6 Nations - La presse écossaise très critique sur les choix de Jacques Brunel
Mathieu Bastareaud a été vivement attaqué par un journal écossais
La presse étrangère, notamment écossaise, n'a pas été tendre avec les choix de Jacques Brunel. Mathieu Bastareaud est dans le viseur.

La presse étrangère, notamment écossaise, s'est penchée sur ces nouveaux changements dans le XV de départ de Jacques Brunel. Même si les choix semblent plus judicieux, cette équipe n'est pas totalement convaincante pour nos adversaires. 

XV de France : Dupont - Ntamack à la charnière, la composition pour l'Ecosse dévoilée !


La jeune charnière

Le choix de la charnière française Dupont-Ntamack est qualifié par le Scotsman "d'inexpérimenté" à haut niveau. En effet, avec un total de 13 sélections à eux deux avec seulement 3 titularisations, les demis du Stade Toulousain sont l'une des cibles du journal. Ils soulignent le fait que Romain Ntamack n'est pas à son poste encore une fois, avec le numéro 10 dans le dos, alors qu'il évolue au centre du terrain avec son club. Ils titrent d'ailleurs leur article comme tel : « La France fait confiance à trois jeunes mousquetaires contre l'Écosse. »

"Le bien noté Dupont n'est pas le chef d'orchestre habituel, tellement adoré du rugby français, mais un singe trapu qui adore affronter la ligne." - Scotsman.

"Le troisième mousquetaire" Thomas Ramos, comme le surnomme le Scotsman, semble être plus apprécié après la prestation du troisième rideau français face à l'Angleterre. Ses qualités d'attaquant avec un Stade Toulousain qui a retrouvé son jeu sont bien évidemment mis en valeur, le journal va même jusqu'à déclaré qu'il "joue un peu à la manière de Stuart Hogg, injectant du rythme dans le fond de terrain et pouvant remplacer au poste de numéro 10 en cas de besoin." Mais les faiblesses de l'arrière toulousain sont également mises en avant, notamment sa taille qui pour le Scotsman est une faille dans son jeu face à son adverse direct, Blair Kinghorn"il est certain qu'il sera testé sous les ballons hauts." Après sa taille, c'est son expérience qui est visée : "il a 23 ans avec seulement 40 minutes de rugby international à son actif, 40 malheureuses minutes, après avoir remplacé Yoann Huget à la mi-temps de l'Angleterre." 

Le cas Parra et Lopez

"L'affaire" Morgan Parra et Camille Lopez fait parler chez nos adversaires, comme le souligne l'Irish Times : "ils ont été remplacés par le duo toulousain Antoine Dupont, âgé de 22 ans, et par Romain Ntamack, âgé de 19 ans, qui joue rarement demi d’ouverture avec son club." Le choix fort d'aligner les deux Toulousains face à l'expérience des deux Clermontois (92 sélections à eux d'eux) n'est pas forcèment compréhensible.

XV de France : pourquoi Morgan Parra et Camille Lopez ont-ils été écartés ?Même si tous les journaux expliquent que la décision de Jacques Brunel de sortir Parra et Lopez du groupe n'est pas une sanction, la plupart ne comprennent pas ce choix. Pour le Scotsman, "à l'âge de 30 ans, ils devraient être à leur apogée, mais ils ont vivement critiqué les entraîneurs français après le match contre l'Angleterre."  

La paire de centre

Le replacement de Gaël Fickou à son poste semble être un choix judicieux selon nos adversaires, mais c'est son association avec Mathieu Bastareaud qui dérange. Encore une fois, Mathieu est critiqué pour son jeu très peu en adéquation avec les joueurs de ballons qui l'entourent. 

Oui, le gros Basta est toujours là. Comme un junkie de retour pour un dernier coup avant de partir, l’entraîneur Brunel n’arrive pas à trouver le moyen de larguer le gros "lummock". Scotsman.

