Manu Samoa : l'avenir de l'équipe nationale gravement menacé ?
Les Samoa au bord de la faillite.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Les Manu Samoa sont en danger, la faute à des dettes cumulées et un système économique dénoncé par le président de la Fédération.

Les Samoa avec Paul Perez et sept ''Français'' pour la tournée de novembreEn novembre, l'équipe des Samoa doit affronter l'Ecosse, la Roumanie et l'Angleterre. Mais en coulisses, la situation des Îliens est préoccupante. Dans les colonnes du Daily Mail, Vincent Fepuleia - le président de la Fédération samoane de rugby - révèle que les Manu Samoa sont au bord de la faillite, qui couve depuis bien longtemps :

Notre destin est dicté par notre situation et nous sommes proches de l’insolvabilité. Sans le soutien désespéré de notre gouvernement, nous aurions fermé boutique depuis longtemps. Nous avons eu des dettes de près de 1 million de livres (soit 1,11 million d’euros, ndlr) et nous continuons à avoir des pertes. C’est une lutte énorme. Je ne voudrais pas évoquer le pire des scénarios. On ne veut pas que l'équipe nationale disparaisse car le peuple est passionné. Ça ne doit pas arriver. 

Pour rappel, un international anglais touchera 22 000 livres s'il dispute le match face aux Samoa... contre 650 livres pour les compatriotes de Paul Perez. Mais au-delà des primes, ce sont toutes les dépenses effectuées par cette tournée en Europe qui met en danger la Fédération. Fepuleia a d'ailleurs écrit à la RFU et à Eddie Jones pour qu'ils fassent un geste en partageant les revenus générés par la rencontre. Les Anglais, de leur côté, renvoient la balle du côté de World Rugby... qui n'a pas de règle stipulant que la nation hôte doit partager ses revenus. Et dans le même temps, le XV de la Rose ne vient jamais aux Samoa quand vient l'été...

La tournée 2017 va se dérouler comme prévu. Si on ne peut plus rassembler d'équipes, il n'y aura plus de tournées. World Rugby nous aide mais nous avons toujours besoin d'un système de partage de revenus. Le modèle économique n'est pas bon.

Selon vous, World Rugby doit-il changer le modèle économique pour partager les revenus ?

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • djrdb
    2523 points
  • il y a 2 ans

Il faut faire quelque chose ! cette équipe est une historique du rugby mondial et nous offre souvent un beau spectacle ! En plus leur haka est un des plus beaux sur le circuit...

sad

Est ce que cela concerne l'équipe des Samoa à 7 aussi ? car le niveau est légèrement au dessus de celui à XV

  • Iyhel
    23006 points
  • il y a 2 ans
@tropico31

Le partage des recettes dans le Flying Circus est quelque peu différent, les Fidji n’ont survécu qu’en étant grassement rémunérés par WR (enfin HSBC quoi), je pense qu’il en est de même des Samoa.

  • Kadova
    31045 points
  • il y a 2 ans

Deja que els Anmglais n'ont pas joue les All Blacks parce que la fede Neozed n'etait pas arrivee a s'entendre avecla RFU pour la somme d'argent a leur verser. Ce n'est pas aux pauvres Samoans qu'il faut esperer que la RFU donnera qq chose en plus....
Il va quand falloir faire qq chose avant que la Manu Samoa ne disparaisse. A-t-on idee de ce qui peche exactement du cote samoan ? Le manque de recettes seulement, ou aussi une gestion malheureuse ?

  • Iyhel
    23006 points
  • il y a 2 ans
@Kadova

Gestion heureuse ou pas, les recettes hors subventions WR étant proches du néant...

Si on veut prendre le chemin du rugby international treiziste qui se joue dans une cabine téléphonique, continuons, nous sommes sur la bonne route. Des îliens qu'on laisse sciemment s'asphyxier, pour ensuite se partager leurs ressources, des géorgiens que l'on méprise parce que Tbilissi n'est pas bankable, etc. La volonté de WR est claire d'à terme remplacer les îles du Pacifique par un trio Japon-Canada-USA beaucoup plus riche. Dégueulasse.

Nb: n'oublions pas cependant qu'il y a aussi pas mal de corruption chez les Samoa et les Fidji, faudrait vérifier aussi que ce soient les bonnes personnes là-bas qui touchent le pognon et pas le tonton macoute du coin.

