NOUVELLE-ZÉLANDE : un joueur suspendu 46 semaines pour insultes racistes
Le Fidjien Leni Manumanuniliwa a été victime de racisme.

🔥 Black Friday 🔥

6 mois offerts ! (30 € / an)
Victime d'insultes racistes, le Fidjien Peni Manumanuniliwa avait porté plainte, il y a quelques semaines.

46 semaines de suspension, c'est la sanction prise à l'encontre de Bronson Munro. Ce joueur amateur néo-zélandais, qui évolue sous le maillot de South Island Maori, a été reconnu coupable d'insultes raciales envers un adversaire d'origine fidjienne, Peni Manumanuniliwa. Stuff rapporte que les faits datent du 11 juin dernier, lors d'une finale d'un championnat de Canterbury face au Southbridge Rugby Club, l'équipe de la victime. 

Munro a été "reconnu coupable d'acte discriminatoire pour raison religieuse, de race, de sexe ou d'origines ethniques" après un plaquage haut de Manumanuniliwa, pour lequel ce dernier avait été pénalisé. Le club de South Island Maori conteste cette décision, se rangeant derrière son joueur, qui nie les faits. Et si Munro (23 ans) a fait appel de la décision, il n'a pas souhaité la commenter. Pour le moment, il ne pourra rejouer avant le 31 mai 2017.

Selon le règlement, la sanction la plus lourde pour insulte raciste est de 52 semaines. Il y a quelques mois, Joe Marler avait été suspendu deux semaines et sanctionné d'une amende pour avoir traité Samson Lee de "gitan" dans un match du 6 Nations. Dans un communqiué, le Fidjien : "tout ce que je veux, c'est que ma voix soit entendue, et que quelque chose soit fait pour combattre ces injures sur le terrain. [...] On veut tous être traité avec respect." L'an dernier, le joueur s'était déjà plaint d'être victime de racisme sur le pré.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

J'en ai croisé quelques uns qui seraient suspendus à vie si on faisait la même chez nous....

Bin, sacrée punition!

Et avoir un Penis aussi long que Manumanuniliwa, pas simple à vivre tous les jours!

'Double standards'.

La punition est justifiée si les faits sont avérés.
Certains pays ne rigolent pas avec le racisme car il se rappellent d'ou ils viennent.
Celle de Marler s'explique du fait du rapport qu'on les britanniques avec l'étranger (dixit le Brexit)

  • Zejack
    16746 points
  • il y a 4 ans

Au début j'ai cru que c'était Chabal.

@Zejack

Chabaluniliwa

  • ced
    100447 points
  • il y a 4 ans

Peni Manumanuniliwa il a une carte d'indentité format A4 rien que pour le nom

@ced

Très bon très bon...
Quoique un peu raciste aussi 🙂

  • ced
    100447 points
  • il y a 4 ans
@kiki_74

heureusement on peut encore rire de ça

Et ce n'est que justice ! Comparée à la punition ridicule de Marler...
Quel est l'organe qui a prononcé cette sanction ?

@artillon

D'un autre coté, Marler a traité Samson Lee de gitan, ce qui est son origine.
ça revient à me faire traiter de français, ou de toulousain, mais vu que je viens un peu de la périphérie tranquille, de campagnard.
Bref autant dire que ça m'en touche une pour balancer l'autre concernant Marler.

Là, l'affaire n'est pas la même et la sanction est méritée

@artillon

Comme d'hab la commission de discipline de World Rugby totalement pro britannique.
je suis plus étonné de rien avec ces commissions à la con.

C'est d'autant plus mérité qu'il nie encore les faits.
On peut je pense pardonner à un gusse qui pète un plomb sous le coup de la colère, mais qui s'excuse rapidement. Même si cela n'excuse rien à la bêtise des mots.

@Marc Lièvre Entremont

Je pense qu'on peut pardonner beaucoup d'insultes dites sous le coup de la colère, particulièrement sur un terrain. Des propos racistes par contre, je suis moins pour les pardonner. Même si on s'excuse juste après, ce qui me parait trop facile...

  • Manu
    9812 points
  • il y a 4 ans

"la sanction la plus lourde pour insulte raciste est de 52 semaines"
seulement ? va falloir réformer cette règle car le racisme n'a pas sa place dans le rugby. nous sommes tous des frères de sueur.
Après, c'est toujours difficile d'apporter la preuve de ces insultes. c'est la parole de l'un contre l'autre, à moins qu'il y ait des témoins.

@Manu

Donc c'est un peu facile d'accuser pour créer une sanction. Comme quoi, les micros partout, ça a du bon (sauf quand Delmas est là, ça fait mal aux oreilles)

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News