Les mots du journal écossais sont forts et durs. Pour vous traduire, "lummock" est un mot de l'argot anglais qui définit une "personne feignante", un "imbécile maladroit" ou un "lourdeau". Pourtant, ils continuent en déclarant que son expérience peut aider le XV de France "à installer les nouveaux arrivants, mais le centre de Toulon est en train de devenir une caricature de lui-même." Ils finiront par cette phrase : "Pour les fans de statistiques, Bastareaud et Fickou ont été choisis pour la dernière fois ensemble dans la série d'automne, lorsque la France a perdu contre les Fidji."

C’est un retour en arrière dans une autre époque, grande, mais très lente, et un ralentisseur dans les lignes arrières si la France veut faire passer le ballon rapidement au dangereux duo sur les ailes. Certes, Bastareaud a déjà causé des dommages à l’Écosse, mais ses deux essais à Murrayfield en 2010 ont été aussi bons que ça. En 52 tests, le grand garçon a marqué cinq essais, deux contre l’Écosse, deux autres contre l’Italie et un contre l’Afrique du Sud. Au total, Bastareaud marque un essai tous les dix tests." - Le Scotsman au sujet de Mathieu Bastareaud.  

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

La déclaration de Jason White, 77 sélections avec l'Ecosse, est partagé je pense par la majorité des supporters des deux pays: "Pour moi, le plus gros problème de l’équipe de France, c’est ses entraîneurs. Honnêtement, quand je vois comment le jeu des Bleus est structuré, je me demande si Jacques Brunel est un coach de classe mondiale… "

Moi, je ne me demande plus.

Si seulement il n'y avait que la presse Écossaise de critique,.... Brunel est le pote a Laporte donc il risque rien quelque soit ses choix

  • Yonolan
    54581 points
  • il y a 8 mois

Moi je les trouve dur avec Laporte
Oui je dis bien Laporte puisque Brunel ne fait que recopier ce qu'il lui dicte
A part pour les engueulades, ça il s'en charge tout seul
Et de quoi il se mêle d'abord ces écossais ?
Ils vont toucher 22 millions pour le tournoi ? non
Ils vont organiser une coupe du monde ? Non
Ils ont le meilleur championnat de clubs du monde ? non
Alors chacun ses objectifs et les vaches seront bien gardées
S

Hoho ! Le truc d'aller chercher un article dans un baveux en de-contextualisant quelque formule à la traduction incertaine pour activer la pompe à motivation ! Bien vu ! Mais bon, pas de déclaration d'un membre du Collectif Ecossais, juste une plume d'un journaleux qui a tout juste ripée..Peut être est-ce le X ans d'âge ?
Franchement, aller chercher une forme d'irrespect chez l'Ecossais...Il s'agit d'attendre la première pénalité tapée à Landsowne Road pour se rentre compte que c'est viscéral chez eux que de siffler, huer, conspuer !!!
Ha mais je me trompe. C'est à Paname que ça se joue c't'affaire..
On va leur montrer c'que c'est le respect...

La vérité sera sur le terrain comme d'habitude.
Après les articles dans les journaux sont de bonne guerre, il y en a aussi chez nous et pas que des bons.
Samedi c'est le score qui dira si les choix de Laporte, pardon de Brunel, sont les bons.

Concernant Ramos ils pointent sa "petite taille, mais il me semble que le meilleur arrière du mon est écossais et est plutôt tout petit.

@Marc Lièvre Entremont

Mais excellent sur les chandelles... Comme Kolbe d'ailleurs... Donc, hein...

@Marc Lièvre Entremont

Comme l'a dit Chablisien en VO c'est assez différent, ils ne mentionnent sa taille que dans le cadre de son probable duel face à Kinghorn. L'article est assez élogieux envers Ramos, le seul point négatif qui est évoqué est son inexpérience internationale (ils oublient juste de rappeler que Kinghorn n'est pas un vétéran non plus avec juste 9 sélections à XV).

