Les élections pour la présidence de la FFR vont-elles être reportées ?
Les élections pour la président de la FFR pourraient être reportées.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Prévues pour le 3 décembre prochain, les élections pourraient être reportées, à l'initiative d'Alain Doucet.

Trois, c'est le nombre de candidats à la présidence de la FFR depuis l'abandon de Pierre Salviac. C'est aussi le jour du mois de décembre prochain où son prévues les élections pour découvrir, qui de Pierre Camou, Bernard Laporte ou Alain Doucet, prendra la tête de la Fédération. Seulement, selon les informations du Midi Olympique, ces élections pourraient être reportées.

Pierre Salviac déplore la tournure prise par la campagne pour la présidence de la FFR

Dernier candidat déclaré, c'est Alain Doucet qui souhaite retarder l'échéance pour obtenir le fameux vote décentralisé, déjà au coeur des débats entre le camp Camou et le camp Laporte. Ce dernier estime que l'actuel président de la FFR - pour qui ce système de vote pourrait lui être hypothétiquement défavorable - a tout fait pour qu'il ne soit pas mis en place dans les temps. "Si 10% des clubs demandent une assemblée générale extraordinaire, cette requête doit être exaucée, explique Doucet au journal. 10%, c'est 190 clubs." Une lettre a donc été envoyée à tous les clubs pour soutenir cette proposition.

VIDÉO. Serge Simon se paye Pierre Camou au sujet du vote décentralisé

Une chose est sûre : le nouveau président doit être élu avant le 31 mars 2017. Seulement, Bernard Laporte soutient-il cette idée ? Lui aussi estime qu'un vote décentralisé - où chaque club vote électroniquement, ce qui contourne le système des gros porteurs de voix, soit les présidents de comité - lui serait favorable. Mais l'ancien sélectionneur du XV de France se sent assez fort pour l'élection prévue le 3 décembre. En campagne depuis déjà un an, il craint qu'un report permette à Camou de finaliser le financement du Grand Stade. Ou que son principal adversaire réussisse à convaincre les clubs de le soutenir...

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Ça laisserait le temps à Salviac de faire sa licence

Décidément la dissimulation est bien la marque de l'équipe dirigeante actuelle.
Vite du changement avec Alain Doucet qui amène de l'innovation et qui lui, s'intéresse aux clubs amateurs; la base de tout le rugby. Pour être écouté, les présidents doivent se battre pour obtenir le vote décentralisé et mettre aux oubliettes ce système des porteurs de voix qui ne fait que favoriser la gouvernance en place

  • Vavou
    13240 points
  • il y a 3 ans

J'espère pour eux que ce sera pas décalé sinon ça va aussi décaler le buffet post-élection les pauvres... 😉

  • Vavou
    13240 points
  • il y a 3 ans
@Vavou

D'ailleurs pour le vote vous avez oublié un choix : "Osef, c'est où et quand le buffet ?" 😉

  • Kanpai
    25242 points
  • il y a 3 ans

Si encore ils avaient vraiment à cœur le rugby français et le XV de France, je garderai un soupçon d'intérêt, mais on est plus dans des luttes pour gagner/garder de l'influence.

Quand on pense à l'état actuel du rugby français, on se dit pourtant qu'il y a urgence(mais tout va bien, on à fait une commission après la CdM).

  • cahues
    120145 points
  • il y a 3 ans

La seule vraie et unique réponse est dans votre sondage

Derniers articles

News
News
News
News
Arbitrage
News
Vidéos
Vidéos
News
News
News