COUPE DU MONDE : comment l'Angleterre a-t-elle dompté l'Australie pour filer en 1/2 finale ?
COUPE DU MONDE : comment l'Angleterre a-t-elle dompté l'Australie pour filer en 1/2 finale ?
Retour sur la belle victoire de l'Angleterre face à l'Australie, en 1/4 de finale de la Coupe du monde.

L'efficacité anglaise

Un mot pour décrire le début du match ? Intensité. C'est que les Wallabies ont d'abord enchaîné... 18 phases de jeu ! Pendant les dix premières minutes, l'Australie fait clairement le jeu, mais a seulement été récompensé par une pénalité signée Christian Leali'ifano. S'il fallait décrire le reste du premier acte, ce serait efficacité. Côté anglais, cette fois. Après avoir passé l'orage, le XV de la Rose va frapper deux fois en deux minutes. Et à chaque fois, Jonny May est à la conclusion.

C'est la première fois depuis 1995 qu'un Anglais inscrit un doublé en phases finales de la Coupe du monde. Rory Underwood et Will Carling avaient marqué chacun un doublé en 1/2 face aux All Blacks.

Les sorties de camp australiennes en question

C'était probablement la consigne donnée par Michael Cheika avant le match : mettre du rythme, beaucoup de rythme, et ne pas hésiter à surprendre les Anglais en contre-attaquant de ses propres 22. Comment expliquer autrement ces sorties de camp australiennes approximatives ? Les Wallabies ont pris beaucoup de risques, s'exposant aux relances anglaises. L'Australie a surtout manqué l'occasion de réinverser la pression, dans une période du match compliquée où l'Angleterre a marqué deux fois.

En seconde période, l'Australie a pris moins de risque dans ses sorties de camp. Changement de consigne à la pause ? Sans doute.

Beale, Petaia, et Farrell

On attendait beaucoup de Jordan Petaia côté australien. A 19 ans, le joueur des Reds fêtait seulement sa 3e sélection... et il a totalement rendu la confiance placé en lui, surtout dans le premier acte. Mais l'homme en forme chez les Wallabies fut Kurtley Beale, toujours aussi tranchant à (seulement) trente ans, lui qui a débuté en sélection en 2009. Mais le n°15 s'est rendu coupable d'une passe hasardeuse sur l'essai de Watson en fin de rencontre. Au sein du XV de la Rose, Owen Farrell a été parfait face aux poteaux, mais aussi dans le jeu courant, comme sur cette passe décisive pour l'essai de Kyle Sinckler.

Citons également Tom Curry et Sam Underhill, les deux flankers anglais. 

Ça s'emballe dans le second acte

Avec un banc comme celui des Anglais, les Wallabies se devaient de frapper d'entrée en seconde période pour recoller au score (huit points de retard aux citrons). Et c'est chose faite avec un essai de Marika Koroibete, son troisième depuis le début de la compétition. L'ailier d'origine fidjienne distribue sa carte de visite à Elliot Daly, mais profite aussi d'une montée approximative de la défense anglaise, fixée par une simple sautée.

Seulement, les hommes d'Eddie Jones réagissent moins de deux minutes avec un essai de Kyle Sinckler sur un lancement parfait, et une passe au cordeau de Farrell. A l'heure de jeu, premier gros tournant : l'Angleterre mène 27 à 16, et l'Australie bénéficie d'une pénalité en face des poteaux. Mais les Océaniens prennent la mêlée. La séquence sera longue, mais la défense anglaise va résister, et se dégager. Enorme.

La suite ? L'indiscipline australienne a été sanctionnée par Owen Farrell (trois pénalités), avant qu'Anthony Watson mette fin au festival anglais.

Quel adversaire en 1/2 finale ?

L'Angleterre affrontera le vainqueur du match entre les All Blacks et l'Irlande, dont les Kiwis partent favoris. Si la logique est respectée, Owen Farrell et ses coéquipiers défieront donc la bande de Beauden Barrett dans une finale avant l'heure. La dernière fois que les deux équipes se sont affrontés à ce stade de la compétition ? En 1995. La Nouvelle-Zélande l'avait emporté.

