La Ligue Nationale de Rugby dévoile la nouvelle réglementation des JIFF pour la saison 2017/2018
Paul Jedrasiak fait partie des joueurs JIFF.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Le dispositif JIFF va évoluer à partir de la saison prochaine, et la LNR fait un point sur le nouveau règlement.

C'est désormais officiel : le dispositif des JIFF en Top 14 et Pro D2 va évoluer à partir de la saison prochaine. Pour rappel, est considéré JIFF un joueur remplissant l'une des deux conditions suivantes : Avoir passé au moins trois saisons au sein d’un centre de formation agréé, dans le cadre d’une convention de formation / Avoir été licencié au moins cinq années à la FFR, au plus tard lors de la saison qui s’achève l’année des 23 ans du joueur.

Un nombre limité de joueurs non-JIFF dans l'effectif

Seize, c'est le nombre maximum de joueurs non-JIFF que pourra compter un club. Ce chiffre englobe les joueurs de l'équipe première, mais aussi ceux du centre de formation et les jokers médicaux arrivés en cours de saison, ce qui diffère avec le règlement de la saison en cours. La seule exception ? Elle concerne le recrutement de "joueurs additionnels" permettant de remplacer numériquement un membre de la liste élite du XV de France. Concrètement, si le Stade Toulousain comptait déjà dans ses rangs 16 étrangers, le règlement autoriserait le club rouge et noir à recruter un ailier fidjien supplémentaire pour pallier la sélection de Yoann Huget.

Un nombre limité de joueurs non-JIFF sur la feuille de match

C'est un problème (très) souvent pointé du doigt : la présence de joueurs étrangers sur la feuille de match et envoyant les jeunes joueurs français en tribunes. La nouvelle législation permettra-t-elle à ces derniers de faire leur trou en équipe première ? Toujours est-il qu'à partir de la saison 2017/2018, chaque club devra présenter une moyenne de 14 joueurs JIFF sur la feuille de match sur la saison régulière. Là aussi, on trouve une exception, et elle concerne les équipes promues de Pro D2 : la moyenne devra être de 12 JIFF pour la première saison, et de 13 JIFF en cas de maintien synonyme de deuxième saison.

Il faut noter que cette moyenne ne prendra pas en compte quatre feuilles de match sur la saison d'un club : les deux comptabilisant le plus de non-JIFF et les deux comptabilisant le plus de JIFF. En Top 14, le calcul sera donc effectué sur 22 journées, et non 26.

Retrait de points en cas de non-respect des règles

Que se passera-t-il si un club ne respecte pas cette moyenne ? La LNR a tranché : des points seront retirés au classement pour le lancement de la saison suivante. Pas anodin quand on sait à quel point le Top 14 peut être serré.

Moyenne des clubs Top 14 / Pro D2
Retrait de points pour la saison suivante
Moyenne ≥ 14
0
Moyenne ≥ 13 et < 14
2
Moyenne ≥ 12 et < 13
4
Moyenne ≥ 11 et < 12
6
Moyenne ≥ 10 et < 11
8
Moyenne < 10
10

Enfin, une aide financière sera apportée - comme c'est le cas actuellement - pour les clubs respectant cette moyenne :

  • pour une moyenne de 14 JIFF sur la saison : 200 000€ (Top 14) / 100 000€ (Pro D2)
  • pour une moyenne de 15 JIFF sur la saison : 250 000€ / 125 000€
  • pour une moyenne de 16 JIFF sur la saison : 300 000€ / 150 000€

Une pénalité de 10% de la part fixe des droits TV Marketing sera infligée aux clubs ayant une moyenne de JIFF sur la feuille de match inférieure à 12.

Sept clubs en danger 

Si le nouveau règlement était appliqué dès maintenant, quels clubs seraient en danger ? Les collègues d'All Rugby ont fait le calcul : sept clubs seraient potentiellement sanctionnables d'un retrait de points pour la saison suivante : Castres, Grenoble, La Rochelle, LOU, Paris, Lou, Montpellier, Paris et le Racing 92. Bayonne n'a pas une moyenne de 14 mais en étant promu, respecte le règlement. Ci-contre, voici le tableau explicatif : en bleu, les feuilles de match n'entrant pas dans le calcul de la moyenne (car comptabilisant le plus de non-JIFF et le plus de JIFF).

Que pensez-vous de cette évolution du règlement ?

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • sha1966
    54815 points
  • il y a 3 ans

excellent il ne comprenne pas la carotte alors le baton

ben c'est un pas dans le bon sens.
s'il était aussi possible de faire quelquechose contre les gros tricheurs qui délocalisent des centre de formation dans les iles pour augmenter artificiellement leur nombre de JIFF, ce serait presque très bien.

perso ça me fait toujours quelquechose de voir les nations riches piller les nations pauvres de leurs bons joueurs. devrait y avoir un moyen d'empecher cela. bientot en top14 tous les fidjiens seront jiff et on en verra à tous les postes. le problème des français sur le banc ne sera pas résolu pour autant.

