En pleine Coupe du monde, World Rugby modifie la durée du protocole commotion
Coupe du monde - Sam Cane n'a pas pu revenir sur le terrain après un protocole commotion réussi.
En pleine Coupe du monde, World Rugby a apporté une modification dans son règlement concernant le protocole commotion.

La sécurité des joueurs est au centre des préoccupations de World Rugby. Jusqu'à présent, en cas de protocole commotion, un joueur avait dix minutes pour répondre aux questions et revenir sur le terrain. Passé cette durée, il devait être remplacé. Ce samedi lors du choc entre la Nouvelle-Zélande et l'Afrique du Sud, le All Black Sam Cane n'a pas pu revenir à temps alors qu'il avait parfaitement passé le protocole. Ce qui a contraint Steve Hansen à faire entrer un joueur.

La raison ? Cane a passé le test pendant la mi-temps suite à une recommandation de l'arbitre indépendant. Alors qu'il était déjà dans les vestiaires néo-zélandais, il a été contraint d'aller de l'autre côté du stade. Normalement, le protocole a lieu au cours de la partie. Le joueur sort et c'est normalement à ce moment-là que le temps est décompté. Samedi, le test a eu lieu pendant la mi-temps qui dure 15 minutes. Cane n'a donc pas été autorisé à revenir sur la pelouse.

Suite à la remarque du sélectionneur de la Nouvelle-Zélande Steve Hansen, World Rugby a décidé de modifier le règlement. Désormais, le temps imparti de 10 minutes débutera au moment où le joueur arrivera à la pièce médicale dédiée au protocole et non plus lorsqu’il quitte le terrain. L'Équipe de préciser que "si le temps accordé pour un remplacement temporaire s'écoule pendant la pause, le remplacement deviendra permanent, sauf si le joueur remplacé revient sur le terrain dès le début de la seconde période."

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

On voit quand même que la parole du manager des Black est assez puissante pour faire bouger WR en 24h00. Ça peut passer au Guinness des records. Ce que j'aimerais savoir c'est la façon dont on va surprendre pour mesurer le temps! Y aura-t-il un officiel qui va suivre le joueur jusqu'à la salle d'examen et démarrer le chrono. A -2mn il frappera à la porte pour annoncer le temps. Ou alors c'est le médecin qui en plus d'examiner le joueur devra prendre le temps ?
Il serait peut etre plus sage d'exiger une pièce à proximité immédiate du tunnel, parceque si tu est vraiment KO la marche a pieds n'est pas le meilleure remède.

@Droitdevant

Dans les stades homologués pour ce type de compétition il y a un certain nombre de locaux prévus à proximité immédiate des vestiaires et du tunnel, notamment des locaux médicaux avec le local de contrôle anti-dopage, et une infirmerie de mémoire. Le problème se pose dans les stades plus anciens ou ceux dont la conception ne respecte pas les préconisations. Ça ne doit pas être si fréquent.

  • WebDiv
    15929 points
  • il y a 3 semaines
@Laurine31

je réponds aussi à @Droitdevant :

* on parle ici de CdM avec des stades qui, s'ils n'ont pas forcément été conçus initialement pour un match de rugby, ont été "homologués" (les guillemets car je ne sais pas s'il y a une homologation officielle). Le cahier des charges devrait imposer une contrainte de proximité entre les vestiaires/le tunnel et le local médical. "Devrait" mais ce n'est clairement pas le cas, sinon tout ce débat n'aurait pas lieu.

* le mec qui est vraiment KO, est-ce qu'il y a réellement quelqu'un qui va lui imposer d'aller jusqu'au local pour lui faire faire des tests? Priorité à la santé du joueur, le protocole avec les questions et tout le toutim c'est pour détecter des cas qui ne sont pas évidents et être sûr à 100% qu'il n'y a pas de commotion. Le mec qui a laissé sa cervelle sur le pré on le soigne direct, voire on l'envoie faire des examens médicaux approfondis dans un hopital, on ne le trimballe pas sur la civière jusqu'à un local pour lui poser des questions (j'attends les réactions aux xèmes degrés sur "laisser sa cervelle sur le pré", c'est cadeau ne me remerciez pas). Et s'il y a ne fût-ce qu'un doute, de nouveau priorité à la santé du joueur, il ne remonte pas sur le pré.

@WebDiv

Hum... Quand tu vois ce qu'il s'est passé sur le premier match de préparation de la France contre l'Ecosse et la façon dont "le cas John Barclay" a été géré, je ne suis pas si sure de ton 2ème point...

  • Mat RCK
    869 points
  • il y a 3 semaines

Mais pourquoi le protocole commotion n'a pas été entamé dès la sortie du joueur ? Et effectivement, si le protocole n'est pas commencé de suite, alors le joueur peut bénéficier de plus de 10 minutes. Quant au fait que WR change la règle en pleine compétition, c'est surprenant. D'habitude il faut 2 ans, 1 réunion chaque semaine et au moins 10 tours de scrutin pour faire évoluer les règles

  • kob
    1713 points
  • il y a 3 semaines

C'est pas prendre le risque d avoir des joueurs qui mettent 10 minutes pour aller à la salle médicalisée pour gagner du temps et se remettre ?

  • WebDiv
    15929 points
  • il y a 3 semaines
@kob

Se remettre d'une commotion en 10 minutes.... Si c'est le cas, pas besoin de passer le protocole...

  • kob
    1713 points
  • il y a 3 semaines
@WebDiv

Se remettre de la commotion non, se remettre des symptômes les plus visibles pourquoi pas (hébétement, perte d'orientation ect.)

  • WebDiv
    15929 points
  • il y a 3 semaines
@kob

perte d'orientation : il risque de mettre pas mal de temps à arriver au local médical. Hébètement à la limite. Mais de toute façon, le protocole se base sur toute une série de tests et pas "juste" les symptômes directement visibles. Je reste pour le moment sur ma position, en 10 minutes il n'a pas le temps de se remettre. A la limite ça peut même empirer (différents cas rapportés entres autres ici de joueurs sortis du terrain et qui font un malaise par la suite, sur le bord du terrain ou dans les vestiaires).

Hansen : la mouche du coach !

@Garou-gorille

tu aurais pu dire : la fine mouche

  • vevere
    47313 points
  • il y a 3 semaines

Du bon sens sur fond...scandaleux sur la forme!!!

@vevere

Pourquoi scandaleux ?

  • vevere
    47313 points
  • il y a 3 semaines
@coupdecasque

Comme le dit très bien T07...une "petite" nation en aurait fait la demande qu'elle se serait faite envoyer aux pelotes...mais là comme il s'agit des NZ..on change la règle en pleine competion...

  • jlr974
    6473 points
  • il y a 3 semaines

Tous les joueurs sont égaux face à la règlementation de WR , mais il est évident que ça ne peut concerner les AB , voyons !

  • to7
    12041 points
  • il y a 3 semaines
@jlr974

on change une règle en cours de compétition parce que steve hansen le demande, ceci dit pour ce coup là ça semble relever du bon sens

on pourra toujours se demander comment aurait été accueillie la même demande venant du coach uruguayen

Derniers articles

News
News
Vidéos
News
News
News
Vidéos
News
Vidéos
Vidéos
News