Coronavirus - Clermont place ses joueurs au chômage partiel
Le président de l'ASM doit placer ses joueurs en chômage partiel.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
C'est une première pour l'ASM : les joueurs sont placés au chômage partiel jusqu'à nouvel ordre.

"C’est la meilleure décision qui préserve la santé des joueurs, qui n’était pas vraiment prise en compte dans les premières discussions.", c'est la déclaration du président clermontois Éric de Cromières au sujet de l'arrêt du championnat. Mais que faire maintenant d'une masse salariale importante, alors que même les entraînements sont une zone de risque ? 

Les Rochelais au chômage technique après la suspension du Top 14Les Rochelais au chômage technique après la suspension du Top 14

L'ASM a décidé de mettre ses joueurs au chômage partiel dès ce lundi 14h et ce jusqu'à nouvel ordre, une situation inédite pour le club ! "Dès ce lundi à 14 heures, ce sera officiel à l’inspection du travail, même si on ne connaît pas tout à fait les modalités administratives, notamment en termes de plafonnement", assume le président clermontois selon La Montagne. Pour l'instant, les conditions de cette situation ne sont pas connues, mais le président affirme que des congés peuvent être posés pour ceux qui le souhaitent... Outre les joueurs qui sont "désireux" de s'entraîner, c'est un total de 65 personnes qui connaîtront cette situation. Malheureusement, les installations ne pourront être ouvertes, chaque joueur devra se maintenir en forme de son côté avant une éventuelle reprise du championnat. 

Pour rappel, le chômage partiel se traduit par une diminution temporaire de la durée hebdomadaire de travail ou la fermeture temporaire (complète ou partielle) de l’établissement. Quelle que soit la nature de son contrat, tout salarié peut être amené à travailler à temps partiel, même s'il est déjà à temps partiel. C'est une mesure collective, l'employeur ne peut mettre qu'un seul salarié en activité partielle, et le contrat de travail des salariés est suspendu (mais pas rompu). 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Yonolan
    78077 points
  • il y a 7 mois

Il a totalement raison et l'état prend en charge donc c'est la meilleure solution à tous les niveaux

Ça va coûter cher aux ASSEDIC cette histoire ...

  • Tchou63
    3788 points
  • il y a 7 mois

Je suppose que les autres clubs vont faire de même dans les jours prochains.
Le chômage partiel implique que l'employeur et le pôle emploi se partagent la charge salariale non ??
Après, il doit certainement exister un plafonnement au vu des salaires de certains joueurs.

Quelles sont les conditions salariales des joueurs mis en chômage partiel ?
Et je n'ai pas entendu dire que d'autres club allait en faire de même alors que cela semble indispensable si les clubs veulent s'en tirer au niveau financier.

@Melano46

Les clubs pro sont des entreprises et les joueurs en sont salariés donc comme tous salariés lambda 70% de salaire. Après les clubs peuvent très bien prendre en charge la différence, certaines entreprises le font.

Pis dans le sport pro cette pratique existe déjà avec l'assurance maladie, le fait de mettre un joueur à l'infirmerie (blessé ou pas) permet de faire prendre en charge une partie de son salaire, le club mettant le reste au bou.

@Melano46

Visiblement c'est déjà fait pour La Rochelle !?

  • adourAB
    5100 points
  • il y a 7 mois

On a l’air de découvrir que les Clubs sont des entreprises, les joueurs Pros sont comme les autres entreprises ou salariés payant des charges sociales et en echange bénéficient de droits.

Derniers articles

News
Transferts
News
News
Réseaux Sociaux
Vidéos
Vidéos
Vidéos
Vidéos
News
Vidéos