Champions Cup - Quart franco-français, l'assurance d'un match spectaculaire ?
En 2011, les Toulousains avaient réussir à sortir Biarritz grâce à un essai de Yannick Nyanga en prolongations.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Petit aperçu historique des confrontations franco-françaises en Coupe d'Europe, avant le choc qui va opposer le Racing 92 au Stade Toulousain ce dimanche. 

Les attentes sont nombreuses en ce qui concerne le quart de finale de Champions Cup qui verra s'affronter le Racing 92 et le Stade Toulousain ce dimanche à la Paris la Défense Arena. Dans l'histoire de la Coupe d'Europe, les confrontations franco-françaises dès la première étape des phases finales ont eu lieu à de nombreuses reprises et ont réservé quelques surprises. Retour sur leurs différentes issues :

Dax 18-26 Toulouse (saison 1996-1997) 

Dès la première apparition des quarts de finale, lors de la deuxième édition de la Coupe d'Europe, deux clubs français se retrouvent nez à nez. Il s'agit du Stade Toulousain, champion en titre et déjà au rendez-vous de la crème du rugby européen, qu'il submergera par la suite, et de l'US Dax. Les Toulousains remportent cette première confrontation 26 à 18, mais échouent dans la foulée face à Leicester en demies, 37 à 11.

Toulouse 31-18 Clermont (saison 1999-2000) 

Quelques années après, le Stade Toulousain retrouve Clermont pour une nouvelle confrontation franco-française. De nouveau, les Rouge et Noir s'imposent (31-18) dans un match qu'ils dominent de la tête et des épaules, portés notamment par les 26 points au pied de Michel Marfaing. Leur épopée prendra fin dès le tour suivant face au Munster (25-31).

Stade Français 36-19 Pau (saison 2000-2001)

La saison suivante, deux nouvelles équipes françaises ont également rendez-vous après le premier tour : le Stade Français et Pau. Dans leur Stade Jean-Bouin, les Parisiens s'imposent sans problème face aux Palois (36-19). Leur chemin continuera jusqu'en finale, un match épique dans lequel ils céderont face aux Anglais de Leicester 30 à 34.

Castres 22-21 Clermont (saison 2001-2002)

Quart de finale très accroché en 2002 entre Clermont, bien décidé à prendre sa revanche après sa défaite face à Toulouse deux ans plus tôt, et Castres, nouveau venu. Une nouvelle fois, les Auvergnats ratent le coche et s'inclinent par la plus petite des marges 22 à 21, face aux Castrais et à Romain Teulet, auteur de 15 points. L'aventure du CO s'arrêtera en demies face au Munster (17-25). 

Toulouse 42-16 Stade Français (saison 2009-2010)

Il faudra ensuite attendre huit ans pour revoir une confrontation franco-française en quarts de finale. En 2010, le Stade Toulousain est opposé au Stade Français Paris. Cette année-là, rien ne peut arrêter les Rouge et Noir puisque les hommes de Guy Novès étrillent les Parisiens 42 à 16, grâce notamment à un festival au pied de David Skrela qui réussit ce jour-là 7 pénalités et 3 transformations. Les Toulousains s'imposeront par la suite face au Leinster (26-16) et Biarritz (21-19) pour s'emparer du titre.

Crédit vidéo : hcup2010.

Perpignan 29-25 Toulon (saison 2010-2011)

Rebelote l'année suivante, c'est cette fois-ci l'USAP qui doit faire face à Toulon. Perpignan se présente en formation conquérante et parvient à faire tomber les joueurs de la Radedu côté de Barcelone (29-25), dans un match que le RCT laisse complètement filer. Malheureusement pour les Catalans, Northampton s'occupera de leur cas en demi-finales (7-23).

Crédit vidéo : wackedish.

Biarritz 20-27 Toulouse (saison 2010-2011)

Le Stade Toulousain est de nouveau au rendez-vous en 2011 et est opposé à Biarritz pour la revanche de la précédente finale. L'histoire se répète puisque les Toulousains s'imposent de nouveau face au BO, en prolongations, grâce à un essai salvateur de Yannick Nyanga (27-20). Cette fois-ci, ils n'iront pas plus loin que les demies, battus par le Leinster 32 à 23.

Crédit vidéo : rencontresàxv.

ASM 36-14 Montpellier (saison 2012-2013)

Lors de la saison 2012-2013, l'ASM survole la Coupe d'Europe. 6 matchs, 6 victoires en phase poules, dont la double-confrontation face au Leinster. Les Clermontois arrivent donc à l'étape des quarts de finale pleins de confiance et écrasent les Montpelliérains 36 à 14 à Marcel-Michelin, en passant cinq essais. L'histoire se poursuit ensuite face au Munster que l'ASM bat 16 à 10. Cette année-là, ils perdront malheureusement la finale d'un point face au RC Toulon qui lancera sa conquête de titres en Coupe d'Europe.

