Anciens clubs

Montpellier
Montpellier

De 2014 à 2015

Top 14
Stade Français
Stade Français

De 2007 à 2014

Top 14
Castres Olympique
Castres Olympique

De 2005 à 2007

Top 14
ASM Clermont Auvergne
ASM Clermont Auvergne

De 2002 à 2005

Top 14

Présentation

Nom : David Attoub
Date de naissance : 07/06/1981
Lieu de Naissance : Valence (Drôme)
Nationalité : Française
Poste : Pilier
Equipe actuelle : Stade Français
Anciens clubs : Castres Olympique (2005 – 2007)
Clermont (2003 – 2005)
Valence (Fédérale 1 – 2000 à 2003)
Le parcours sportif de David Attoub en quelques points :
 David Attoub commence le rugby dans sa ville natale de Valence qui a vu naître un certain Sébastien Chabal.
 David fait ses débuts en fédérale 1 avec son club formateur à l’âge de 19 ans.
 Formé aux dures joutes de la Fédérale 1, il est repéré par le club de Clermont qui le fait venir à l’âge de 22 ans.
 Attoub peine à s’imposer dans le club clermontois et décide de partir pour le club de Castres, 2 ans plus tard.
 David fait ses preuves au sein de l’effectif castrais et se voit ainsi sélectionné pour l’équipe de France A puis la Grande Equipe de France en 2006 contre l’équipe de Roumanie.
 Juste après avoir honoré sa 1ère selection, Attoub ressent une grande fatigue et une fièvre de 39° qui ne redescendra jamais. Les médecins lui découvrent un staphylocoque doré au niveau de la colonne vertébrale.
 Après 7 mois sans jouer, des intubations à la gorge et 14 kg perdus, David revient au Castres Olympique.
 David commence l’arbitrage au niveau régional en parallèle de sa carrière de joueur professionnel.
 Il signe au Stade Français en 2007 où il parvient à élever son niveau de jeu au contact de Marconnet et Roncero.
 Alors que David est au sommet de sa carrière, il est suspendu 70 semaines par l’ERC pour une fourchette donnée à Stephen Ferris. David est incriminé à cause de cette photo alors que Julien Dupuy est suspendu 23 semaines pour les mêmes raisons . L'ERC, dans son jugement, a mis en avant le caractère récidiviste du joueur puisqu'il fut sanctionné pour une fourchette en 2004 et 2 autres fois pour d'autres faits.
Attoub revient petit à petit à son meilleur niveau, au point de retrouver le XV de France en 2012 sous l'ère Philippe Saint-André. Malheureusement, un accident de scooter le prive d'une tournée en Nouvelle-Zélande.
Si le Stade Français n'a toujours pas retrouvé son standing d'autrefois, Attoub reste l'un des meilleurs piliers français. Mais son jeune coéquipier Rabah Slimani, avec qui il se partage le poste en club, le devance maintenant dans la hiérarchie des Bleus. Attoub participe, face à Biarritz Olympique, à l'inauguration du nouveau Stade Jean-Bouin.


David Attoub dans les douches :
La carrière de David Attoub n’aura pas été un long fleuve tranquille. Le parcours atypique de David a commencé par un début de carrière en Fédérale 1. Non issu de la « filière rugby professionnel », David a tout de même réussi à percer au poste de pilier. C’est à Castres que le potentiel du pilier va émerger avec une 1ère sélection en Equipe de France contre la Roumanie qui va virer au cauchemar. Bien que souffrant d’une petite angine, David ne veut pas laisser passer sa chance et décide de jouer avec 3 infiltrations musculaires données par le médecin de l’équipe de France, Thierry Hermerel. Un mal de dos, quelques jours plus tard, l’oblige à faire une infiltration intra osseuse alors que sa fièvre ne tombe toujours pas. Une dizaine de jours plus tard, le jeune pilier ne peut plus marcher… c’est un staphylocoque doré qui menace David. Il est alors question de paralysie des membres inférieurs, alors que tout le monde se pose la question de la responsabilité médicale du staff des Bleus. Au centre de tous les débats, David parvient à s’en sortir et a pu reprendre le rugby 7 mois plus tard.
A croire que David se complet dans la médiatisation extra rugby, il est victime d’une décision très lourde donnée par l’ERC qui lui inflige 70 semaines de suspension pour une fourchette. La sanction très lourde remettrait même en question la suite de la carrière d’un joueur qui s’est pris de passion pour le sifflet. L’ERC expliquerait une telle sanction par le fait qu’Attoub ait été déjà sanctionné pour un geste similaire en 2004. Le juge Jeff Blackett a d'ailleurs écrit « C'est le pire cas en terme de contact avec les yeux que j'ai eu à traiter. C'était un cas de fourchette délibérée ».
Ne dit-on pas que ce sont les plus grands voyous sur le terrain qui finissent les meilleurs arbitres...


Derniers articles

Ecrit par vous !
Ecrit par vous !
Vidéos
La roulotte de David Attoub

31 octobre 2011 à 18:08