6 Nations - La composition de l'Ecosse face au XV de France
6 Nations : la composition de l'Ecosse face au XV de France.
Tournoi des 6 Nations : Découvrez la composition de l'Ecosse pour le match face au XV de France. Vern Cotter a effectué plusieurs changements.
Ecosse - France, c'est ce dimanche du côté de Murrayfield ! Si les Bleus comptent bien s'imposer face à un adversaire qui lui réussit ces dernières années - 9 victoires lors des dix dernières rencontres - il faudra se méfier d'un XV du Chardon revigoré par sa victoire sur l'Italie. Sous peine de dire adieu à ses espoirs de titre dans le Tournoi des 6 Nations 2016.6 Nations - La composition de l'Ecosse face au XV de FranceVIDÉO. VI Nations. L'Écosse et Stuart Hogg régalent contre l'Italie (20-36)Pour affronter les Bleus et enchaîner un nouveau bon résultat, Vern Cotter a effectué deux changements dans son XV de départ. Au centre, le talentueux Mark Bennett laisse sa place à Alex Dunbar, quand Josh Strauss (Sud-Africain d'origine) supplée Ryan Wilson au poste de n°8. Soit 4 changements de moins que Guy Novès, qui a lui aussi dévoilé sa composition d'équipe.6 Nations - La composition de l'Ecosse face au XV de France6 Nations 2016. La composition du XV de France face à l'EcosseMais par rapport à la dernière visite du XV de France à Murrayfield, dans le Tournoi 2014, combien de changements ont été effectués au sein de l'équipe écossaise ? S'il est bon de rappeler que les Tricolores s'étaient imposés 19 à 17 avec un essai de Yoann Huget, il est surtout utile de préciser que Vern Cotter n'était pas encore le sélectionneur des Scots. De fait, seuls cinq joueurs du XV de départ étaient déjà alignés d'entrée il y a deux ans : le capitaine Greig Laidlaw, la pépite Stuart Hogg, le géant Richie Gray, Tommy Seymour et Alex Dunbar, ce dernier passant du n°13 au n°12. Titulaire lors du dernier Ecosse - France, Sean Lamont se retrouve sur le banc, quand Ross Ford a effectué le chemin inverse. Enfin, Tim Swinson et Ryan Wilson sont de nouveau dans la peau de jokers.

Autant de changements s'expliquent par l'arrivée de Vern Cotter, mais pas seulement. En deux ans, des talents ont émergé, comme Finn Russell ou Jonny Gray, désormais bien installés. Surtout, l'ancien boss de l'ASM a choisi de s'appuyer sur de nombreux joueurs d'origines étrangères, non sélectionnables il y a deux ans : Hardie, Strauss ou Nel. Lui permettront-ils de battre les Bleus ?

France20142016
15Stuart HoggStuart Hogg
14Tommy SeymourTommy Seymour
13Alex DunbarDuncan Taylor
12Matt ScottAlex Dunbar
11Sean LamontTim Visser
10Duncan WeirFinn Russell
9Greig LaidlawGreig Laidlaw
8David DentonJosh Strauss
7Kelly BrownJohn Hardie
6Johnnie BeattieJohn Barclay
5Jim HamiltonJonny Gray
4Richie GrayRichie Gray
3Geoff CrossWillem Petrus Nel
2Scott LawsonRoss Ford
1Ryan GrantAlasdair Dickinson
Remplaçants
16Ross FordStuart McInally
17Moray LowRory Sutherland
18Euan MurrayMoray Low
19Tim SwinsonTim Swinson
20Ryan WilsonRyan Wilson
21Chris CusiterSam Hidalgo-Clyne
22Duncan TaylorPeter Horne
23Max EvansSean Lamont

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Bon ben quand vous êtes marié à une écossaise génétiquement modifiée au rugby (et au whisky), que vous vivez 6 mois par an en Ecosse, voilà le "😜ire-meilleur" week end de l'année.

Je compte sur vous Messieurs de l'EDF pour nous offrir une belle victoire mais pas trop large quand même (j'aimerai ne pas passer 15 prochains jours dans le canapé).

Donc, programme à Murray : Un magnifique Flower of Scotland (grand chelem perpétuel du match des hymnes), un beau match ( au regard du jeu des deux équipes, je suis plutôt optimiste) et une excellente victoire de l'EDF.

