Mulet, avenir et brioche : le confinement de Julien Caminati
L'ailier de Castres s'est confié à RMC Sport.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
L'ailier du Castres Olympique, Julien Caminati, raconte son confinement difficile pour un hyperactif.

Être assidu sportivement en étant à la maison peut être compliqué pour un joueur de rugby professionnel. Julien Caminati, ailier du Castres Olympique, en est la preuve. Pour RMC Sport, il raconte son confinement, ses difficultés et ses envies d'après-carrière. Toujours avec humour.

Castres Olympique : Julien Caminati veut apprendre à ''se canaliser et fermer ma gueule''Castres Olympique : Julien Caminati veut apprendre à ''se canaliser et fermer ma gueule''

Sur se forme physique, il déclare "là, je pense que je dois avoir un ou deux kilos de trop. Mais ça se perd vite." Pourtant, le joueur n'a pas l'habitude de manger des "conneries" mais il sait que ça peut aller très vite même s'il ne se pèse pas, car "quand t'es dégeulasse, ça se voit! Et quand tu commences à avoir des abdos, c'est que tu es sur la bonne voie."

"Je vais être ronchon un ou deux jours. Et après ça va le faire. Mais si jamais vous voyez que je me suis fait poignarder, c’est que ma femme ne m’aura pas supporté.- Julien Caminati, RMC Sport.

Julien Caminati, l'un des derniers joueurs français à ne pas cacher d'être un bon-vivant, se confie également sur sa condition mental en confinement alors qu'il a tendance à être hyperactif : "je ne vais pas pleurer. Je sais très bien que j’ai énormément de chance d’avoir une maison assez grande avec un jardin. Je me mets à la place de gens qui sont dans un petit appartement en banlieue, où ils sont nombreux, là oui, ils peuvent se plaindre. Moi non." 

Pour la suite, l'ailier en caleçon au Stade de France, ne se préoccupe pas tellement d'une reprise du championnat, mais sait très bien que "ça va arranger les diffuseurs de reprendre" : "À huis clos ou pas. Et si c’est à huis clos, il y aurait encore plus de monde devant la télé. Mais jouer à un sport collectif de combat comme on fait nous sans public, ça n’a pas de sens. Donc soit tu arrêtes tout, soit tu décides de reprendre, mais tu ne fais pas les choses à moitié." Du côté de son avenir, Julien Caminati souhaiterait tenter l'aventure à XIII en Élite 1 ou bien entraîner, à n'importe quel niveau.

J'ai voulu me décolorer l’espèce de crête que je m’étais fait en blond mais ça n’a pas marché. C’est sorti... pas très blond. Plutôt orange. On dirait un mec qui fait des rave parties à Barcelone ! Et avec la moustache en plus, quand je vais courir, les gens me regardent assez bizarrement... - Julien Caminati, RMC Sport.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

La brioche? Il commence bien jeune. Dans mon village, et dans mon patois on disait ça, mais passé les quarante ans: on attrape la maladie du boulanger. La brioche qui gonfle et la baguette qui raccourcit.

Il est complètement fada, je l'ai adoré lors de son passage à Brive, et en plus c'est un très bon arrière et buteur.
Change rien Julien 😜

@Noir&Blanc

il est atypique diront certains

  • Ahma
    92301 points
  • il y a 1 mois
@Le Haut Landais

La réflexion que je me suis faite en regardant le Supersevens : il y a "l'esprit Sevens", et puis il y a Caminati.

Derniers articles

Transferts
News
News
News
News
Vidéos
News
News
News
News
News