BREXIT : quelles conséquences sur le Top 14 et le rugby britannique ?
Pour Leigh Halfpenny, le Brexit n'est pas sans conséquences.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
La sortie du Royaume-Uni de l'Union Européenne pourrait impacter sur le rugby local... mais aussi sur le Top 14. Explications.

En moins d'une semaine, le ciel semble être tombé sur la tête des Anglais. Ce lundi, les Three Lions sont sortis de l'Euro 2016 par la petite porte, éliminés par l'Islande dès les 1/8e de finale. Une déconvenue sportive qui fait suite au fameux Brexit, les Britanniques ayant choisi de sortir de l'Union Européenne. Un vote qui pourrait ne pas être sans conséquences... pour le rugby.

Une force financière impactée

La première conséquence est financière. La livre sterling a perdu de sa valeur suite à la sortie programmée de l'UE, qui devrait être effective d'ici deux ans. Si les formations de Premiership ont priviligié la formation aux grandes stars étrangères ces dernières saisons, la tendance s'inverse depuis deux ans. Ainsi, si Maxime Mermoz est en contact avec Bath, les Wasps vont bientôt accueillir Kurtley Beale, quand les Saints de Northampton auront pour n°8 un certain Louis Picamoles. Or, qui dit Livre dévaluée, dit salaires moins intéréssants pour les étrangers. Les droits TV pourraient également être impactés pour les grandes compétitions comme le 6 Nations, ou la coupe d'Europe. Des revenus qui baissent pour les partenaires de ces tournois, c'est aussi moins d'argent dans les caisses des Français.

Des joueurs extra-communautaires en plus

Selon les médias locaux, 72 joueurs actuellement sous contrat avec une formation de Premiership sont désormais considérés comme "étrangers". La faute à la sortie de l'UE, la place du Royaume-Uni dans l'Union garantissant la validé d'accord comme l'arrêt Bosman. Pour rappel, ce dernier établit l'illégalité de quotas de sportifs communautaires ressortissant d’États ayant signé des accords d’association ou de coopération de l’Union européenne. Pour jouer en Angleterre, un Français devrait par exemple demander un permis de travail. Un problème qui se pose dans les deux sens, une formation de Top 14 ne pouvant aligner plus de trois joueurs extra-communautaires

Si on se contente de jeter un oeil aux formations alignées lors de la finale du Top 14, Leigh Halfpenny (Pays de Galles) entre dans ce cas de figure, ainsi que les frères Armitage (Angleterre) même si ces derniers sont éligibles pour obtenir un passeport français. 

Au rayon des bonnes nouvelles pour les Anglais, l'incroyable forme du XV de la Rose, victorieux de l'Australie pour la troisième fois d'affilée.

RÉSUME VIDÉO. Neuf essais et 84 points marqués lors de la 3e victoire de l'Angleterre sur l'Australie

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

"une formation de Top 14 ne pouvant aligner plus de trois joueurs extra-communautaires."
Pourriez vous développer SVP car si cela est vrai toutes les équipes de Top 14 ou presque sont dans l'illégalité.

  • Kadova
    31045 points
  • il y a 4 ans
@garcon63

C'est en partie explique ci-dessous 🙂

@garcon63

Et il y a aussi l'Accord de White signé en 2016 qui permet d'aligner 23 Sud Afs sur une feuille de match 😀 Sorry fallait la faire, mais merci de l'info pour l'accord de Cotonou, je ne connaissais pas !

  • MadMax
    3235 points
  • il y a 4 ans
@garcon63

L'arret Bosman a été étendu par l'Accord de Cotonou qui ouvre la porte notamment aux Sudafs, Fidjiens, Samoans ou Tongiens.

@MadMax

Je ne connaissais pas, du coup je me suis instruit, merci!

  • Dich67
    19593 points
  • il y a 4 ans
@garcon63

Les formations contournent la règle ? Aurait-on abusé de notre confiance à l'insu de notre plein gré ?...

@garcon63

Beaucoup de Sud Af ont des passeport Britannique (Si leur grand père et né en Rhodésie du sud exemple : Brad Barritt). Ainsi que les pays du Commonwealth :
- Australie
- Samoa
- Tonga
- Nz

En fait c'est un contournement de l'extra communautaire.

@kiki_74

Non pour tout ça, il y a les accords de Cotonou, et c'est que fera le R-U également, donc en fait rien ne changera.

  • Thm
    4011 points
  • il y a 4 ans
@garcon63

Je ne crois pas, pcq ne sont pas compris dans ces extra-communautaires les joueurs de l'UE ainsi que des pays qui ont signé un contrat avec l'UE (ou la France je sais pas), ce qui inclue beaucoup de pays du paysage rugbystique (AFS, Fidji, ...).
Après je suis pas sur de moi, contre-disez moi si je me trompe.