@Marc Lièvre Entremont

1m80 pour Hogg et 1m78 pour Ramos. Je pense qu'il comparait plus à l'arrière écossais qui remplace Hogg, kinghorn qui fait 1m95. En tout cas en relisant l'article en anglais je l'interprète plus comme ça.

@Chablisien89

Merci de la rectif !

Quelle clairvoyance !

Ils feront moins les malins quand ils auront pris 30 grains les scotichs !!!!! Non mais !!!!

Quoi j'ai dit une connerie ? 🙂

Franchement vous auriez pu trouver mieux que The Scotsman dont on connait la tendance à polémiquer avec des phrases "chocs". Alors oui c'est sûr que c'est à peu prêt le seul pou avoir un avis 100% écossais, mais quel avis, je ne leur donne pas beaucoup de crédit.
La presse spécialisée britannique n'aurait semblé plus pertinente.

@Vae Victis Brennos

La preuve de toute la nuance de l'article est tout de même le "highly critical of the French coaches" au pluriel de Parra et Lopez.

@Vae Victis Brennos

D'ailleurs on a (un peu) entendu Parra, mais Lopez ?...

@Vae Victis Brennos

Toujours mieux que s’ils avaient critiques les couches!

La traduction de Lummock, c'est "aussi léger qu'une table de nuit en chêne brut" ?

  • math63
    1104 points
  • il y a 8 mois

comme toutes les équipes qui nous affronteront désormais les écossais sont terrorisés à l'idée d'être l'équipe qui mettra fin à notre série homérique. Demandez aux Montpelierains ce qu'ils en pensent?

Comme quoi, les Écossais ont également l'art de distiller les petites phrases et pas seulement le pur malt !

J'étais prêt à m'offusquer du bestiaire utilisé par le Scotsman dans les commentaires, mais par honnêteté intellectuelle je suis allé lire l'article dans sa langue d'origine et finalement ce n'est pas si grave.

Avant toute chose il faut savoir que les Ecossais ont un langage très imagé et Iain Morrison ne déroge pas à la règle. Il essaie simplement de faire comprendre au public écossais qui ne connait pas nos joueurs et encore moins nos nouvelles têtes ce à quoi ils peuvent s'attendre.

D'abord il appuie sur l'inexpérience de nos "Trois mousquetaires" pour expliquer pourquoi Townsend devrait titulariser Horne plutôt que Hastings, puisque plus expérimenté.

Pour l'appellation "chunky monkey" dont se voit affubler Antoine Dupont, en Français ça ne passe pas mais en Anglais ce n'est pas plus choquant que ça, d'autant plus qu'il l'illustre en disant qu'il est donc plus proche d'un Gary Armstrong (qui est lui aussi un chunky monkey) que d'un Laidlaw.

Concernant Bastareaud, l'expression utilisée est "coach Brunel can’t find the wherewithal to jettison the big lummock" qui est une image pour dire que Brunel n'arrive pas à se débarrasser de son fardeau.
Pas une image utilisée par hasard à mon avis puisque dans le Nord ils disent "lummox" comme on dirait "gros tas", mais pas l'insulte frontale que la traduction française donne l'impression de lire.
Ceci dit j'espère que Bastareaud ne va pas me lire et va être piqué au vif pour nous sortir un meilleur match que d'habitude.

Voilà en espérant avoir éclairci un peu tout ça.

@Imanol votre idole

Bien vu... C'est sûr que des expressions comme "chercher le poil du chien qui m'a mordu la veille", ça secoue le panel métaphorique de la langue française, même si cette dernière propose parfois des idiomes pas piqués des hannetons...
Reste que "gros tas" ou "gros sac", c'est pas franchement délicat... Et avec "big" en deuxième couche...

@Imanol votre idole

Ah et sinon la véritable traduction de "chunky monkey" c'est "Crème Glacée Banane avec des Inclusions Parfum Chocolat en Forme de Banane et des Noix".