Et depuis le début, faut arrêter avec les JIFFs, on remplace le mot JIFF par sélectionnable et c'est plié et sanction immédiate avec la moyenne de la journée suivante.
Les clubs avec que des sélectionnables vieux pour faire le nombre seront sur du court terme et pas forcément avec du résultat donc pas forcément un bon calcul.
Vu que presque aucun de nos joueurs sélectionnables n'a tenté sa chance ailleurs, on est plutôt tranquille avec les cas particuliers.
Le coup de la moyenne sur la saison ça va faire comme les gars qui pilent devant un radar, les dernières journées vont être avec des matchs avec des équipes improbables pour certains pour rattrapper la moyenne. Et pour les phases finales, bah forfait si le nombre n'est pas respecté ?

  • m73
    10463 points
  • il y a 3 ans

C'est encore une idée d'Adolf ça de vouloir éliminer les Jiff .... ok je sort !

Ce n'est pas la saison suivante qu'il faut retirer des points mais la saison en cours d'exercice. Dès le coup de sifflet final de la dernière journée, ça obligerait les clubs a être plus réguliers !

Allé, réjouissons nous, même si on perd (presque) toutes nos finales, au moins on a le titre de club qui aligne en moyenne le plus de JIFF ... pour ce que ça vaut ...

Oui, je m'accroche à ce que je peux. J'adore ce club, et c'est toujours sympa de les voir jouer. Et comme je suis un peu con, je continue à les soutenir.
Mais il est vrai que j'aimerais que des fois ils nous envoient ptet un peu moins de rêve pendant la saison, mais qu'ils aillent au bout en mai ...

Si la limite est à 12 pour un promu, normalement Bayonne ne devrait pas être concerné, si ?

Tant qu'on raisonnera en Moyenne et pas en FDM on ne fera que du rafistolage...Les Matchs "escamotés" (si, si, ça existe bel & bien !) serviront à faire grimper la moyenne.......

  • Zejack
    16746 points
  • il y a 3 ans

Pour ma part assez étonné de ne pas voir le RCT dans la liste des clubs en danger.
Comme quoi les préjugés...

En coulisses: un JIFF sera encore plus cher, car critère encore plus important. Mieux vaut miser sur un étranger pour l'ossature de l'équipe, et combler avec du JIFF (moins cher que du bon jiff).
Sur le terrain: un JIFF aura encore moins besoin de se défoncer pour son club, sa place la semaine suivante sera assurée à 90% du fait des quotas. Soit baisse de niveau à attendre.

Par contre, on prétend que le système JIFF est pour faire jouer du jeune. Donc on fait quoi des joueurs français en fin de carrière? Ce serait marrant de regarder le nombre de JIFF de plus de 30 ans, soit ayant stoppé leur carrière internationale, soit n'en ayant jamais eu et ayant très peu de chance d'en avoir une. Finalement, eux aussi prennent la place d'un jeune plein d'avenir. Penaud passe derrière Rougerie par exemple. Donc si Rougerie était un sudaf, honte à l'ASM?
Au lieu de s'enquiquiner avec les JIFF, pourquoi pas "X jeunes par feuille de match"? Au moins, on serait réellement dans le "lacement de jeunes joueurs". Avec une condition sur le nombre d'années dans le centre de formation par exemple, histoire qu'il ne suffise pas d'aller piller le meilleur joueur de 23 ans formé à Massy.

@marco_c

Lancement, pas lacement.

  • ankou
    32056 points
  • il y a 3 ans

Ce n'est pas plus simple de faire dans le style "X joueurs étrangers max sur la feuille de match" ? Ca impliquerait donc de la formation, mais aussi du temps de jeu pour ces espoirs ! Enfin si on préfère faire compliqué ...

@ankou

je crois que tu n'as pas le droit de faire de distingo français/étranger à cause du droit du travail.

  • ankou
    32056 points
  • il y a 3 ans
@Grand Sachem aux sages commentaires

Juste pour l’Europe je crois, mais je ne certifie pas.

  • Vavou
    13240 points
  • il y a 3 ans
@ankou

Non pas que pour l'Europe c'est le fameux arrêt Bosman rendu par la Cours de Justice Européenne qui interdit les quotats de sportifs étrangers. Cela s'applique pour l'UE mais aussi pour les états ayant signés des accords avec celle-ci, par exemple certains pays ACP (Afrique, Caraïbes et Pacifique) et notamment au hasard les Fidji 😉

  • ankou
    32056 points
  • il y a 3 ans
@Vavou

Ouaip, donc quand c'était amateur (enfin considéré comme), c'était des équipes, et maintenant des sociétés. Ou va la passion maintenant ?

