De quoi va dépendre la reprise du TOP 14 ? Un expert cardiologue explique !
De quoi va dépendre la reprise du TOP 14 ? Un expert cardiologue explique !

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
L'Equipe a interviewé Laurent Chevalier, expert cardiologue de la LNR. Le sujet ? La reprise du Top 14.

"Il faut bien comprendre qu'en septembre, nous ne serons pas dans une configuration post-épidémique mais toujours en configuration épidémique. Et ce sera toujours le cas en novembre et même en mars prochain, d'après les spécialistes de santé publique et de virologie. Si on ne commence pas dès que possible à évaluer le retentissement du Covid-19 sur le coeur des sportifs, on fait quoi ? En septembre, la situation ne sera pas très différente." Les mots sont donc signés Laurent Chevalier, expert cardiologue de la LNR, et interviewé par le journal L'Equipe.

Lui qui participe à l'élaboration du protocole de reprise d'entraînement des clubs professionnels réagissait à une question simple : reculer la date de reprise peut-il être une solution ?

Le public interdit de stade jusqu'à la fin 2021 ? Les scientifiques préviennentLe public interdit de stade jusqu'à la fin 2021 ? Les scientifiques préviennentQuoique décident les acteurs du monde du rugby en France, le Ministère des sports aura le dernier mot, ce que rappelle Chevalier. L'éventuelle reprise dépendra de toute manière de l'accès aux tests :

Sur le plan cardiaque, les joueurs devront subir différents examens, électrocardiogramme, échographie et tests d'effort pour ceux étiquetés Covid-19. Ces bilans prendront plusieurs jours. Il faudra aussi une surveillance rythmique lors des entraînements et, plus tard, des matches, avec des outils plus sophistiqués qu'un simple cardiofréquencemètre. - via L'Equipe

Si les phases finales se jouent (le mois d'août est envisagé par la LNR), l'épidémie devra être maîtrisée... et les joueurs dépistés de manière régulière, comme l'explique un rapport des médecins du Top 14. Interrogé par RMC, le président de Bayonne Philippe Tayeb confie que les possibles huis-clos à venir seraient de toute façon une catastrophe. 

On a tous envie de rejouer, on aime tous ce sport qui est composé de spectacle et de spectateurs. Mais jouer à huis clos, c’est pour moi financièrement impossible. Les recettes de la billetterie, partenariats, abonnés représentent 60% des revenus de l’Aviron Bayonnais. Les clubs ne pourront pas supporter le huis clos à moins d’une compensation financière. 

La priorité absolue restera la santé, avant le sport. Le rugby ne fera-t-il son retour qu'en 2021 ?

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Si le rugby fait son retour en 2021, autant finir la saison déjà commencée non ?
On va pas attendre la reprise en septembre 2021.

  • adourAB
    5100 points
  • il y a 1 mois

Si c’est l’expert cardiologue de la Ligue qui le dit, il sera écouté par la Ligue, donc le problème de la « reprise «  est résolu. Elle se fera pas avant septembre minimum, voire plus tard en fonction des tests. Car le découverte d’un seul cas dans un club obligerait celui ci à mettre ses joueurs et son staff en quarantaine. Sur le plan économique, une reprise sans public, sans recette de billetterie et recettes annexes, verrait la fin de la prise en charge des salaires par l’assurance chômage, sauf accord au niveau de l’Etat. Le foot a obtenu des droits sur l’exemption de charges sur les salaires, je ne sais si c’est valable pour tous les sports amateurs.

Il y a un business beaucoup trop important autour du sport pour que soit arrêter jusqu'à fin 2021

""Il faut bien comprendre qu'en septembre, nous ne serons pas dans une configuration post-épidémique mais toujours en configuration épidémique. Et ce sera toujours le cas en novembre et même en mars prochain, d'après les spécialistes de santé publique et de virologie."
D'accord, ce n'est qu'un spécialiste minable comme tous les autres (suivez mon regard vers les spécialistes ici de l'anti-spécialiste) mais l'a pas tort le morticole :
il est certain qu'avec le taux actuel de Français contaminés et donc probablement immunisés autour de 6% on est très loin des 70% qui permettrait de passer sous le seuil épidémique. et nous sommes déjà fin avril.
Une pitite sourire quand même : si vous voulez vraiment être un bon citoyen, débrouillez-vous pour vous faire contaminer et contaminez le plus grand nombre de personnes possible de façon à atteindre le seuil d'immunité collective le plus vite possible.

@lelinzhou

Et encore ce que tu soulignes ne concerne que la France, mais le rugby est international et les équipes sont multinationales. Il faut donc tenir compte de l'évolution de l'épidémie au niveau mondial.
Pour obtenir les 70% de personnes immunisées il va falloir qu'on se mette tous à fabriquer des respirateurs. Tu as quelques outils ?

@duodumat

Pas besoin de respirateur j'ai branché un tuyau avec un tuba sur la sortie de l'aspirateur. Avec 12 kilomètres de rallonge électrique je peux faire mes courses presque normalement.

@lelinzhou

je vais apporter une petite précision si tu permets...

"... si vous voulez vraiment être un bon citoyen, débrouillez-vous pour vous faire contaminer et contaminez le plus grand nombre de personnes possible de façon à atteindre le seuil d'immunité collective le plus vite possible..." MAIS SURTOUT sans être trop malade, devoir venir à l'hôpital ou pire devoir être intubé car on n'aura pas suffisamment de place pour tout le monde... 😩

  • adourAB
    5100 points
  • il y a 1 mois
@amoureuxdubeaujeu

Beaucoup d’arbitres ont été entubés. J’ai souvent entendu que tel arbitre était un entubé. Même des équipes l’ont été.

@lelinzhou

seuil qui est encore sujet à débats

@Dormeur 15

Et des hauts.

Derniers articles

Transferts
News
News
News
News
News
News
Transferts
News
Transferts
News