L'évolution du score

  • Pénalité Australie - Christian Leali'ifano (11e)
  • Essai Angleterre - Jonny May (18e)
  • Transformation Angleterre - Owen Farrell (19e)
  • Essai Angleterre - Jonny May (20e)
  • Transformation Angleterre - Owen Farrell (21e)
  • Pénalité Australie - Christian Leali'ifano (26e)
  • Pénalité Angleterre - Owen Farrell (29e)
  • Pénalité Australie - Christian Leali'ifano (40e)
  • Score à la mi-temps : 17-9
  • Essai Australie - Marika Koroibete (42e)
  • Transformation Australie - Christian Leali'ifano (43e)
  • Essai Angleterre - Kyle Sinckler (45e)
  • Transformation Angleterre - Owen Farrell (46e)
  • Pénalité Angleterre - Owen Farrell (51e)
  • Pénalité Angleterre - Owen Farrell (65e)
  • Pénalité Angleterre - Owen Farrell (73e)
  • Essai Angleterre - Anthony Watson (75e)
  • Transformation Angleterre - Owen Farrell (76e)
  • Score final : 40-16
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

la 1/2 finale de reve quand meme

si on passe demain, on sera content d'etre de l'autre coté du tableau

  • Flane
    3510 points
  • il y a 4 semaines

Ce qui est impressionnant c'est la rentrée de Ford, toujours excellent, précis, stratège. Et il bonifie le jeu anglais qui était déjà bien léché. Je ne connais pas le banc des AB mais le coaching va être déterminant en demi. Question. Allons nous vers une paire Ford farell ou farell slade avec entrée de Ford a la 60eme? Si Ford est aligné d'entrée, on sait déjà que les anglais vont bouger les AB en utilisant le jeu au pied. J'adore ce joueur. Le nouveau wilki c'est lui.

@Flane

Ford/Farell/Slade sont très forts et seront encore là en 2023!

  • Ahma
    82789 points
  • il y a 4 semaines
@Le rugby est un jeu

Et côté néo-zélandais, je ne sais pas si cela a été relevé, cinq des sept arrières titulaires aujourd'hui avaient moins de 25 ans. Ils peuvent être tous là en 2027 !

Les AB et les Anglais sont impressionnant dommage que le tableau se présente de la sorte. C'est bien la finale que je souhaitais. Mais cela annonce une demi féroce et j'espère plus indécise que les deux quart de finale vu ce matin. Les AB légèrement favoris. Il faut se souvenir que durant le T6N et les tests les Anglais avaient eux aussi concassés les Irlandais. La froideur et la certitude des Anglais est impressionnante, leur capacité à jouer différemment suivant l'adversaire. Ils semblent en avoir sous la semelle leur jeux devient plus précis, un banc tout aussi bon que les joueurs qui débutent le match. Un Farell qui monte en puissance et qui semble avoir régler la mire et un Eddie Jones qui sait ou il va et comment y arriver. Je mettrais une petite pièce sur l'Angleterre. Vivement le WE prochain !

Des wallabies rentrés dans le rang au niveau international n'ont pas pesé bien lourd devant un fort XV de la rose.
La confrontation avec les All Blacks va faire des étincelles.
En bon gaulois qui se respecte hâte de voir les britishs se faire dépecer par les rois de la planète ovale.

  • gregi
    3582 points
  • il y a 4 semaines

Juste incroyable le niveau de jeu des anglais, bravo à eux, quelle équipe...

Tout y est physique, mental, collectif, technique, leadership, intelligence, professionnalisme, fair play...

Grande classe.

J'ai eu envie d'être anglais.

  • breiz93
    45326 points
  • il y a 4 semaines
@gregi

Envie d'être anglais en ce moment...? Je ne suis pas certain que ça se soigne.

  • gregi
    3582 points
  • il y a 4 semaines
@breiz93

Juste pour leur équipe de rugby, ils peuvent se garder leur vilain pays. Puis j'ai déjà la peau hyper sensible au soleil et des teintes de roux dans ma barbe, ils n'y verront que du feu.

