Fusion Bayonne - Biarritz : comment va se passer le derby basque ?
Imanol Harinordoquy évoque la fusion Bayonne - Biarritz et le derby.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
La création du club de rugby basque impliquant l'Aviron Bayonnais et le Biarritz Olympique soulève plusieurs questions. Débuts de réponses.
Ce n'est un secret pour personne : la fusion BayonneBiarritz est plus que jamais d'actualité. Alors, l'Aviron et le BOPB se réuniront-ils en une seule et même équipe la saison prochaine ? Alain Afflelou se donne trois mois pour trancher, même si beaucoup de supporters sont indécis, voir totalement contre : « Ne laissons pas les enjeux économiques détruire tant d'histoire tant de rivalités saines et tant d'amour pour chaque maillot », c'est la description d'une page Facebook anti-fusion. Car qui dit fusion, dit absence de derby, ce match qui se termine souvent sur des scores de 6 à 9 mais qui reste essentiel aux yeux des supporters des deux équipes. « Il faut savoir ce que l'on veut » assène Imanol Harinordoquy dans Sud-Ouest. Le capitaine du BOPB poursuit :

Qu’on le veuille ou non, aujourd’hui, le rugby est aussi une affaire de moyens, même si ça ne fait pas tout. Financièrement et sportivement, nos clubs souffrent. En tant que sportif, ça me plairait d’être dans une grande équipe qui jouerait les premiers rôles. Ce projet m’emballe car je suis profondément attaché au Pays basque.

Des derbys, il n'y en aura plus. Ou presque puisque pour en voir, il suffira d'assister aux entraînements. Plus sérieusement, plusieurs zones d'ombres sont à éclaircir. Une fusion ne rime pas forcément avec réussite, en témoigne l'union Tarbes – Lannemazan. Premiers éléments à déterminer, le nom... et les couleurs ? Pour ne pas privilégier l'une ou l'autre équipe, les couleurs du drapeau pourraient être choisie. Blanc, rouge, vert... soit des couleurs présentes sur le maillot du BOPB. Ainsi, le bleu de l'Aviron disparaîtrait. Un problème, assurément. Quid des joueurs ? Trente, c'est le nombre de joueurs liés avec les deux clubs jusqu'au 30 juin 2014. Des joueurs qui pourraient se retrouver sur le carreau cet été, obligés de passer par la case chômage.

Reste à choisir un stade. Anoeta pour les grosses affiches ? Avec un roulement entre Jean-Dauger et Aguiléra pour accueillir les « petites » équipes ? Une chose est sûre, la mascotte du peut-être-futur-club-basque est déjà prête.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • leminet34
  • il y a 6 ans

LE DERBY L'AN PROCHAIN EN PRO D2 voir F1

  • Grisou
    17632 points
  • il y a 6 ans

En meme temps, pour qu'il y ait un derby, il faut aussi que les deux clubs soient dans la meme division... A moins qu'ils descendent tous les 2, je les vois mal se maintenir l'un et l'autre...

C'est Lulu Harinordoquy qui va risque d'étre le plus désorienté, s'il descend des tribunes sur qui va t'il taper Oo?

Ce sera probablement un match "nul"....! (humour)

Avec Blanco de toute façon, ça sentira la magouille... Meme les joueurs basques ont évoqués qu'il y aurai forcément des soupçons quant a ce résultat ...

Derniers articles

News
News
Sponsorisé News
News
News
News
News
Transferts
News
News
Transferts