  • Vavou
    13240 points
  • il y a 3 ans
@Vavou

Rectification c'est pas certains c'est tous les pays ACP 🙂

Je ne comprends pas pourquoi la sanction est reportée à l'année suivante. Pourquoi ne pas enlever les points à l'issue de la saison régulière en cours ?

Pour le reste, je suis 100 % d'accord avec SILKERIN. L'histoire des JIFF est une fumisterie : les clubs vont sortir leurs calculettes pour ajuster leur moyenne au 10e près ; on va avoir des impasses et des JIFF sur la feuille de match qui n'entreront jamais en jeu.

Arrêtons les règlements à la noix : le rugby a voulu devenir pro, il l'est.

Bon en revanche, c'est bien de compter les jokers médicaux dans le quota.

Car marre de voir des jokers médicaux étrangers arriver en masse pour remplacer d'autres étrangers

@Thephx8

C'est compliqué pour les jokers médicaux...
Pour être Joker, il faut ne pas être en activité, donc soit en intersaison, soit sans club du tout et en France, l'intersaison est la même pour tout le monde. Qui est dispo du coup ? Un joueur qui a pas de club ou une vraie période intersaison...
Mais effectivement, ça me dérange aussi de voir des jokers médicaux jouer plus que les joueurs du clubs.

Ce nouveau système permet "un peu" de limiter le nombre d'étrangers mais cela ne règle pas le problème à long terme concernant les espoirs non-jiff.

Une fois passé pro et le nombre d'années requissent atteint, ils deviennent JIFF sans pour autant être un joueur pour l'EDF...

De plus, c'est pas ça qui va dissuader les clubs de recruter des étrangers le plus tôt possible au lieu de faire confiance à un jeune du cru... --'

Cette règle devrait s'appliquer aussi pour les phases finales. Parce que c'est bien beau d'envoyer des jiff jouer contre Bayonne ou Grenoble, mais lorsqu'on regarde les phases finales, il en reste moins...

Ca me semble quand même bizarre pour le stade rochelais non?

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 3 ans
@ThomASR

je sais pas, il y a pas mal d etrangers a la rochelle. je suis pas sur en plus que brock james soit jiff meme si francais. la ou je suis etonné c est pour brive qui etait souvent dans le rouge avec et qui du coup cette année est dans le vert

  • Vavou
    13240 points
  • il y a 3 ans

Je note un acharnement sur le LOU et Paris vu qu'ils sont cités deux fois dans la liste des 8 clubs 🙂

superieur ou egal a 13 et inferieur a 14....ça fait 13..non???

@nardoliv

On parle de moyenne ici donc on peut se retouver a la fin de saison avec un 13.52 qui n'est ni 13, ni 14, mais bien entre 13 et 14.

Donc on va se retrouver avec des joueurs JIFF surcotes et surpayes pour faire le nombre. Les gros clubs les attireront tous et les petits clubs devront se ruiner pour garder leurs meilleurs. Et on assistera a des impasses ou les clubs enverront 23 JIFF a Toulon ou Clermont pour leur quota. Tout va bien quoi. Mais bordel meme avec seulement 10 JIFF par club ca fait un reservoir de 140 joueurs pour l'equipe de France. Bien plus que Ecosse, Galles ou Irlande voire meme les nations du Sud qui n'ont que 5 franchises (et 1 seule pour l'Argentine !). Alors arretons de vouloir faire du nombre et faisons de la qualite. Un joueur francais qui sort des espoirs il a pas le niveau Top 14 aujourd'hui. Plutot que de forcer les clubs a le faire jouer, faudrait plutot se demerder pour qu'il ait le niveau de sle depart non ? Ok certains peuvent progresser plus tardivement avec du temps de jeu mais on pourra pas se contenter de rattraper notre retard indefiniment.

  • Zejack
    16746 points
  • il y a 3 ans
@Silkerin

"Donc on va se retrouver avec des joueurs JIFF surcotes et surpayes pour faire le nombre"
Surpayé je ne sais pas. Mais des jiff recrutés pour le nombre ça a déjà été le cas depuis 2 ans.

Ça risque de licencier sec la saison prochaine... Article à mettre en lien avec la probable non prolongation de Flood et McAllister ?

@Yann Béli

Licencier je ne sais pas, mais clairement on devrait voir les contrats des joueurs etrangers durer 1 an, 2 max alors que les clubs vont chercher a blinder les JIFF sur 3, 4 ans a mon avis. Probable qu'on assiste a des rachats de contrat d'un club a l'autre aussi, si une equipe se retrouve un peu juste a la reprise. Bref un mercato qui n'en possede ni le nom, ni les regles.

Derniers articles

Transferts
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News