@Imanol votre idole

La partie sur Dupont ne m'a pas spécialement choqué, mais j'ai trouvé celle sur Basta assez raide et se détachant du reste de l'article. Tu sens que le type n'aime pas son profil et insiste lourdement dessus, c'est plus ce qu'on s'attend à lire de la part de monsieur tout le monde que d'un journaliste (ensuite je ne connais pas le Scotsman qui est peut-être au journalisme sportif ce qu'est RR chez nous). C'est comme si on racontait que Hartley est un gros boeuf vicieux et violent : ça passe sur un forum mais dans un article de l'Équipe ça ferait tâche, quand bien même l'analyse n'est pas complètement fausse.

@Imanol votre idole

J'ai eu la même démarche que toi et je suis arrivé à la même conclusion, l'article dans son contexte ne m'a paru insultant pour personne, au contraire de la traduction présentée ici qui est assez "littérale".

  • Gariss
    216 points
  • il y a 8 mois
@Imanol votre idole

Et puis "monkey", ça peut aussi vouloir dire "galopin, polisson", etc. Le mot "singe" aurait été choquant, mais je ne pense pas que ça soit la bonne traduction ici.

@Imanol votre idole

Mouai j'ai quand meme trouve l'article pas top. 90% de critiques et quasi aucune analyse, on pouvait esperer mieux. Quand aux expressions imagees, meme si c'est "très ecossais", c'etait pas non plus necessaire pour faire passer le message.

@Silkerin

Mon commentaire cherche juste à remettre les propos dans leur contexte.

Je ne crois pas que l'article se veuille analytique mais plutôt descriptif donc il est vrai pas constructif du tout.
Ça ne veut pas dire qu'il ait raison, il essaie simplement de donner quelques repères aux supporters écossais, un peu à la façon de ce que fait le Rugbynistère dans ses portraits de joueurs écossais depuis lundi mais en beaucoup, BEAUCOUP moins élogieux.

@Imanol votre idole

Sans doute que l'article n'avait pas pour vocation d'etre une analyse tactique du match. Mais voir que des consultants sont grassement payes pour sortir des trucs type tel joueur est trop petit, trop gros ou trop moche, ca me gave. On dirait une analyse Laffont-Chabalienne c'est peut etre pas le meilleur exemple à prendre pour representer "la presse ecossaise".

Sauf erreur de ma part : "à eux deux", et "non à eux d'eux", maintenant que j'ai fait mon lourd, je vais parler rugby....
Je trouve tout simplement irrespectueux cette manière de faire de ce journal ! On n'attaque pas les personnes de cette manière !
J'aurais souhaité une victoire de l'Ecosse pour semer plus de chaos dans à la FFR (et espérer un renouveau), mais là je ne peux pas !

  • Jak3192
    50947 points
  • il y a 8 mois

Les écossais auraient ils une forme de pétoche avec cette nouvelle EdF ?

  • epa
    34836 points
  • il y a 8 mois

C'est amusant ces histoires de tailles mis en avant par les journalistes spécialisés. On aurai Kolbe à l'arrière, ils feraient moins les malins.....

@epa

Vu ce que Kolbe a pris pendant des années en Afrique du Sud au sujet de sa taille (et qu'il continuait de subir malgré tout, légèrement atténué par le fait qu'il joue maintenant ailier), je ne suis pas sûr qu'il soit le meilleur exemple.

Je suis sûr qu'il n'a pas besoin de ça pour se motiver, mais s'il lui fallait un supplément d'âme samedi, basta devrait lire cet article. J'aime bien ce mec et même si je préfère l'équipe de France sans lui, ça me chagrine de lire de telles attaques à son encontre. De même pour l'utilisation du mot "singe" pour Antoine Dupont que je trouve un peu limite. On descend tous des primates mais le profil qu'ils tirent de lui est extrêmement reducteur et presque offensant.
Pour le reste c'est marrant tout le monde se demande à quoi peut bien jouer JB, ça ressemble vraiment à un sketch. Et nous sommes les dindons de la farce.

