Rodez : Où sont partis les joueurs... et comment s'organise la descente en Promotion d'honneur ?
Rodez : Où sont partis les joueurs... et comment s'organise la descente en Promotion d'honneur ?

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Sur le terrain le Stade Rodez Aveyron avait gagné son maintien. Mais l'instabilité financière du club a été fatale au SRA. Une nouvelle structure vient de naître.

Le Stade Rodez Aveyron est mort, Rodez Rugby lui succède ! La mort dans l’âme, le président Jean-Paul Barriac s’est trouvé dans l’obligation de mettre en liquidation le SRA, pensionnaire de Fédérale 1 depuis 2012. Le club de rugby de Rodez existe depuis 1902, sous le nom de Stade Ruthénois pendant de longues décennies. Rodez Rugby est le troisième nom que prend l’équipe locale. Dans la précipitation après la liquidation, un certain nombre de personnes ont porté un nouveau projet. A leur tête, le nouveau « président » Stéphane Floirac insiste sur le dévouement de chacun, et c’est pourquoi il tient aux guillemets.

Stéphane Floirac, une nouvelle entité démarre. A-t-elle puisée dans les ressources du SRA, au niveau administratif et sportif?

Malheureusement, nous n’avons pas pu,ni eu le temps de préparer quoique ce soit… La décision finale de dépôt de bilan, bien qu’annoncéé par JP Barriac mi-juin, a pris de court tout le monde.

La liquidation a été annoncée tardivement. Comment se met en place la nouvelle structure?

On part de 0 : création d’une association, publication au Journal Officiel de la création de Rodez Rugby le …..20 juillet 2019 ! L'affiliation FFR est en cours, après avoir obtenu le feu vert du comité départemental, de la Ligue Occitanie qui a été d’une aide précieuse dans nos démarches. Pour info, à ce jour, nous sommes seulement quatre membres à la tête du club, en mode « commando » pour être sûr d’arriver à démarrer la saison ! Par contre, nous bénéficions d’un très gros soutien de bénévoles, nous en avons été très agréablement surpris

Au niveau des joueurs il y a des « noms »? C’est une équipe de vieux briscards ou de jeunes?

En partant à mi-juillet, vous vous doutez bien qu’il est très compliqué de bâtir une équipe. Nous pensons présenter « l’ossature » de l’équipe la semaine prochaine. À ce jour, le seul nom officiel, c’est celui-ci de Vincent Favre Trosson (ex Féd 1 de Rodez en 2018) qui va devenir Manager du club, joueur, mais aussi l'entraineur des cadets-juniors. Autre nom officiel, Jérôme Broseta (ex entraineur ¾ du SRA) qui prend en charge le secteur sportif des Cadets à l’équipe 1… On espère démarrer les entrainements mi-août pour notre premier match, le 15 septembre !

Quelques anciens devraient rejoindre la navire, et des jeunes ayant envie d’aider le nouveau club. On pense avoir un groupe de 30 joueurs.

Pourquoi la promotion honneur et pas l’honneur comme Auch ?

In fine, nous sommes au plus haut niveau que nous puissions espérer en partant de 0… Il faut être réaliste : c'est impossible pour nous de bâtir un groupe de 60 joueurs et avoir une réserve. Donc, sans équipe réserve, pas d’Honneur ! Et puis, en partant en juillet, notre démarche de demander à jouer en Honneur aurait été très prétentieuse et irrespectueuse des équipes. Nous avons été clair avec la Ligue et la FFR : les jeunes sont la priorité, la 1 passe au second rang dans l’immédiat… La ligue Occitanie a été très compréhensive avec nous et sincèrement, n'ayant jamais joué au rugby, je découvre le milieu et je trouve que nous sommes vraiment bien épaulé.

Quels objectifs à court et moyen terme, et avec quel budget? 

Le seul « objectif » affiché serait celui d’arriver à créer, en entente avec des clubs voisins, un groupe Cadet Alamercery et Junior Crabos d’ici 3/4 ans…. Pour la 1, on verra comment le jeune groupe réagit, car il s’agit bien d’une création de club, mais aussi d’une équipe, il ne faut pas l’oublier… Donc assurons le maintien, cela serait déjà une victoire pour nous.

Quid d'une équipe féminine ?

Nous avons un effectif de 70 féminines au club : 1/3 en cadettes, et 2/3 en senior. Elles sont parties prenante dans le projet Rodez Rugby, et nous comptons sur le groupe senior pour jouer dans le groupe de tête en Fédérale 2, ce qui nous permettra de développer notre effectif chez les jeunes filles grâce à cela.

Où sont partis les joueurs de Rodez ?

1ère-ligne:

Théo Falgayrat (pilier, Decazeville) Benoît André (talonneur, Nantes) Bitor Aboitz (pilier, Bedarrides)  Grégory Marmoiton (pilier, Tarbes) Omar Dahir (pilier, Suresnes) Astamour Iosseliani (pilier, Mazamet)

2ème-ligne:

Nemani Tonga (2ème-ligne, Mazamet) Valeni Tiatia (2ème-ligne, Beaune) Victor Fromenteze (2ème-ligne, Lavaur)

3ème-ligne:

Camille Jarreau (3ème-ligne, Bedarrides) Nicolas Tachat (3ème-ligne, Nice) Benjamin Barnerias (3ème-ligne, Nîmes) Mickaël Schramm (3ème-ligne, Levezou Segala) Cédric Lallour (3ème-ligne, Levezou Segala)

Demi de mêlée:

Davy Chiffre (demi de mêlée, Castanet) Enzo Ravanello (demi de mêlée, Nîmes)

Ouvreur:

Romain Boscus (ouvreur, Pamiers)

Centre:

Julien Mazet (centre, Nîmes) Romain Barascud (centre, Decazeville) Neil Bester (centre, Lannemezan) Quentin Vabret (centre, Cahors) Jeffrey Williams (centre, Béziers)

Ailier:

Marika Vunibaka (ailier, Rouen) Hugo Alonso (ailier, Chambéry)

Arrière:

Clément Baldy-Martin (arrière, Tyrosse) Baptiste Chamagne (arrière, Marmande) Maxime Delouis (arrière, Dijon) Alexis Hebrard (arrière, Levezou Segala)

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Pour avoir participer à la création d’un nouveau club suite à une fusion inique , je peux témoigner que c’est un travail titanesque. Je leur souhaite beaucoup de courage et beaucoup de succès

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
Transferts
News
News
News