Comment un supporter des Bleus se prépare à vivre son premier typhon au Japon
Guillaume garde le sourire malgré la situation.
Guillaume Albin devait voir le match du XV de France face à l'Angleterre à la Coupe du monde au Japon. Au lieu de ça, il aura droit à un typhon dans sa chambre.

Tokyo, quartier de Shinjuku, Samedi 12 Octobre 2019, 17h30 heure locale, 3h30 avant l'arrivée du typhon HAGIBIS. 

Dans l'allégresse qui règne après la première mi-temps fantastique du match Fidji-Pays de Galles, des sonneries de téléphones retentissent dans les travées du stade. La rumeur enfle, les bruits qui courraient depuis le matin même sont confirmés. L'information tombe : HAGIBIS, typhon monstrueux, arrive sur Shizuoka, Yokohama et Tokyo. Le match France-Angleterre prévu au stade de Yokohama sera purement et simplement annulé comme NZ-Italie prévu sur Shizuoka. Nous n'aurons pas la chance de prendre 40 points contre Mister Bean ! Laurent qui est parti acheter des céréales liquides et gazeuses, a fait le déplacement pour voir quelques matchs, dont le fameux France-Angleterre. Nous nous trouvons sur l'île de Kyushu, au sud du Japon, à Oita. Laurent doit prendre l'avion qui fait lever les yeux, vers Tokyo le 11. Moi le Shinkansen (train TGV qui a créé une polémique mathématique avec certains lecteurs assidus du Rugbynistere). Nous sommes un peu déçus évidemment mais aussi nous essayons de régler les problèmes de logistique de réservation d'hôtel et déplacement. Breeeeef. On va se faire secouer car même si le match France-Angleterre est officiellement annulé, un décisif Japon-Ecosse qui doit se jouer a Yokohama, n'est pas encore annulé et nous avons des places pour le match ! Notre passion l'emporte sur la raison, et nous allons faire le déplacement sur Tokyo/Yokohama pour rester probablement confiné le 12 octobre en espérant le chiffre porte bonheur du 13 pour voir ce fameux duel Pikachu - Loch Ness.
 
Ou comment faire 954.8 km (Précis, pointu... Sinon on va encore dire que j'ai pris l'apéro avant d'écrire) pour en prendre plein la tronche. On va se mettre dans la mêlée, le cœur de l'action. Difficile de comprendre (vont commencer à gueuler les plus tranquilles) mais le Japon depuis 1981 subit environ 26 typhons par an. "Un typhon-fon-fon les petites marionnettes" comme dirait la chanson.
Donc les infrastructures en centre-ville (si ça résiste à la zumba des tremblements de terre ça résistera à la soufflerie du typhon) sont faites pour être en parfaite sécurité. Évidemment....(déjà 1 mort à cette heure-ci), les zones rurales ne seront pas épargnées et quelques 200 000 personnes ont reçu des ordres d'evacuation. C'est le bordel quoi. Pourtant.....En prenant le train a 320km/h vers Tokyo (de grandes annonces sont faites sur les affichages lumineux des trains et dans les métros), le ciel bleu et la tranquillité des gens ne montrent pas de signe d'affolement. C'est pas le "Alerte généraaaaaaale" du commissaire et ballon de rugby GILBERT. (référence cinématographique pourri, ok ok) 

