L'ancien international Ludovic Mercier va entraîner en honneur du côté du SCO Rugby Club Angers
Ludovic Mercier va entraîner en honneur.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Le SCO Rugby Club Angers est ambitieux et il le prouve avec l'arrivée d'un trio d'entraîneurs expérimentés emmené par l'ancien international Ludovic Mercier.
Le SCO Rugby Club Angers (honneur) est ambitieux et il le prouve avec l'arrivée d'un trio d'entraîneurs expérimentés emmené par l'ancien ouvreur international français Ludovic Mercier (2 sélections). À 37 ans, celui qui a porté les couleurs de Béziers, Aurillac, Grenoble, Pau ou encore Gloucester et plus récemment du Rugby Club Hyères Carqueiranne La Crau, a en effet pour objectif de « faire monter l'équipe en Fédérale 3 ». Il sera notamment épaulé par un autre international, le Roumain Dragos Gabriel Niculae, comme le précise de le Courier de l'Ouest, qui devrait être en charge des avants, ainsi que par le préparateur physique Aymen Farjallah. Une triplette qui « se connaît par cœur » pour avoir déjà évolué à Saint-Etienne : « Notre travail s'en sera plus efficace ». Pour sa part, Mercier devrait apporter toute sa science du rugby grâce à ses passages en Angleterre du côté de la Guinness Premiership et surtout du jeu au pied aux arrières. Il en effet été meilleur buteur du Championnat d'Angleterre (remporté en 2002) sans oublier qu'il détient encore le record du plus grand nombre de points inscrits en Challenge européen (520) devant un certain Jonny Wilkinson (485). Une compétition qu'il a remportée en 2006.

Aujourd'hui, c'est une tout autre aventure qui s'offre à lui. « Ma carrière de joueur a été faite de challenges. À Anger, il y avait un beau défi à relever en tant qu'entraîneur. » Séduit par le projet du club, malgré un budget peu élevé, Ludovic Mercier entend bien rester quelques années pour « construire une équipe » avec l'aide de ses compères. « Je suis là pour apporter ma rigueur d'ancien pro ». Le message, centré autour de quatre notions « combativité, rigueur, physique, solidarité, » devrait bien passer puisque certains joueurs, bien qu'amateurs, ont connu la Fédérale 3 voire même plus haut. Le SCO-RCA ne va d'ailleurs pas être le seul club de division honneur à bénéficier du savoir de joueurs professionnels. Les Toulonnais Jean-Charles Orioli et Carl Hayman vont en effet prodiguer des conseils aux avants de l'équipe de la Vallée du Gapeau chaque mercredi. « C'est important pour moi d'aider ce club au moment où il en a le plus besoin, a confié l'ancien pensionnaire du club Jean-Charles Orioli à Var Matin. Cela faisait longtemps qu'il ne s'était pas retrouvé en division d'Honneur. Le projet du club m'intéresse. Il retrouve de l'ambition et se donne les moyens de remonter en Fédérale ».
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Angers peut encore aller chercher la Féd 3 en championnat de Fr je crois, mais ils tombent contre la très belle équipe du Stade Caennais Rugby Club en 16ème de finale, donc les choses vont être difficiles !

  • Cedirak
    20477 points
  • il y a 7 ans

Vous êtes sûrs de vous quant à ses sélections internationales? Il me semble qu'il n'a joué qu'en équipe de France A (la réserve donc...)

  • fredo16
    21783 points
  • il y a 7 ans

Ludo a commencé à Angouleme au SCA....à 18 ans il jouait quelques fois avec nous en groupe B....avant de partir à Beziers.

bon esprit,mais ce n'est pas un cas isolé;ici en CBL c'est monnaie courante(Titou Lamaison à Arcangue,Laurent Diaz à St-Paul....etc)

Derniers articles

News
News
News
News
News
Ecrit par vous !
Transferts
News
News
News
Vidéos
Ecrit par vous !
Vidéos