  • Thm
    4011 points
  • il y a 4 ans
@Thm

Mais dans ce cas il suffirait que l'Angleterre signe un contrat avec l'UE et voilà. Comme pour beaucoup d'autres domaines, le RU va juste devoir négocier des centaines de contrats pour compenser sa sortie de l'UE et ne pas tout perdre d'un coup.

  • Kadova
    31045 points
  • il y a 4 ans
@Thm

Exasctement. Et Bruxelles a deja des traites prets a etre negocies.

hum. "Pour jouer en Angleterre, un Français devrait par exemple demander un permis de travail. Un problème qui se pose dans les deux sens, une formation de Top 14 ne pouvant aligner plus de trois joueurs extra-communautaires. "

je ne voudrais pas donner l'impression de pinailler, mais etes vous bien sur de ce que vous écrivez au dessus? parceque quand je regarde les feuilles de match des équipes du Top14, j'ai comme un doute.

  • Kadova
    31045 points
  • il y a 4 ans
@peterpan

Parce que ce n'est pas encore la situation aujourd'hui car la GB n'est pas encore sortie de l'UE.

@Kadova

@Kadova, PeterPan pointait surtout la dernière phrase, l'impossibilité d'aligner plus de 3 joueurs extra-communautaires alors que certains en alignent 10, hors Grande-Bretagne déjà, 1 poignée de Sud Afs + la pincée des îliens ne rentrant pas dans la grande magouillerie estampillée "JIFF", 1 autre d'Argentins, 1 de Néo-Zeds et encore 1 d'Aussies aussi.

  • Kadova
    31045 points
  • il y a 4 ans
@The Knife

Merci a toi. Il faudrait donc clarifier la situation.
Officiellement la GB a un delai de deux ans pour sortir de l'UE et le delai commencera a courir en octobre (2016).

Comme sur n'importe quel marché, plus une monnaie est demandée, plus elle prend de la valeur. Plus elle est offerte, plus elle en perd (dépréciation). Dans un climat de méfiance, les investisseurs veulent vendre leurs livres et acheter d'autres devises, d'où une dépréciation de la livre par rapport à ces devises. C'est contextuel et de court terme, mais la livre restera une monnaie forte. Donc ce problème n'est pas à considérer.

ca va etre le bordel a tout les etages !!!

  • Fanch
    20403 points
  • il y a 4 ans

Il faut peut-être rappeler que l'Angleterre n'est pas encore sortie de l'UE, donc dans l ' immédiat, peu de changement. On peut aussi supposer que tout contrat signé avant le 26 juin 2016 reste sous statut communautaire, donc encore du temps gagné.
A plus long terme, un bénéficiaire surprenant pourrait être l'Ecosse, si celle-ci sort du Royaume-Uni par référendum, et si elle adopte l' Euro renforcé par rapport à la livre. Du coup elle pourrait connaître le même phénomène que la France avec du All Black et du Bock à tous les étages et, pourquoi pas, remporter la coupe d'Europe.

On peut ajouter que les places boursières se sont cassées la gueule hier... Sauf Londres 😊
Et pis il y a des pays qui tirent partie d'une monnaie "faible". Donc attendons un peu avant d'y voir dans un sens ou un autre.
Quand y'a du pognon en jeu, y'a bizarrement toujours des solutions...

D'accord avec Vavou, vous allez un peu vite.
La Livre vient de chuter mais c'est surtout parce que personne ne sait exactement ce qui va se passer et que les investisseurs ont horreur de l'incertitude.
Après savoir si cette baisse est durable ou si au contraire la livre va remonter. (et si oui dans quel délai ?).. bien malin qui peut, aujourd'hui, le dire.

  • Vavou
    13240 points
  • il y a 4 ans

"La livre sterling a perdu de sa valeur suite à la sortie programmée de l'UE, qui devrait être effective d'ici deux ans."

Oula vous allez un peu vite en besogne là. 😉

Si il est effectivement intéressant et légitime de se poser la question des éventuels impacts sur le rugby d'une sortie de la GB de l'UE, c'est encore loin d'être fait, notamment tant qu'elle n'active pas l'article 50 à partir duquel commence le délai des 2 ans.

Le temps que cela se mette en place abendanon et strette auront rempli d essais leur panier.
La vraie question c est la faiblesse de la livre. D autres joueurs iront ils chercher des euros forts? Encore plus de boks et autres pre retraités?

Derniers articles

Vidéos
News
News
News
News
News
News
Sponsorisé News
News
Sponsorisé News
News