si on n'a pas essayé, on est sûr d'échouer", cela s'applique aussi à un projet sain et viable sans fusion. Rien n'empêche ces clubs de monter un projet cohérent. Enfin rien sauf les gens en place. Et cela s'applique aussi à Perpignan, Bourgoin.

  • straits
    19303 points
  • il y a 3 ans
@Team Viscères

Je n'ai jamais dit le contraire. Rien ne les empêche de le bâtir ensemble ce projet... si ce n'est leur orgueil de clocher.

@straits

L'orgueil de clocher est quand même ce qu'on fait de plus important dans le rugby

  • straits
    19303 points
  • il y a 3 ans
@Rchyères

A l'heure du professionnalisme ? On est au niveau Top14, ProD2. Il serait peut-être temps de comprendre qu'on ne peut reproduire les schémas des petits clubs de séries à cette échelle !

@straits

absolument pas d'accord . Le niveau ne doit pas l'emporter sur l'essence même du club . Mieux vaut un club en fédérale ou en série que la disparition d'un club dans un fusion du top 14

  • 2ni
    474 points
  • il y a 3 ans

une réponse clairement pas à la hauteur du troll...

@2ni

On peut pas tjs être au top surtout après 5j de fêtes!

  • Ahma
    94645 points
  • il y a 3 ans
@2ni

Merci aux Béarnais de ne pas attiser les affrontements entre Basques.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
Sponsorisé News
Vidéos
News