Le demi de mêlée du FC Grenoble, James Hart, attise la curiosité de l'Irlande
Top 14 : Le demi de mêlée du Fc Grenoble, James Hart, intrigue l'Irlande.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Le demi de mêlée franco-irlandais du FC Grenoble, James Hart, enchaîne les bonnes performances en Top 14. Et cela attise la curiosité des médias irlandais...
Depuis le début de la saison, on a beaucoup parlé des exploits de Jonathan Pelissié au MHR. Mais son remplaçant au FC Grenoble, un certain James Hart, commence également à pointer le bout de son nez. En effet, le demi de mêlée de 22 ans enchaîne les titularisations et les performances de haut vol. Auteur de 16 points lors de la victoire du FCG au Racing Métro, il en a marqué 20 face au Stade Toulousain la semaine dernière, avec encore une fois, un succès à la clef pour son équipe. L'occasion pour nous de nous intéresser à ce joueur au parcours atypique.

De Clontarf à Grenoble, en passant par le Stade Toulousain

James Hart est né le 28 juillet 1991 à Dublin, d'un père irlandais et d'une mère française, originaire de Toulouse. D'abord attiré par le football, James débute le rugby à l'âge de 6 ans dans le club de Clontarf, dans la banlieue dublinoise. Il gravit les échelons du rugby de jeunes local et passe par les -19 ans du Leinster, mais sera finalement recalé à l'entrée de l'Academy du club. Il joue également pendant 8 mois avec les cadets du Stade Toulousain, lorsqu'il vient vivre chez ses grands parents dans la Ville Rose, entre 2007 et 2008. Puis c'est en 2011 qu'il retourne en France, à l'appel de son compatriote Bernard Jackman, ancien international irlandais et désormais entraîneur de la défense au FCG. Après un essai, Hart entre au centre de formation du club isérois. Un mois plus tard, il s'entraîne avec les pros. Son ascension est rapide : en 2012/2013, il dispute ses premiers matchs avec l'équipe une. Enfin, depuis le début de la saison, il a joué 9 matchs de Top 14, dont 6 comme titulaire, pour 72 points marqués et un essai. En octobre dernier, il a signé son premier contrat professionnel, s'engageant au FCG jusqu'en 2017.

James Hart lors du match Grenoble - Stade Toulousain :


Un futur international irlandais ? Ou bien... français ?

S'il a finalement réussi à percer en France, Hart attire de plus en plus l'attention de la presse en Irlande. Plusieurs journaux comme l'Irish Times ou The Score lui ont consacré un article après ses performances contre le Racing et Toulouse. The Independant a même interrogé Mike Prendergast, irlandais également et coach des « skills » à Grenoble, à son sujet. Et selon lui, Joe Schmidt devrait faire appel au jeune joueur en sélection !

Honnêtement, je pense qu'il n'est pas loin de ce niveau. Il a beaucoup à offrir et Joe Schmidt et la RFU devraient garder un œil sur lui. (…) Il joue contre les meilleures équipes du Top 14 et il a été nommé homme du match plusieurs fois. Il n'a joué que 7 ou 8 grosses affiches, mais ses prises de décisions laissent penser qu'il est pro depuis 3 ou 4 saisons. Techniquement, il est très fort, sa passe est très bonne et son jeu au pied excellent, dans le jeu comme face aux poteaux. Il progresse à chaque match ».

Alors, va t-on bientôt voir Hart sous le maillot du XV du Trèfle ? Peu probable pour le moment. Connor Murray, excellent contre les All Blacks cet automne, est l'incontestable N°1 en sélection. Les Leinstermen Eoin Reddan et Isaac Boss sont sur la fin de leur carrière (33 ans tous les deux) mais peuvent encore apporter. Enfin, des talents comme Kieran Marmion (Connacht) ou Paul Marshall (Ulster) sont en train d'éclore. Et pour Des Berry du Herald, le fait qu'il joue en France condamne quasiment son avenir à en sélection à court terme. En effet, la politique de la IRFU est de donner la priorité aux joueurs évoluants sur le sol irlandais, comme l'a confirmé le manager de la sélection irlandaise, Mick Kearney :

Nous surveillons et nous contrôlons tous les joueurs qui jouent ici. C'est crucial en terme de préparation. Ceci étant dit, chaque joueur est sélectionné selon son mérite... mais nous avons constaté avec Jonathan Sexton qu'une fois qu'un joueur est en dehors du système irlandais, on ne peut pas faire grand chose pour limiter le nombre de matchs qu'il joue, afin qu'il arrive le plus en forme possible pour jouer au niveau international. »

Actuellement, Jonathan Sexton est d'ailleurs le seul international irlandais à évoluer à l'étranger. Alors, peut-être que l'avenir international de James Hart se situe du côté du XV de France ? Si le principal intéressé n'en est pas encore à se poser ce genre de questions, il reconnaît qu'il ne serait pas contre.

J'adorerais jouer pour l'Irlande, évidemment, mais tout ça c'est très loin de mes préoccupations (…)  Je ne veux pas m'avancer, puisque je ne suis même pas titulaire à Grenoble pour le moment, mais si fans le futur la France m'approche et que l'Irlande ne pense pas à moi, je ne dirais pas non. »

On lui souhaite d'avoir à faire ce choix un jour. En attendant, le jeune demi de mêlée devra confirmer son beau début saison avec le FCG, actuellement 7ème du championnat à mi-parcours.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Aneto
    12914 points
  • il y a 6 ans

bonne pioche!

  • FF.
    22287 points
  • il y a 6 ans

dur dur de se faire une place chez les bleus...mais rien d'impossible non plus, on l'a vu, ça va plutôt vite chez les demis Français, quand à l’indécision de PSA...

Enfin les irlandais seraient capable de le sélectionner assez rapidement pour le sélectionner. D'autant plus que hier face a l'USAP Murray s'est peut etre blessé au genou..

Après, en France l'avenir est bouché aussi... Parra Doussain Pelissié Machenaud sont la...
En tout cas c'est sur qu'il a du talent! a lui de prouver sur la durée

Il a l'air d'avoir une belle vista! Un mélange de fighting spirit et de french flair (n'en déplaise à ceux qui disent qu'il n'existe plus, moi j'y crois toujours, je suis un rêveur c'est comme ça 😊) encore faut-il qu'il confirme à l'avenir.. Espérons qu'il aura les moyens de s'exprimer et que le moment venu, si tant est qu'il arrive un jour, il ne nous fera pas une "Gonzalo Higuain" et choisira le bon camp!
Enfin même s'il va jouer avec les Verts, on lui en voudra pas car le whiskey de Clontarf est sacrément bon.. 🙂

  • lancly
    75 points
  • il y a 6 ans

Pourquoi pas au Racing métro comme tous les demi de mélé

Derniers articles

News
Vidéos
News
News
News
News
Transferts
News
News
Réseaux Sociaux
Vidéos