Le Rugby Club du Pays Roquefortois pourrait bien disparaître à la fin de la saison
Le Rugby Club du Pays Roquefortois pourrait bien disparaître.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Faute de stade aux normes, le Rugby Club du Pays Roquefortois, pensionnaire du championnat Honneur du comité Cote d’Argent, pourrait bien disparaître.
Les petits clubs ont la vie dure. Et c'est d'autant plus vrai pour ceux qui évoluent au sein des échelons inférieurs où l'argent est véritablement une question de survie. C'est le cas notamment du Rugby Club du Pays Roquefortois, pensionnaire du championnat Honneur du comité Cote d’Argent. Contrairement à Lille, l'US Bergerac ou encore Chalon-sur-Saône, le RCPR n'a pas de problème de trésorerie. Pourtant l'argent manque pour permettre à ce club, vieux de 111 ans et qui "a vu courir Tales et Tastet pères, Cazade, Requenna ou le grand Christian Darrouy, capitaine de l'équipe de France, et plus récemment Thomas Bordes, actuel talonneur d’Oyonnax et le capitaine montois Julien Tastet", de voir une nouvelle saison.

La faute à une enceinte, le stade Michel–Sarro, jugée trop vétuste pour accueillir des matchs de rugby. Exit les deux équipes seniors, l’équipe junior, l’école de rugby, qui était en passe d'être labellisée et les 230 personnes, dont 190 licenciés. Cette décision, c'est le Conseil municipal qui l'a prise jeudi dernier. Sa mise aux normes, et plus vraisemblablement sa reconstruction était estimée à 1,3 million d'euros. Une somme bien trop importante pour la commune "dont le budget annuel sera cette année de 2,65 millions d'euros", rapporte Sud-Ouest. Le voisin Sarbazan avait en effet proposé un terrain de 4 hectares pour la construction d'un nouveau stade avec deux terrains. Roquefort avait confirmé fin novembre "sa contribution de 250 000 euros, versée en dix fois". Mais c'était sous réserve de recevoir des aides, notamment de la Région et la Communauté de communes des Landes d'Armagnac.

Mais elles n'ont pas répondu positivement contrairement au département et à l'Etat. "Le Rugby Club du Pays roquefortois, qui évolue sur cette pelouse, est composée à 10 % de joueurs de la commune. C'est un peu rude que notre part potentielle dans ces travaux s'élève à 650 000 euros comme le suggèrent certains", lance le maire Pierre Chanut. "Le club a été pris en otage", peste le président du club Serge Berdet, qui note au passage via France Bleu que "le syndicat de gestion des eaux est intéressé par l’acquisition de l’ensemble du site en vue de forages." À l'heure actuelle, les sangliers - comme on appelle les joueurs locaux - sont invités à aller voir si l'herbe est plus verte ailleurs.

Pour signer la pétition : c'est ici
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • keun
    6788 points
  • il y a 4 ans

qd on pense a tous ces educateurs qui donent de leur temps benevolement, qui vont même pour certains faire des kilometres pour aller chercher des gamins et que l on voit les instance se foutre des petits clubs ca degoute.
Combien de nos internationnaux ont commence ds des petits clubs, c est vraiment rien avoir a faire des l avenir de notre sport.
Pas de club amateur = plus de vivier pour les gros clubs.

Enfin pas un des dirigeants de clubs pro qui sont venus chercher des jeunes ds ce club n a denié piocher ds sa tresorie pour les aider ?

C'est tes triste, j'ai joue plusieurs fois contre Roquefort etant gamin, ca me ferait de la peine si le club venait a disparaitre

  • Loyam
    37059 points
  • il y a 4 ans

Justement, silence du côté des pontes de la ligue, de la fédé, et des différents présidents de club.
Lamentable, qu'un club de rugby avec autant de licenciés disparaisse sans que personne ne lève le petit doigt.

Beaucoup oublient que sans la présence des petits clubs, les grands n'existent pas.

Bref.

La mort du rugby artisanale est un scandale; On casse les fondations attention la maison rugby Française va se casser la g...e....

@ocvernia

Ocvernia tout a fait d'accord avec toi on en reparlera dans quelque année ainsi que des joueurs etrangés !!!

C'est vrai qu'avec le peu d'impôts que les contriuables paient, l'Etat n'a pas les moyens d'apporter des aides (regions et collectivités locales comprises)
Quelle tristesse !

quelqu'un peut nous expliquer quelles sont les normes en honneur?
parce que quand on regarde certains stade de fédérale on se demande si ils sot aux normes, certains clubs en honneur ont des stades de même niveau

la ligue et la fédé ils en ont rien a foutre les futur joueurs du top 14 ils sont formés a l'etranger !!!!

  • mimi12
    77477 points
  • il y a 4 ans

Cela devient inquiétant pour le futur du rugby amateur !

Allo la FFR y aurait-il quelqu'un ? Aller un p'tit chéque. quoi on me dit que Bernard le dingue s'offusque !!!! Mais alors que fait-il ???

A oui ils ont rien ....

  • pepe31
    6785 points
  • il y a 4 ans

putain de politicard , le stade est pas devenu vetuste du jour au lendemain!!!!
Mais vu que le syndicat des eaux est sur le coup, tous s'explique....

@pepe31

Tas raison Pépé31. Je suis de Villeneuve de Marsan, à peine 10 kms de Roquefort. Et ça sent la magouille entre la municipalité et le syndic des eaux. Villeneuve, qui n'est pas plus riche que Roquefort, a pu reconstruire le stade, les tribunes et un terrain annexe donc c'est un peu zarbi ce qui arrive à ce club. Les boules pour tous les joueurs, dirigeants, bénévoles et supporteurs. Y plus qu'a espérer que ce soit un cas isolé et pas le début de la fin des petits clubs.

  • Bm87
    8093 points
  • il y a 4 ans

Ils peuvent pas les ennuyer avec le Salary Cap et autres broutilles, y a pas de fun pour eux ! Et puis .... Est-ce que le banquet serait à la hauteur, pour eux ? ...

Si on enleve 1 loge du grand stade on peut leur faire un beau terrain? C'est pour l'ecole de rugby surtout que ca fait mal au coeur. Par contre je suis surpris que les normes et l'investissement requis soient aussi eleves pour un club d'honneur. J'ai joue sur des champs de patates qui doivent etre loin de couter ce prix et pourtant certainement homologues.

Et je suppose que LNR, FFR ou autres n'ont jamais eu comme projet d'aider les clubs amateurs en galère.... 190 licenciés, c'est pas rien.

@Kiwi Ripou

La fédé préfère construire un stade ruineux pour 7 ou 8 matchs par an.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
Vidéos
News
News