AUSTRALIE : après le carton rouge et le carton jaune, voici le carton bleu !
Le carton bleu débarque en Australie.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Afin de lutter contre les commotions dans le rugby, le carton bleu débarque. Une nouveauté qui arrivera peut-être en France.

TOP 14 : La FFR va enquêter sur le cas Palisson, jugé scandaleux : "il faut dégager des responsabilités"Alexis Palisson aurait-il reçu un carton bleu face au Stade Rochelais, si les arbitres du Top 14 avaient eu la possibilité d'en sortir un de leur poche ? Sans doute. Mais cette nouvelle règle n'est pas testée dans l'Hexagone mais à l'autre bout du monde, en Australie, dans les championnats locaux de deux villes, Canberra et Newcastle. Le but ? Lutter contre le problème des commotions dans le rugby

Actuellement, un joueur soupçonné d'avoir subi une commotion va passer un protocole avec un médecin. Lequel décide, en fonction des résultats du protocole, si un joueur peut revenir en jeu. C'est ce qui avait d'ailleurs causé une polémique autour du cas Alexis Palisson. Or, si un joueur montre des signes de commotion et reçoit un carton bleu de l'arbitre, il ne pourra plus revenir sur le pré et sa sortie sera définitive. De plus, "un joueur ayant reçu un carton bleu ne pourra pas non plus rejouer avant une période de 12 jours s'il a plus de 18 ans, et de 19 jours s'il est mineur," rapporte L'Equipe.

63% de licenciés en moins...

Cette nouvelle intervient dans un contexte particulier en Australie. Le site Rugby News révèle que le taux de pratiquants réguliers a chuté de... 63% depuis 2001 ! Dans le sens inverse, le football a gagné 46% de licenciés, ce qui en fait le sport le plus populaire du pays devant... le golf ! Le rugby à XIII n'est que 17ème avec une chute de 27%, quand l'Australian Rules est stable (-1% ; 8ème position). Le rugby à XV est... 26ème, coincé entre la danse de salon et le tir à l'arc.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

l'intention est sans doute bonne, mais pourqui confier cette pérogative à l'arbitre (qui n'est pas souvent médecin), plutôt qu'à un toubib indépendant, qui lui obligerait l'arbitre à sortir un carton, bleu pourquoi pas ?...

Les blocks, les déblayages, et toutes les régles édictées depuis le début du professionnalisme destinées à accélérer le jeu et le rendre plus télégénique, ça non, on n'en parle pas. Pourtant, à mon sens, elles sont responsables de ces tampons monstrueux et déblayages terribles. La santé du joueur, ils s'en foutent royalement.

  • jojo7
    2003 points
  • il y a 3 ans
@lechonch7878

Il y a longtemps que je tiens les mêmes propos et , voyez vous , coté intervenants il n'y a pas eu d'écho ! Vous vous atténuer ce que la majorité des spectateurs recherche dans le jeu !

  • Iyhel
    22954 points
  • il y a 3 ans
@lechonch7878

D'autant qu'après une légère accalmie au moment de la Coupe du Monde, c'est de nouveau la fête du plongeon autour - et largement au-delà - des rucks !

@Iyhel

C'est clair... Il y a des saisons pour l'arbitrage, en ce moment c'est "plaquages hauts" et "prise du joueur en l'air"... On voit des mecs se faire sortir parce qu'ils ont disputé une chandelle, les yeux sur le ballon, qu'ils n'ont pas réussi à le prendre et qu'ils ont touché leur adversaire... Trop d'arbitrage tue l'arbitrage...

  • Iyhel
    22954 points
  • il y a 3 ans
@ginobigoudi

Et pendant ce temps-là, depuis cette année, plus besoin d'introduire le ballon dans le couloir en mêlée.

Remarquez depuis 2011 y'a plus besoin de lancer droit en touche.

Monsieur CHARABAS est pour, car c'est à ma connaissance le seul arbitre et presque médecin dons les matchs internationaux lui sont ouverts !!

@garcon63

Sans déc' il a fait médecine, le marquis de Charabas ?... J'aimais pas trop son arbitrage, mais je dois reconnaître qu'il s'est bonifié... Un côté précieux un peu décalé, c'est marrant...

J'ai entendu dire que c'est ce qui avait permis de faire sortir Uini Atonio à la fin du match France - Pays de Galles. On lui aurait dit: "Mec il y a un cordon bleu qui t'attend au vestiaire!", ce n'est qu'en comprenant que c'était un carton en fait qu'il est rentré tout penaud en baissant la tête dans le couloir...
Le pauvre!

Nan mais ça veut dire quoi ? Que l'arbitre doit etre, en plus de son métier, médecin ? Et qui plus est médecin qui réalise un diagnostic a vu de nez ? Ridicule.
Il serait plus intéressant que les seuls médecins habilités à faire le protocole commotion soit des médecins indépendants de club.

Je ne crois pas que les arbitres aient envie de porter une telle responsabilité. Que se passerait-il si un type tombe dans le coma après un match ? L'arbitre pourrait se retrouver au tribunal. Pour ma part, je mettrais un carton bleu après chaque plaquage, au cas où.

  • Iyhel
    22954 points
  • il y a 3 ans
@Grand Sachem aux sages commentaires

Parfait, on se retrouverait vite avec sept joueurs seulement de chaque côté, ça libérerait des espaces, ça serait plus sympa à regarder même s'il faudrait sans doute réduire la durée des matches pour pas faire exploser le cœur des joueurs.

Oh wait !

Faudrait plutôt un médecin indépendant, qui contrairement à l'arbitre est apte à juger de la capacité ou non d'un joueur à pouvoir rejouer, et qui contrairement à un médecin d'un club pourrait n'est pas mis sous pression directement par le club sur le long terme.

  • Ahma
    93197 points
  • il y a 3 ans

Si ce système se généralisait , il y aurait sans doute le risque d'attirer encore bien plus de critiques sur les arbitres , qu'on accuserait d'avoir sorti un joueur du match alors que ses entraîneurs et supporters le jugeaient apte à reprendre . Sans la caution du médecin , il pourrait y avoir beaucoup de suspicions sur les décisions des arbitres .

  • m73
    10463 points
  • il y a 3 ans

Vous avez oublié le carton blanc !

Du coup au rugby tu peu prendre un blanc, un jaune et un rouge......normal qu'à la fin la tête fasse mal et que tu finisse bleu 😀

Ça veut dire que c'est l'arbitre qui décide s'il y a commotion ?
Il faut conserver le protocole commotion s'il y a suspicion, mais sortir définitivement le joueur s'il y a KO manifeste.

Derniers articles

Ecrit par vous !
News
News
News
News
News
Jeux
News
Vidéos
News
News
News