  • Yonolan
    55489 points
  • il y a 1 mois

Quand on a vu et les Anglais et les Blacks aujourd’hui , on se dit que la demi-finale va être fantastique
2 équipes redoutables
Vivement le week-end prochain

  • artillon
    106603 points
  • il y a 4 semaines
@Yonolan

Tu n'as pas encore vu France-Galles.
Quand il y aura 6-9 à la mi-temps puis 9-16 à la fin du match là alors tu pourras vraiment dire : vivement le w-e prochain.

  • Yonolan
    55489 points
  • il y a 4 semaines
@artillon

Dans le meilleur des cas tu as raison j'aurai une nouvelle raison d'espérer le we prochain...
Dans l'autre hypothèse je dirai comme Bernie : le contrat est fait et le job est rempli.... mais y a pas de bonus

@artillon

Merci pour cet éclat de rire !

les anglais au dessus, rien à dire.

Mais j'en ai marre des appels à la vidéo inutiles, à 40-16 à la 78eme d'un quart de finale, soit on accorde l'essai, soit on siffle un en avant, on appelle pas la vidéo, il faudrait que les arbitres portent un peu plus leurs couilles, encore plus lors d'une action qui change rien au résultat

  • artillon
    106603 points
  • il y a 4 semaines
@fabien81

L'essai australien est magnifique, c'est une honte de les en priver pour une "flat pass".
Sur le 3ème essai anglais, il y a un en-avant sur la phase de jeu précédant l'essai mais Garcès ne dit absolument rien.
Une honte.

  • Yoyo2a
    3533 points
  • il y a 1 mois

Rien a dire sur la victoire british elle ne souffre zucune contestation. Finalement le nul des francais contre cette equipe etait plus qu un bon resultat !!

Je trouve assez insupportable les espèces de passage à vide des anglais. J'imagine qu' ils jouent avec le flou de la règle, mais je trouve ça assez anti-jeu. Pour le reste, match suicidaire des australiens

@quentin2dakar

C'est incompréhensible ces sorties de camp calamiteuses qui leur coûtent 2 essais.

  • vevere
    48070 points
  • il y a 1 mois

🤬🤬🤬 d'anglais...quel match!!!

  • Pianto
    32537 points
  • il y a 1 mois

Un autre truc qui m'a fait plaisir : premier ballon porté à la 67ème. Seulement trois dans le match.
Deux équipes qui savent le faire et pourtant n'en abusent pas.

Nous, on ne sait pas le faire, on perd 70% des mauls mais on choisit d'en créer...
Va comprendre...

Lors de leurs 3 dernières rencontres ,les australien avais pris 24 points des anglais en seconde période...ben là , ils en ont pris 23...
Rien à redire , les anglais sont là , sûr d'eux et ils le peuvent , leur futur adversaire est prévenu...
Cette future demi-finale risque d'être dantesque !

Impressionnante Angleterre, propre, forte, clinique... l'équipe est une machine.

  • Pianto
    32537 points
  • il y a 1 mois

Je ne suis pas certain que les sorties de camp australiennes soient si décisives que ça.

Ils n'ont perdu que deux ballons je crois dans leurs 22 pour des tentatives parfois réussies de se dégager des 22. Les anglais sortent plus directement par le pied mais ils ont rendu eux aussi deux fois le ballon juste au-delà de leurs 22 en touche. Quelle différence ? L'énergie dépensée ? Comme si les anglais ne dépensaient pas d'énergie à défendre...

Ce qui a été décisif à mon avis, ce sont les choix de jeu des deux équipes. Les anglais ont joué assez loin des rucks de manière générale et ont limité l'activité défensive de Pocock et Hooper en attaquant la ligne plus loin.
Les australiens ont beaucoup joué devant la défense, ça a donné 3 interceptions dont 2 se sont conclues par des essais et deux passes en avant au contact.

Je pense que ces choix là ont été les plus décisifs du match.

Les deux équipes ont fait à peu près match nul sur la conquête, les ballons hauts et les erreurs de main. Rien de décisif sur ces secteurs. Ce sont les choix de jeu et l'efficacité des duels individuels et collectifs qui ont fait la différence.
Il y avait une opposition de style nette entre l'Australie qui veut jouer les ballons et l'Angleterre qui le rend et défend. Mais quelle défense anglaise ! Ils ont été absolument incroyable au plaquage. Je n'ai pas regardé les stats encore mais je pense qu'en occupation, il doit y avoir match nul et qu'en possession, l'Australie doit être assez nettement devant. Je ne serais pas étonné que les anglais aient plaqué deux fois plus que les australiens. Et si Koroibete a été très performant, Kerevi n'a pas fait les dégâts habituels.