@unquartdecentre

Comme en France tu veux dire ?

@Marc Lièvre Entremont

Il y a de la corruption chez nous aussi bien sûr mais on n'a pas à se plaindre contrairement à d'autres pays. Quand tu vois toutes les histoires de dictature militaire aux Fidji, tu te dis qu'il vaut mieux être ici que là bas.

@unquartdecentre

Niveau corruption dans le rugby (ne mélangeons pas tout) on est à mon avis difficilement battables n France.
Et puis l'institution européenne voire mondiale n'a même pas besoin de corruption pour emmener le rugby ou ils veulent.

@Marc Lièvre Entremont

Sauf qu'aux Fidji justement, le pouvoir politique et sportif c'est la même chose. Alors je ne sais pas si aux Samoa c'est la même, mais bon.
Néanmoins, le gros du problème c'est la répartition du pognon au niveau World Rugby.

  • Ahma
    94777 points
  • il y a 2 ans
@unquartdecentre

En France on n'aurait pas un type qui passe de ministre à président de la fédé.

  • oZbeck
    26149 points
  • il y a 2 ans

Peut on naturaliser l'équipe samoane???

@oZbeck

non, on a pas les moyens de les nourrir.

  • oZbeck
    26149 points
  • il y a 2 ans
@Marc Lièvre Entremont

Ça relancerai la croissance pourtant!

Euh... World Rugby Bank of Commonwealth commence à nous les briser menues-menues...
Le temps béni (oui-oui) des colonies n'est malheureusement pas terminé... que serait le rugby sans les joueurs du pacifique ???
1 joueur anglais touchera plus que l'ensemble des samoans...
Aaaahh... le fameux système libéral-économique-qui-faut-surtout-pas-y-toucher-pour-votre-bien-qui-faut-pas-que-ça-change prôné par les puissants nous montre encore ses valeurs par tous les biais possible...
Le rugby pro en est devenue sa pute...
À vomir !!!

Clem,
le lien vers la boutique du Rugbynistere dans l’article pourrait être retiré je trouve, c'est un article assez "sérieux" sur une fédération qui fait faillite.

Tekori sur la photo: "rrroo.... la vache...rrro la vache j'aurais carrément pas dû le bouffer en entier ce cochon tout-à-l'heure.."

bêtement, je pensais que les fédérations s'entendaient pour partager l'argent généré par les tournées, directement ou via WR. Un pot commun serait en effet bienvenu.

  • Ahma
    94777 points
  • il y a 2 ans
@Grand Sachem aux sages commentaires

L'ensemble du rugby international profite pourtant tellement de l'apport de ces joueurs samoans, tongiens et fidjiens. En les intégrant aux équipes nationales des " grands " pays, en puisant allègrement, pour les clubs et les franchises, dans cette réserve de bons joueurs sous-payés et qui produisent un jeu spectaculaire, et puis ces pays présentent quelques équipes nationales de bon niveau dans un sport qui n'en compte pas tant...
Et personne n'est capable de faire l'effort de leur laisser un peu plus que des miettes. Tristes instances dirigeantes.

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 2 ans
@Grand Sachem aux sages commentaires

malheusement non... c'est celui qui reçoit qui gère les frais de l hote une fois sur place, mais c est également lui qui empoche la billeterie. du coup, les samoans ne bénéficient de pas grand chose, parce que même si une équipe vient jouer chez eux, le pays étant pauvre, ils ne font pas des rentrées de fou. pour des pays comme eux c'est du perdant perdant...
world rugby pourrait en effet légiférer la dessus, que la tournée soit payée par les benef de la billeterie...

@Grand Sachem aux sages commentaires

Surtout pas malheureux, on ne va quand même pas partager notre argent! C'est pour cela que les nordistes relancent tous les ans le sujet de la tournée d'été à supprimer (cela ne leur rapporte pas) ou que personne ne va jouer en Géorgie ou dans les îles du Pacifique.
Le bon sens voudrait en effet un partage du gâteau, mais le bon sens n'a pas son mot à dire pour l'instant.

Derniers articles

Vidéos
Réseaux Sociaux
Vidéos
Vidéos
News
Vidéos
Vidéos
News
Vidéos
Vidéos
News