6 Nations. Pourquoi le 15 de France ne doit absolument pas prendre le Pays de Galles de haut ?
6 Nations. Pourquoi le 15 de France ne doit absolument pas prendre le Pays de Galles de haut ?
Le sélectionneur du 15 de France Fabien Galthié a tenu à rappeler en conférence de presse que le Pays de Galles n'est pas un adversaire à prendre à la légère.

RUGBY. La composition du XV de France pour le match du Tournoi des 6 Nations face au Pays de GallesRUGBY. La composition du XV de France pour le match du Tournoi des 6 Nations face au Pays de GallesÀ l'orée de la 5e journée du Tournoi des 6 Nations, Français et Gallois sont dans une dynamique bien différente. D'un côté, Gatland continue ses tests et cherche la bonne formule à moins de six mois de la coupe du monde. De l'autre, Galthié peaufine son groupe et son projet. Alors que la France joue des coudes avec l'Irlande pour la première place mondiale, le Pays de Galles lutte pour rester dans le Top 10. Néanmoins, le sélectionneur des Bleus sait que tout va très vite dans le rugby. Les Tricolores auraient tort de prendre le XV du Poireau à la légère. Et il a tenu à le rappeler en conférence de presse ce jeudi. "Il ne faut pas oublier que cette équipe du Pays de Galles qui va se déplacer au Stade de France a gagné le Tournoi il y a deux ans. Elle était en position de faire le Grand Chelem, on était menés 20 à 30 à dix minutes de la fin. On a gagné ce match dans les arrêts de jeu et on les a privés du Grand Chelem mais pas de la victoire dans le Tournoi. C'était il y a à peine deux saisons. C'est pas loin et pourtant ça semble si loin en sport."6 Nations. Avec ce match sensationnel, la France a-t-elle blessé gravement le rugby anglais ?6 Nations. Avec ce match sensationnel, la France a-t-elle blessé gravement le rugby anglais ?Depuis, la roue a tourné et les Bleus ont réalisé le Grand Chelem en 2022 et enchaîné 14 succès de rang tandis que les Gallois ont connu des défaites cuisantes face à l'Italie et la Géorgie. Le Pays de Galles cherche à relancer la machine. Mais il y a dans son groupe des joueurs de talent et d'expérience. "C’est une équipe composée de joueurs qui pour certains ont fait trois Grands Chelems, certains ont gagné cinq Tournois, des joueurs à 100, à 150 sélections. Une équipe qui a toujours impressionné par ses vertus." Les Gallois, bien que moribonds, ne sont pas du genre à lâcher un match. Ils "laissent leur corps sur la ligne. Une équipe qui donne tout." Fabien Galthié n'oublie pas que pendant très longtemps, "cette équipe a martyrisé le XV de France." Il est donc important pour les Bleus de préparer ce match avec la même application que celui à Twickenham.Antoine Dupont ? ''C'était comme regarder Schwarzenegger dans Terminator, c'était presque numérique''Antoine Dupont ? ''C'était comme regarder Schwarzenegger dans Terminator, c'était presque numérique''Une rencontre a donné beaucoup de satisfactions, avec notamment un score fleuve et de très beaux essais. Néanmoins, ça ne veut pas dire que tout a été parfait. "On a pu voir qu’on avait beaucoup de points d’amélioration encore. Sans aucune prétention, juste en étant objectif, on peut mieux jouer, avec et sans le ballon. On peut mieux se déplacer sur le jeu de transition." Le technicien explique que la justesse et l'intensité mises par les Tricolores en Angleterre a permis d'ouvrir des portes qui laissent "penser qu'on peut mieux jouer". Une déclaration qui fait particulièrement écho à celle du troisième ligne rochelais Grégory Alldritt qui, s'il a été en vue face au XV de la Rose, estime ne pas être encore à son meilleur niveau. RUGBY. Ce cadre tricolore n'est pas encore à son meilleur niveau, et c'est tant mieux pour le 15 de France !RUGBY. Ce cadre tricolore n'est pas encore à son meilleur niveau, et c'est tant mieux pour le 15 de France !

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Indépendamment du risque de décompression (sans aller jusqu'à suffisance pk ce n'est pas ce qui paraît animer ce groupe) qui peut suivre une performance XXL, de par sa nature, son organisation, la forme de jeu qu'elle propose; Galles représente un danger pour le XV de France. Pas un danger insurmontable bien sûr tant le différentiel de talent individuel penche en notre faveur mais à prendre au sérieux au risque de se compliquer le truc.
Gatland propose une équipe très mâture dont la caractéristique principale n'est pas de s'inscrire dans une logique de rythme élevé (ils ont l'âge de leurs artères et pas forcément le personnel pour). Aussi paradoxal que ça puisse paraître, ça peut aussi constituer un écueil pour pleinement développer notre jeu pour plusieurs raisons.
1/ Le jeu d'occupation peut aussi faire pschitt dans le sens où les Gallois plutôt que de s'y prêter en échange de coups de pieds fond de terrain risquent de chercher à bcp sortir le ballon de l'aire de jeu. On risque de voir plus de touches sur ce match qu'à l'occasion des précédents. Dans cet exercice le XV de France est sur un solde positif dans ce tournoi mais qd on sait que c'est un truc qui peut se dérégler sans prévenir + la qualité de contre Gallois, gare aux munitions laissées en route.
2/ Nos Bleus se gavent et exploitent à la presque perfection les ballons de turn-over et plus particulièrement quand ils le sont dans l'axe du terrain. Sauf que je ne suis pas certain que les Gallois investissent pleinement cette zone en 1ère intention quand les soutiens sont déconnectés ? Je les imagine chercher à ne surtout pas prêter le flanc aux contres assassins en évitant systématiquement de prendre le risque de s'isoler ballon en main.
3/ " Vas z'y qu'j't'embrouille"...Si Italiens ont proposé bcp de jeu dans leur camp (précisément ce qui prête le flanc aux contres Bleus), si les Irlandais ont fait le choix de proposer un rythme élevé à coup de longues séquences, si les Ecossais ont multiplié les passes devant la défense (au point que Russel se fait passeur décisif pour les Bleus), si les Anglais ont pensé leur équipe un peu en miroir de l'équipe de France "s'imaginant" les prendre à leur propre jeu (mais avec bcp moins de talent donc contrés dans toutes les zones !); les Gallois sont un peu l'antithèse de tout ça ! Ils savent réduire la voilure et ne s'inscriront pas dans une démarche d'imposer leur jeu en pleine conscience que ce serait la meilleure façon de se faire coincher...Le statut d'hyper-favori du XV de France doublé du fait que c'est un XV Gallois expérimenté mais en panne de résultats qui se présentera au Stade de France font qu'ils vont "nécessairement" minimiser le principe de prise de risque et je ne serais pas étonné outre-mesure qu'ils cherchent en multipliant les petites provocations et autres fautes agaçantes à faire sortir les Bleus de leur match. Ils savent en outre que le XV de France sera en recherche de victoire avec Bonus Offensif à la clef, situation qui ouvre souvent le champs au principe de confondre vitesse & précipitation. Bref, leur salut passe par installer un climat un peu "cracra" sur le pré, ils le savent, gare à ce qu'on ne tombe pas dans le panneau.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
News
News