Belle journée en prévision, merci d'avance

Je ne comprends pas les références aux "Origines Etrangères"...Les conditions d'éligibilité à l'équipe Nationale sont, là-bas, les mms que chez nous !
J'avais cru comprendre que le "débat" était clos chez nous...
FFR a bel et bien validé cette possibilité, l'EDF en profite aussi et cela ne me choque pas...
Pourquoi, y faire référence "Chez les autres" ???

@MARCFANXV

J'ai bien compris. Mais à l'époque Atonio & Spedding ne l'étaient pas non plus... Encore une fois, cela ne me pose pas de pblm, ni questionnement pas plus chez les autres que chez nous...

@MARCFANXV

La référence est faite pour expliquer pourquoi ces joueurs n'étaient pas sélectionnables ces dernières années.

  • gjc
  • il y a 3 ans

Beau temps prévu par la météo, Flower of Scotland avec les cornemuses, deux packs mobiles, deux lignes arrières très joueuses avec des ailiers dangereux en attaque, on va se régaler!
Je n'ai pas le souvenir d'avoir vu Trinh-Duc Mermoz et Fickou jouer ensemble et ce sera très intéressant pour le XV de France.

En effet, pour ce trio il me semble qu'il est inédit. N'oublions pas le match dantesque contre les Anglais l'année dernière. Mermoz et Fickou y étaient associés. Avec un certain succès tant ces deux joueurs savent distribuer au mieux le jeu, en comparaison d'une paire comme Fofana-Bastareaud, plus lourde avec 2 franchisseurs.
Mermoz en 12, c'est un centre plus dans le profil de 5/8ème qu'un 12 qui est puissant et qui va fixer. C'est à double tranchant. On pourrait y gagner (en terme de vitesse) mais aussi y perdre (ils savent qu'on ne les défiera pas dans la zone du 10 et se déploieront automatiquement sur la largeur).
Fofana à l'aile ça va faire très mal. Notre équipe est très équilibrée. Avec Spedding en 15, Novès compte aller jouer chez les Ecossais et fixer d'abord nos adversaires devant.

Oui, mes chers forumeurs, car il a bien noté, le Toulousain, que le point faible des Ecossais, ce sont les mauls. Ils sont régulièrement sanctionnés sur ce type d'actions.

Il faut néanmoins reconnaître que cette équipe d'Ecosse est la meilleure vue depuis 10 ans au moins. Ils ont des matchs winners (Laidlaw, Seymour, Hogg) et il faudra les rendre inoffensif et montant défensivement sur les extérieurs. Ne pas leur laisser de champ. D'ailleurs je pense qu'on ne tapera pas de chandelle dimanche.

Bon match à tous et allez les Bleus !

Belle équipe quelques joueurs très talentueux qui tirent cette équipe vers le haut: L'oppostion va être solide il va falloir être patients!
J'ai quand même le sentiment que leur banc est léger; reste à voir si le notre est plus décisif ce que j'aime à croire au vu de la puissance (Gourdon-Pelo-Atonio ...)

Même si historiquement, le pack écossais est pas la terreur d'Europe, à part en première ligne, j'ai pas l'impression qu'on leur soit largement supérieur : leur alignement est sacrément haut en altitude alors les touches vont être compliquées à voler. La mêlée est devenue bien plus solide depuis que Cotter a repris la sélection et ils sont très propres dans le jeu, étant l'équipe qui concède le moins de pénalités pendant ce tournoi .... bref, c'est pas gagné d'avance mais alllleeeezzzz les Bleuuuuuussss !

la seule équipe au monde à aligner autant de noms de banques, voitures ...

la synthèse du Sport et du Capital

Les Flowers ne poussent plus dans les champs !

@noComment

Il y a aussi :
Sutherland (acteurs)
Gray (couleur)
Wilson (raquettes de tennis)
Hardie (comédien)
Taylor (Swift)
Strauss (Kahn)

Je crois que je peux aller hiberner 3 mois maintenant...

@noComment

Ford (voiture)
Barclay (Banque)
Qui d'autre?
Ce sont des noms de familles tres courant en Ecosse.

Une équipe qui sera encore joueuse et opportuniste !
Ca va être une belle confrontation avec nos Bleus, on peut espérer beaucoup de rythme et d'essais ce week-end. Plus que la victoire, c'est sur le jeu qu'on doit se rassurer.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
Vidéos
News
News
News
News