@Céréalekiller

En l'occurence il utilise l'expression "chunky monkey" qui n'a pas vraiment de rapport avec un singe mais signifie "obèse" en gros (ahah). Ca reste injurieux pour Dupont et le reste de l'article est dans le meme registre, remplit d'attaques gratuites sans aucune analyse. Autant je peux comprendre les critiques, autant là c'est juste de la mechancete et du manque de respect. Attention à pas se voir trop beaux les ecossais.

@Silkerin

Merci pour l'éclairage j'avais pas envisagé le défaut de traduction.
A la fois ça me ferait plaisir qu'on les dérouille avec un super match des 3 critiqués (du style, 2 essais de Dupont, Ntamack qui anime comme un patron, et basta qui met la misère aux centres écossais) pour leur apprendre le respect, à la fois une victoire contre l'Écosse et l'Italie en fin de tournoi pourrait suffire à Laporte à nous resservir des mensonges et autres choses immondes... Je suis un peu perdu

@Céréalekiller

Oui c'est vraiment un match difficile à apprehender. Une defaire voire la cuillère de bois pourrait etre le declic qu'il nous faut (meme si j'en doute avec le staff en place). On peut toujours rever d'un match brillant mais le pire selon moi serait une victoire à l'arrache comme cache misère.

  • Kad Deb
    26326 points
  • il y a 8 mois

"Gros lourdaud, singe trapu". On sent là de l'analyse fine et respectueuse. C'est fait pour réveiller les joueurs visés ?

Si sur le fond je partage une très grosse partie de leur analyse, sur la forme c'est juste dégueulasse. On peut tout à fait critiquer le choix de Basta en parlant de jeu (son profil ne semble en adéquation ni avec notre composition, ni avec le style de jeu adverse) sans avoir à tomber dans l'insulte. Déjà venant d'anonymes sur des forums ce n'est pas très glorieux, mais venant de journalistes c'est juste de la merde. Même JB Lafond avec 4 grammes dans le sang ne tombe pas aussi bas sur Rugbyrama, et pourtant ça vole déjà bas.

  • dusqual
    28665 points
  • il y a 8 mois
@Team Viscères

je pense qu'ils sont vexés qu'on mette une charnière novice contre eux. mais en vrai, ils ont pas mal de changements aussi pour diverses raisons, donc...

@Team Viscères

Borderline !

@Team Viscères

J-B L avec 4 grammes ? Tu l'a pris au saut du lit ?

@lelinzhou

Il fait ses vidéos à jeun.

@Team Viscères

Tu as mal orthographié "à Agen".

Quand je pense que les joueurs français trouvent les journalistes français durs...

“Lummock”, un mot nouveau qu’on va adopter immédiatement pour accompagner Notre centre en surcharge pondérale vers le pays des Pokémons...

  • mimi12
    68731 points
  • il y a 8 mois

Ce n'est pas gentil de se moquer ! On vous dit que le groupe France vit bien !

Ils ne se verraient pas un poil trop beaux nos amis écossais ?
Ils ont peut-être tendance à oublier qu'il n'y a pas si longtemps que ça ils en étaient encore à se battre avec l'Italie pour les 5èmes places...
Allez les Bleus ! je le sens bien ce match moi ...

Je suis pas loin de penser comme la presse écossaise ... ça m'inquiète

@Rchyères

alors qu'il faudrait rester uni

@Dormeur 15

bah, tous les amateurs de rugby sont unis et pensent pareil, qu'ils soient francais ou ecossais

ca me semble evident

Derniers articles

Ecrit par vous !
Vidéos
News
Vidéos
Vidéos
Vidéos
News
News
Vidéos
News
Ecrit par vous !
News
Transferts