Quelle pratique cette saison en école de rugby ? [Explications]
Quelle pratique cette saison en école de rugby ? [Explications]
Et une nouvelle organisation des apprentissages pour la pratique en école de rugby, une ! Mais en quoi va-t-elle consister ?

Quel avenir pour le rugby ? La question a été posée et reposée ces derniers mois, et le débat n'a pu être que relancé avec les événements tragiques de l'été. Une chose est sûre : si d'éventuelles nouvelles règles pourraient voir le jour, un travail doit être effectué dans les catégories de jeunes pour sensibiliser au maximum la nouvelle génération. 

Une nouvelle génération qui pourrait servir de laboratoire, afin de juger les éventuelles pistes quant à l'évolution du rugby. La FFR souhaite en tout cas faire bouger les choses... même si elle n'a pas l'intention d'interdire le plaquage jusqu'à 12 ans.

Pourquoi la FFR ne va pas interdire le plaquage jusqu'aux U12 ? [Desintox]Sur le site de la FFR, Didier Retière - désormais DTN - est revenu sur la pratique en École de rugby développée cette saison. "Il y a une forme de progression sur chaque saison avec des temps différents en fonction des catégories. On commencera par du toucher deux secondes avant de passer en jeu au contact en faisant évoluer le nombre de joueurs. Ce qui est vraiment important pour nous, c’est cette progression et le fait que nos éducateurs n’oublient pas que l’objectif prioritaire est de faire progresser les enfants."

Une nouvelle organisation

L'ancien entraîneur des avants tricolores détaille aussi la nouvelle organisation mise en place à la rentrée :

Suite à l’expérimentation mise en place lors de la saison 2017/2018, des retours très favorables ont été faits par un grand nombre de commissions territoriales d’écoles de rugby et une majorité d’éducateurs. De façon à avoir une organisation cohérente par catégorie d’âge, la réussite de ces pratiques « avec contacts aménagés », nous incite pour la saison 2018/2019 à uniformiser la pratique sur le territoire national. [...]  Il faut permettre à chacun de se développer et pas dans une logique d’affrontement. On fait souvent des raccourcis et on copie ce que l’on voit à la télévision. L’idée est de générer une approche différente et de faire que pendant la saison, nous aurons un temps de travail conséquent qui soit différent et centré sur le jeu en mouvement, les passes et les duels dans l’évitement.

Sur la question du "Toucher 2 secondes", le but est de "générer de la continuité dans le jeu, de favoriser l’évitement et la coopération." Mais au fait, c'est quoi le Toucher 2 secondes ? "La règle est la suivante : à partir du moment où je suis touché, je cours avec le ballon et j’ai deux secondes pour faire la passe à un partenaire. Si je n’ai pas fait la passe, le ballon est rendu à l’adversaire."

La FFR lance le programme national ''Rugby bien joué''Quid du plaquage ? Là aussi, Didier Retière prend le temps d'expliquer : 

Le rugby n’est pas un sport de collision mais nous revendiquons être un sport collectif de combat. Pour cela, il faut de la maîtrise, de la justesse technique et de la capacité à prendre correctement les informations. Il nous faut des joueurs bien formés et capables de plaquer correctement. Cela s’apprend et s’entretient. Il y aura toujours cette pratique de plaquage mais avec des règles de contacts aménagés parce que c’est une dimension intéressante de notre sport. Nous voulons juste que nos pratiquants puissent évoluer en sécurité. Pour cela, nous mettons en place un dispositif évolutif pour pouvoir jouer dans de bonnes conditions.

Vous pouvez retrouver son entretien complet ici ainsi que le calendrier avec le type de pratique prescrit.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Mon fils va arrêter le rugby. Il a 10 ans (il entre en U12) et joue et fait du plaquage depuis 5 ans. Il devait faire sa 6eme licence. A son âge on peut facilement identifier les joueurs très mobiles qui ont un profil de 3/4 et ceux qui aiment le contact et qui ont un profil de récupérateurs de ballons et de transmission. Mon fils est dans la 2eme catégorie. Il ne sera jamais le plus rapide sur le terrain. La nouvelle formule faite de courses sur un grand terrain à 5 x 5 va dégoutter les enfants de la 2eme catégorie. Il a fait son 1er entraînement hier et j'ai vu sa tête découragée à la fin de la séance. Je ne vais pas l'obliger à aller aux entraînements. Donc il est temps pour lui de faire un autre sport qui correspondra mieux à ses aptitudes (le judo qu'il pratique aussi depuis 5 ans ou un autre sport). Les Ecoles de rugby servent de boucs émissaires des dérives du rugby professionnel. C'est comme si en Athlétisme on demandait aux lanceurs de poids de faire du 100 mètres avec les sprinteurs. Et pourtant, je peux vous assurer que mon fils n'est pas violent ni un gros bourrin sur le terrain. Ses excellents éducateurs de U8 et U10 sont d'anciens joueurs du Top 14 Prod2 ou Fédérale 1 (dont certains en EDF), ils ont toujours favorisés un jeu de mouvement... Mais dans ce jeu il avait une place pour des défenseurs, récupérateurs. Etes vous sûrs que ces règles vont permettre de remplir les écoles de rugby ?

Derniers articles

Vidéos
News
Transferts
News
Vidéos
News
Vidéos
Vidéos
Vidéos
News
News