Crédit vidéo : Scott Fausneaucht.

Racing 92 19-16 Toulon (saison 2015-2016)

Toulon sort de trois titres consécutifs en Coupe d'Europe et espère bien faire perdurer son succès. Le RCT est de nouveau qualifié en 2016, mais doit affronter le Racing 92 en quarts de finale. Des Franciliens qui se chargent de leur sort et mettent fin à leur série en s'imposant 19 à 16, sur une ultime pénalité de Maxime Machenaud en toute fin de partie. Un Racing 92 étonnant cette année-là qui se hisse jusqu'en finale après avoir triomphé de Leicester (19-16). Une échéance que les Racingmen perdront par la suite, battus par les Saracens 21 à 9.

Clermont 29-9 Toulon (saison 2016-2017)

Toulon est de retour l'année d'après face à l'ASM, des Clermontois bien décidés à faire oublier définitivement les épisodes de 2013 et 2015. C'est chose faite puisqu'ils s'imposent largement 29 à 9 après une première période très accrochée (6-6). Ils remportent ensuite la demi-finale face au Leinster 27 à 22, mais craquent lors de l'ultime étape face aux Saracens (17-28).

Clermont 17-28 Racing (saison 2017-2018)

Dernière confrontation franco-française en date lors des phases finales de Coupe d'Europe, celle ayant opposé le Racing 92 à Clermont la saison dernière. Une aventure européenne qui a souri aux Racingmen puisqu'ils ont remporté cette rencontre face à l'ASM 28 à 17, alors qu'ils étaient pourtant menés 17 à 16 à la pause ! Les Franciliens qui continueront d'étonner en battant le Munster ensuite 27 à 22, mais les hommes de Laurent Labit et Laurent Travers céderont finalement en finale face aux Irlandais du Leinster, dans une année où tout a tourné en leur faveur (Pro 14 et Champions Cup).

Les chiffres :

27,2
La moyenne des points marqués par l'équipe qui reçoit lors d'un quart de finale francophone. Les locaux ne se sont d'ailleurs inclinés que trois fois (sur onze) lors de ce type de confrontations : Dax et Biarritz face au Stade Toulousain et Clermont face au Racing 92.
La moyenne des points inscrits par l'équipe visiteuse lors d'un quart de finale francophone. Un chiffre qui démontre la volonté de jouer de la part de l'équipe qui se déplace. Le record est pour l'instant détenu par le Racing 92 qui s'est imposé à Clermont l'année passée en inscrivant 28 points.
19,9
1
Le nombre de titres remportés par une équipe française après un duel francophone en quart de finale. Il faut dire qu'un quart de finale entre deux équipes de l'Hexagone réduit automatiquement les chances d'un succès tricolore. Ce n'est donc arrivé qu'une fois et c'était Toulouse en 2010 qui avait réalisé cet exploit face à Biarritz après avoir battu le Stade Français en quarts.

Bilan :

Un quart de finale francophone apporte souvent du spectacle et du jeu. On est autour d'une trentaine de points de moyenne pour les locaux et d'une vingtaine en moyenne pour les visiteurs. Le match entre le Racing 92 et Toulouse, deux des trois meilleures attaques du championnat ne devrait pas échapper à la règle. En revanche, il pourrait ne pas y avoir de victoires françaises en Champions Cup cette saison, dans la mesure où un seul club français a réussi à triompher après avoir sorti son compatriote en quart de finale. Toulouse, en 2010. Les chances sont d'autant plus minimisées cette année, puisque le Racing 92 et le Stade Toulousain sont les deux derniers représentants français dans cette compétition.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Pffoouuuu... Un Top 14 bis... Quel ennui...

@Amis à Laporte

Si on avait 30 points de moyenne par match de Top 14 (puisque c'est ce qu'on nous promet) tu ne dirais pas ça !

  • Ahma
    93853 points
  • il y a 1 an
@coupdecasque

Mauvaise langue : il y a six équipes de Top 14 qui marquent au moins 27 points en moyenne lors des matchs à domicile (et même 39 pour Clermont et 36 pour le Racing).

@Ahma

C'est pas moi c'est lui qu'a commencé d'abord, il dit que le Top 14 c'est caca.

@Amis à Laporte

Si on avait 30 points de moyenne par match de Top 14 (puisque c'est ce qu'on nous promet) tu ne dirais pas ça !

@Amis à Laporte

Aveuglé par ton écharpe jaune et bleu tu as raté quelques matchs de ces deux équipes. T inquiète tu les aura tes 40 points de l ASM en Challenge Cup. On y est tous passé.

Derniers articles

Transferts
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News