Le XV de France vu par les médias étrangers avant le choc contre les All Blacks
Les Bleus sont concentrés avant de défier les All Blacks.

🔥 Black Friday 🔥

6 mois offerts ! (30 € / an)
Une victoire de la Nouvelle-Zélande est attendue ce samedi soir au Stade de France. Mais comme souvent, une part d'inconnue entoure cette rencontre.

"Quel sera le visage du XV de France ce samedi à Saint-Denis ?" C'est la question que se pose le site néo-zélandais Stuff. "Pour le bien du match, il faut espérer que ce sera le bon. Mais on peut en douter". Ce qui pousse les Kiwis à la méfiance c'est tout d'abord la très longue liste de blessés chez les Bleus, dont Camille Lopez et Virimi Vakatawa, deux des meilleurs joueurs français depuis deux ans selon le site néo-zélandais. Mais aussi l'inexpérience de la composition avec une charnière composée d'Antoine Dupont 20 ans, et Anthony Belleau 21 ans. "Cinq joueurs de la ligne de 3/4 ont moins de 5 sélections au compteur et deux avants vont faire leurs débuts". Les chiffres ne parlent en effet pas en faveur des Tricolores, qui n'ont remporté que deux des dix-neuf derniers tests face aux All Blacks.

La France et la Nouvelle-Zélande s'affrontent pour la 58e fois. La France n'a gagné qu'à 12 reprises.
Les Bleus n'ont pas battu la Nouvelle-Zélande à Paris depuis 44 ans et une victoire au Parc des Princes en 1973.
Les Blacks ne sont tombés que deux fois en France lors des 24 dernières années. La dernière fois, c'était en 2000 à Marseille.
Le XV de France n'a pas battu la Nouvelle-Zélande depuis huit ans (2009 à Dunedin) et reste sur 10 défaites de rang.
Les All Blacks ont perdu deux fois le jour de l'Armistice : en 1977 et en 1995, à Toulouse.

L'optimisme n'est également pas de sortie du côté d'ESPN Scrum, qui rappelle que "le rugby français semble être un peu en désordre à la fois sur et hors du terrain", en référence aux déboires du président de la FFR, Bernard Laporte. Néanmoins, et si une victoire des Blacks est attendue, une part d'inconnue entoure cette rencontre. En cas de pluie, les doubles champions du monde pourraient revoir leurs ambitions à la baisse. Pour mémoire, les deux seules défaites des néo-zélandais en 2017- face aux Lions et aux Wallabies - ont eu lieu dans des conditions humides. D'aucuns disent qu'ils n'ont pas été aussi flamboyants cette année, l'ouvreur Beauden Barrett cristallisant les quelques questions qui entourent leur manque de consistance par moment.

Belleau sera-t-il au niveau ?

On connaît cependant le talent du joueur des Hurricanes et sa capacité à faire basculer une rencontre sur une percée, une interception ou un coup de pied. Quid de son vis-à-vis Anthony Belleau ? Pour Planet Rugby, le Toulonnais est le joueur sur lequel il faudra avoir un œil. Comme Barrett, il aura de la pression sur les épaules, mais "il a montré dans plusieurs matchs décisifs en Top 14 au cours des deux dernières saisons qu'il a du mental, un gros bagage technique ainsi qu'un très bon pied." Jouer face à la meilleure nation du monde diffère cependant d'un match de championnat. "Il devra envoyer du jeu si les Bleus veulent l'emporter". 

L'autre duel à surveiller sera celui entre Picamoles et Read. Le numéro 8 montpelliérain aura la lourde tâche de créer de l'avancée par ses prises de balle puissantes et sa capacité à faire vivre le cuir. Le sélectionneur des All Blacks Steve Hansen se méfie d'ailleurs de ce secteur : "La France est la meilleure nation en ce qui concerne les offloads en ce moment alors si nous ne les contenons pas, nous allons leur courir après pendant toute la partie." L'an passé, les Bleus avaient réalisé 24 passes après contact contre seulement 7 pour leurs adversaires, pour un total de 629 mètres parcourus et 17 franchissements (6 pour les Blacks) rapporte tvnz. La possession avait été française mais comme souvent, le réalisme et la victoire finale avaient été du côté des Néo-Zélandais (24-19).

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Iyhel
    23089 points
  • il y a 3 ans

« La France est la meilleure nation en ce qui concerne les offloads en ce moment […] » il est gentil Hansen mais sous la houlette de Saint-André on avait les meilleurs stats de franchissement et on sait où ça nous a menés... Les offloads, pareil, c’est mignon mais si derrière on ne franchit pas ça nous fera une belle jambe ; le même manque de réalisme que les Babas, face aux « vrais » Blacks, ça passera pas.

Les médias Néo-Z voient notre propre équipe sous un meilleur jour que nous-même le faisons c'est quand même grave.

@Rugby08

c'est normal, ils suivent pas le top 14 donc ils connaissent pas le niveau réel des joueurs

Pour ce choc contre les Blacks, va nous falloir de sacrés airbags !

Dommage que le temps ne soit pas de la partie...en même temps,en novembre,faut pas rêver non plus...

  • Ahma
    95177 points
  • il y a 3 ans

Ils ont regardé les stats de Belleau un peu vite : " plusieurs matchs décisifs ces deux dernières saisons ", alors qu'il ne joue régulièrement que depuis cinq mois...

et alors si on perd ...!!! c'est pas la coupe du monde...c'est maintenant, à distance de celle-ci, qu'il faut mettre les jeunes dans le grand bain pour l'avenir......si on décide enfin d'avoir une équipe de France.... et les faire jouer tous les dimanches dans le top 14....mais ça c'est une autre histoire.....perdre ce soir , c'est pas la mort !!! demain oui ....

J’aime · Répondre · À l’instant

A part la pluie, il n -y a pas vraiment d atout caché du côté des bleus !

  • stef7
    7491 points
  • il y a 3 ans
@noComment

Plus la fédération et la ligue pensent matchs et recettes plus le rugby français
s'appauvrit....Et ce n'est pas demain que cela va changer... Hélas...

Derniers articles

Ecrit par vous !
Vidéos
News
Ecrit par vous !
News
Sponsorisé News
News
Transferts
Ecrit par vous !
News
News
News
Vidéos
Ecrit par vous !
News