Le Stade de France va-t-il enterrer la candidature de la France pour la Coupe du Monde ?
Le Stade de France, théâtre de la finale de la Coupe du monde 2023 ?

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
L’enceinte dionysienne doit accueillir plusieurs matchs de la Coupe du monde 2023, mais l'Etat n'a toujours pas donné son accord.

Coupe du monde 2023 - Montpellier ne fait plus partie des villes hôtesAprès avoir été contraint d'exclure Montpellier et le stade de la Mosson, la FFR va-t-elle devoir se passer du Stade de France ? Si cela devait arriver, ce serait à n'en pas douter une grosse épine dans le pied de Bernard Laporte alors que le dossier de candidature de la France doit être remis à Rugby World Cup Limited le 1er juin. La Fédération française de rugby espère programmer pas moins de sept rencontre à Saint-Denis, dont la finale et le match d'ouverture. Mais à l'heure actuelle, elle n'est pas certaine de pouvoir bénéficier de l’enceinte dionysienne.

Selon Le Figaro, l'État doit donner son accord "sur la convention au sein de laquelle figureront les modalités techniques et financières de cet accueil." Or, la FFR attend toujours. À quelques heures de la dead line, elle a cependant décidé de prendre les devants puisqu'une réunion entre Bernard Laporte et le président de la République Emmanuel Macron est prévue ce mercredi matin à l’Élysée avant le Conseil des ministres. La ministre des Sports Laura Flessel ainsi que le ministre de l’action et des comptes publics Gérald Darmanin seront également présents. La question de la convention qui lie la FFR au Consortium Stade de France - qui expire le 30 juin 2017 - y sera également débattue ainsi que "les modalités de prise en charge des pertes d’exploitation".

Le Figaro de préciser que le dossier semblait mal engagé auprès de l'État il y a encore quelques jours : "selon nos informations ses services auraient fait savoir de façon informelle qu’ils n’étaient pas en capacité de donner leur accord à l’organisation de ces matchs de la Coupe du monde 2023 au Stade de France !" Le président de la FFR espère a minima obtenir un accord de principe sous peine de donner un sérieux avantage à ses adversaires, l’Afrique du Sud et l’Irlande.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

De toute façon c'est l'Irlande qui devrait l'avoir.

  • Heooo
    3840 points
  • il y a 3 ans

On peut s'en passer de ce Stade qui est tout sauf agréable, la finale au Vélodrome serait bien plus sympa. Ca pose tout de même à nouveau la question d'un Stade spécifique pour le rugby. Le projet porté par Camou puis abandonné par la FFR ne semblait pas viable mais peut-être est-il possible de faire quelque chose de moins démesuré et surtout de plus proche de Paris.

  • mimi12
    75763 points
  • il y a 3 ans
@Heooo

Et pourquoi on ne la ferait pas à Wallon tant qu'on y ait !

@mimi12

@Mimi12 parce que les Belges ne sont pas assez bons au rugby 🙂🙂🙂

Il devait manquer la copie de la carte Navigo de Bernard Laporte.

Un des seuls stades ou l'on est forcé de regarder l'écran géant pour suivre le match, pas une grosse perte hormis en capacité.

  • Chams
    7093 points
  • il y a 3 ans

ah tiens, on va ptetre construire un stade dédié au rugby en région parisienne du coup.

Derniers articles

News
News
News
Vidéos
News
News
News
News
News
News
Vidéos