Alain Tingaud mécontent de l'arbitrage du SU Agen...
Alain Tingaud pas content.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Le président du SUA, Alain Tingaud, est en colère contre l'arbitrage. Selon lui, Agen n'a pas été arbitré équitablement contre le Racing et Barritz.
Depuis le début du Top 14, il semblerait que l'on parle beaucoup plus d'arbitrage que de jeu (en même temps on en voit pas beaucoup, du jeu).
Après la colère de Marc Delpoux ou la polémique autour de Bernard Laporte et sa visite dans le vestiaire du corps arbitral le week end dernier, c'est maintenant le président du SUA qui s'en prend aux hommes en no... rose. En effet, Alain Tingaud n'a pas du tout apprécié les deux défaites à domicile de son équipe (face au Racing et à Biarritz), et il n'hésite pas à remettre en cause l'équité de l'arbitrage lors de ces deux matchs, notamment sur les phases de mêlée. Son entraîneur Mathieu Blin s'en était également plaint aux micros de Canal + pendant le match.

« Que les choses soient claires: je ne veux pas pointer l'arbitrage en tant que tel. Je souhaite juste demander qu'Agen soit arbitré comme les autres équipes. Je pense aux phases de mêlées en particulier. Dans la tête des directeurs de jeu, notre club est toujours en difficulté dans ce secteur. C'était le cas l'an dernier mais ça ne l'est plus ! Notre mêlée a même été dominatrice lors des deux premiers matchs de championnat. Mathieu Blin, Jean-Jacques Crenca et les préparateurs physiques ont réalisé un travail considérable et notre mêlée n'a plus rien à voir avec celle de la saison passée. Mais il reste une image générale qui nous pénalise. Je veux un arbitrage équitable et respectable, qui ne s'appuie pas sur des acquis du passé. Tout cela m'énerve au plus haut point. »

Toujours selon Tingaud, le SUA serait désavantagé car arbitré comme une "petite équipe"...

« Je considère que le SUALG est un grand club, comme n'importe quelle autre formation du championnat. Or, beaucoup de gens nous condamnent déjà et c'est terrible, parce que cela créé un climat autour de nous, en particulier chez les arbitres. Romain Poite est un arbitre international de très haut niveau, il n'est pas malhonnête et fait bien son boulot, mais imperceptiblement, cela s'est ressenti contre Biarritz samedi. Quand un international du BO (Damien Traille) avorte une phase de jeu qui peut aller à dame et qu'il ne prend pas de carton jaune, ça m'agace parce qu'un joueur anonyme l'aurait pris, lui. Les essais de Tian et de Fono étaient valables (...) Si à la fin de la saison, on ne se maintient pas comme le pensent beaucoup de gens, je veux que ce soit seulement parce qu'on n'aura pas été assez performants et non pas parce que nous n'aurons pas été jugés comme les autres. Je n'accepte pas l'injustice. »

Une sortie médiatique médiatique que le président veut "pédagogique" et non agressive. Le président du SUA a également précisé que Philippe Sella enverrait un rapport à Didier Méné, président de la Commission Centrale des arbitres.

« Nous voulons être les bons élèves de la classe. Philippe Sella va envoyer un rapport au patron des arbitres, Didier Méné, concernant le match de samedi. Nous procéderons de cette façon lors de chaque rencontre. Le tout, dans un but pédagogique : en pointant le négatif mais aussi le positif, que ce soit pour notre équipe ou notre adversaire. Nous souhaitons nous inscrire dans la construction. Mes propos sont résolument positifs, et en aucun cas agressifs. Je suis simplement dans une analyse sereine de la situation et demande simplement l'équité et le respect. Le reste, c'est à nous de le gagner sur le terrain. Mais il faut que les règles soient les mêmes pour tout le monde. Ça suffit maintenant. »

Existe t-il vraiment un arbitrage à deux vitesses ? Ou bien Tingaud est-il victime d'une bonne petite paranoïa dû à la situation déjà difficile de son club ? Comme à l'habitude, chacun se fera son avis sur le sujet...

Source : Rugbyrama
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • ovalie
  • il y a 8 ans

Vous avez la memoire courte au SUA. Fini la mafia de Ferrasse et M.Martin. Bien le boujour du Sud-Est !!!

  • Pseudo
  • il y a 8 ans

Des propos et une attitude un peu plus constructifs et intelligents que de crier à la "sodomie arbitrale" après il ne suffit pas d'avoir des ambitions de jeu, il faut scorer (hé oui c'est le top 14 ici, pas l’hémisphère sud) et si Blin et Darricarrère ont la même philosophie qu'à La Rochelle, Armandie verra du beau jeu mais la ProD2 la saison prochaine. J'espère me tromper, mais il me semble que des centres comme Sella, on en voit plus beaucoup de nos jours.

Derniers articles

News
News
News
News
News
Sponsorisé News
News
News
News
News
Transferts