À Tokyo, un ami rencontré en Nouvelle-Zélande en 2011 grâces a Monsieur Romain Poite, meilleur arbitre du monde mondial de la création du rugby (hashtags #romainenfinale ça va ça va j'y fais de la pub au copain Romain), Jean-Philippe Deschamps (pour les Toulousains c'est quand même le fondateur du Louchebem a Victor Hugo, ça va ça va... J'y fais de la pub aussi sinon il va gueuler) m'attends a Shinjuku. Il n'est pas venu non plus pour acheter du terrain ou trier les grains de riz. Nous devions aller voir le match ensemble, et c'est avec lui que j'aurais l'honneur d'être confiner en ce beau samedi 12.
Le 11 au matin, nous décidons d'aller visiter le fish market de Tokyo. Nous sommes finalement un petit groupe de supporter Français, Flo le corse, Jean-Mich-Mich de rugby division, Philippe 7 minutes, Jules le ventre sur patte, Fifi, et Lolo ! Bien évidemment nous sommes déçus comme beaucoup d'autres supporters ayant fait le déplacement. Mais bon, tout le monde va bien, le Japon est un pays magnifique et nous allons fêter le fait d'être en vie et cette belle rencontre. En plus ce soir Australie et Géorgie vont se retrouver sur notre écran du HUB PUB de Shinjuku, bar à céréales ! Encore ! (attention, faut être un peu avec Monsieur modération sinon la machine à laver de demain va etre longue) (on le cherche encore...) Nous rencontrons des Anglais en pagaille. Tout un tas de Français aussi. Des Marseillaises partent ici et là. Le jour de gloire n'aura pas lui ce soir contre les amis anglais, mais voilà, nous sommes quand même en sécurité dans ce pays ! 
Alors après, chacun dira "gnagnagna le rugbyyyyyyy c'est la nasaaaaaaaa(la floaueeeer from Brive, Florian), que World Rugby ce n'est pas crédible, que le Japon y sait pas faire, que la pluie ça mouille et le vent l'emportera." Bref. On entend de tout. ça discute et ferraille sur et "si" on avait deloçalisé (et comme l'a très bien fait remarqué Lolo, deloçalisé 70 000 types dans un stade de 45 000, c'est encore plus con non ?), faire un huis clos (ha oui.... Magnifique idée) faire si faire ça.... La Nasaaaaaaaa quoi. 
Façon nous, là avec nos 15 bras et 15 jambes, on peut rien y faire, alors autant profiter de cette vie dans cette ville. Avec les Anglais on se charrie, ça déconne quand même pas mal. On échange quelques pintes et photo. Lea Japonais sont toujours aussi à fond dans les pubs du coin. Même lors de Australie/Georgie on entend des "nippon nippon" et on rigole. Ce sont quand même de sacrés gaziers. 
Bien que le Japon accueille, a part la coupe du monde, des typhons régulièrement, la ville de Tokyo n'est pourtant pas habitué à ce stress venteux. Les magasins (tiendas ou supérette 7/11 ou Lawson comme le whisky) se vident petit à petit. Quelques courageux ou imbéciles comme nous, font le déplacement 5h avant l'arrivé de l'oeil pour acheter 3 sandwich et 4 bières. Autant être stressé le ventre plein. Plus l'on s'approche de l heure H, minute M, seconde S, instant T, plus il est conseillé de rester à l'abris. Pas celui du bus évidemment. 
Donc voilà..... Je regarde par la fenêtre et je vois des abres qui bougent. Ça tombe comme Guy, dru. Dès que je vois plus les arbres je commencerais a m'inquiéter. 

BONUS Track : 18h24, je sens un truc. Réflexe Guatemalteque, je regarde la bouteille d'eau sur la table de chevet, et oui ça bouge (un peu comme le verre d'eau dans Jurassic Park). Oui, petit tremblement de terre ressenti. Put... décidément, manque plus que Godzilla et j'aurais profité à fond du Japon. 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Comme ils peuvent pas aller au stade pour le match ils auront qu'à le regarder à la télé 😉))))))))))))))))))))))))))))))

Chouette article ! Merci Thibault. Bon courage pour affronter le typhon.
(Et tu me feras 20 pompes en guise de pénitence pour tous ces calembours)

Compliqué de lire l'article avec toutes ces pubs.

@Tolosus Brennus

Merci pour ton com. Je n'arrive pas à reproduire de problème de pub sur cet article, tu parles de quel format ? Envoie moi un mail directement via https://secure.lerugbynistere.fr/contact/ on pourra résoudre le pb plus facilement que dans les commentaires, merci pour ton aide ! 🙂

@Nicolas Rousse

Très sympa de répondre aux lecteurs , c'est en fait une erreur de ma part, mon AdBlock n'était pas activé..

@Tolosus Brennus

Jajaja oui clair. Un bon coup de lobby et je voyage gratuit aussi

  • Ahma
    82865 points
  • il y a 1 mois

"certains lecteurs assidus"...
Faut citer mon nom, sinon Jak3615 va encore nous faire une crise.

En plus que là je comptais rien dire, à part merci.

@Ahma

Merci a toi 🙂

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
Transferts
News