Les anglais ont dominé de la tête et des épaules le score plus que l'Australie, grâce aux points donnés par les aussies. Perso, je les place dans les trois nations susceptibles de gagner, avec NZ et Sudafriquie mais j'espère qu'ils ne vont pas y arriver. Leur rugby est trop réglé, organisé, calculé à mon goût. Je n'ai pas envie que les Yachvili, Laporte et compagnie claironnent que c'est ça le rugby qu'il faut pratiquer. Chacun son style, nous ne sommes pas anglais.
Pas de faute, grosse défense, pas de risque, maintenir la structure, etc. C'est efficace mais ennuyeux. Vive le bordel, la prise de risque, le jeu avec le ballon. Hasta Siempre camarade !

@Pianto

Perso si les Français pouvaient jouer comme les Anglais ça ne me déplairait pas, ils sont plutôt agréable à voir jouer à la différence de l'Irlande et même du Pays de Galle.

  • Pianto
    32537 points
  • il y a 4 semaines
@Latruffeduperigord

oui, ils sont plus agréable que les gallois et les irlandais, je suis d'accord.
C'est pour ça que je les vois devant les autres mais je ne suis pas sûr d'avoir raison, les gallois ont fini devant au tournoi...

@Pianto

Tu as raison les Gallois ont fini devant durant le tournoi, mais le match avait lieu au PdG Je pense que pour les Anglais, depuis leur déconvenue de la CDM en Angleterre leur objectif depuis 4 ans c'est la CDM et que la CDM. Je les soupçonne d'avoir utilisé le T6N afin d'affiné leur jeu et d'acquérir des certitudes. Si par hasard la finale devait être PdG Angleterre, je ne crois pas que le PdG gagnerait mais avec des si ....

  • artillon
    106603 points
  • il y a 4 semaines
@Pianto

Sudafriquie ? Parce qu'en plus il y a une question de fric ?

  • Pianto
    32537 points
  • il y a 1 mois
@Pianto

après consultation des stats, occupation 62% pour les australiens donc les sorties de camp n'ont pas été décisives, elles heurtent juste les habitudes.

64% de possession, c'est à dire deux fois plus de ballons australiens qu'anglais.
On le retrouve sur les plaquages : 181 pour les anglais à 90% et 8 pénalités sifflées contre 78 à 87% et 5 pénalités pour les australiens. Gros niveau des deux côtés sur ce plan là.

ça me conforte dans l'idée que ce sont les choix de jeu ballons en main qui ont fait la différence en zone offensive.

Le plus impressionnant pour moi c'est quand les australiens reviennent à 1 pt en début de 2nde periode. J'ai senti les Anglais pas du tout affolés, en confiance pour reprendre de suite le large au score. Ça respire la sérénité. Impressionnante équipe notamment les 3ème ligne aile. Bravo à eux.

  • AKA
    45813 points
  • il y a 1 mois

"Beale, Petaia, et Farrell". Si je comprends bien ce sont les 3 meilleurs joueurs du match! Perso il y a un problème...

  • Pianto
    32537 points
  • il y a 1 mois
@AKA

Underhill, Curry, Kroibeite pour moi.

Beau match, beau vainqueur,beau jeu.
Les Anglais ont vraiment une belle équipe.

"Citons également les deux flanquers anglais"? ILS SONT MONSTRUEUX OUI. Les deux ont moins de 23 ans, et perso ils m'ont fait oublié Vunipola, ET ils ont dominé 2 des 5-6 meilleurs 3e lignes depuis 8 ans.
Ca me fait chier de le dire, mais bravo aux Anglais, comme quoi le travail, la continuité et un objectif commun, en 4 ans ça donne ça. Vraiment hâte de voir la demi.
GO TREFLE

Derniers articles

News
News
News
News
Transferts
News
News
News
News
News
News