La FFR lance le programme national ''Rugby bien joué''
Le plaquage ne sera plus autorisé jusqu'à 12 ans.
La Fédération français a dévoilé plusieurs mesures dans le cadre de son programme national ''Rugby bien joué'' lancé dès cette saison.

Le plaquage au mamelon expérimenté chez les moins de 20 ansFace à l'augmentation des blessures et des commotions, l'instance mondiale World Rugby comme les fédération nationales se creusent les méninges pour rendre le rugby plus sûr pour les joueurs. A  l'occasion du Championnat du Monde des moins de 20 ans et du U20 Trophy, World Rugby avait annoncé une série d'expérimentation autour du plaquage. Dans le cadre du Trophy, un amendement à la règle 9.13 avait même été appliqué. Il redéfinissait "la notion de plaquage haut depuis le haut de la ligne des épaules jusqu'au dessus de la ligne du mamelon.Top 14/Pro D2 - World Rugby valide l’expérimentation de nouvelles règlesEn France, la FFR s'active pour renforcer la sécurité des joueurs. Outre la mise en place du carton bleu, destiné à protéger les acteurs de la discipline en cas de choc au sein des championnats professionels et amateurs, la Fédération a décidé de prendre une série de mesures qui concernent tous les âges. Dans une lettre semble-t-il adressée aux dirigeants et aux éducateurs, son président Bernard Laporte annonce le lancement du programme national "Rugby bien joué" pour la saison 2018-2019.

Ce plan a pour objectif de renforcer la sécurité de la pratique de notre Sport en agissant à tous les niveaux, la formation du joueur, l’échauffement, la maîtrise des fondamentaux comme le plaquage, la connaissance des règles, l’information au sein de vos clubs des mesures de prévention, de détection, de prise en charge et du suivi des joueurs victimes d’un choc ou de commotion. 

Quels sont les axes de ce programme ?

Ils sont au nombre de quatre et regroupent des "actions phares" :

Axe 1 - #bienpratiqué :

Ici, l'idée est de mettre en avant le jeu d’évitement pour diminuer le nombre de situations à risque, et ce, dès le plus jeune âge. Notamment avec un aménagement des contacts dans la pratique :

  • Appliquer le touché 2 sec aux U8 / U10 / U12 : pour encourager à la prise d’informations, de décisions, au travail des appuis, à l’évitement…Ce changement dans la formation doit permettre une future pratique cultivant plus encore l’évitement et la passe pour le franchissement.
  • Proposer des alternatives au Rugby à XV tournées vers le bien-être comme le Rugby à 5 (+ 44% de licenciés de rugby à 5 entre juin 2016 et et juin 2017)

Axe 2  - #bienpréparé : 

Pour prévenir les blessures et les éviter, rien ne vaut un bon échauffrement. Ainsi des vidéos d’entraînements certifiées seront mises à disposition des éductateurs et accessibles en ligne dès cette saison. 150 cadres technique de club seront aussi déployés pour parfaire leur formation. 

  • Supports pédagogiques pour des échauffement spécifiques adaptés à notre sport 

Axe 3 « #bieninformé » : 

C'est aussi en étant bien informé et au courant des risques et des conséquences, notamment celles liées aux commotions, que les joueurs seront plus à même évaluer les situations à risques et les éviter.

  • Doublement des journées sécurité annuelles sur tout le territoire : des journées de sensibilisation à tous les acteurs du Rugby français pour un partage d’informations et une formation régulière 
  • Livrets d'exercices, affiches « Rugby Bien Joué» publiés et distribués dans vos Clubs.

Axe 4 - #Biensuivi : 

Mettre en place des outils scientifiques encore plus performants pour le suivi et la prévention de l’Accidentologie dans notre sport

    • Un partenariat de recherche médicale a été signé avec l’un des plus grands instituts d’épidémiologie française l’ISPED (Institut de Santé Publique et d’Epidémiologie et de Développement)
    • Structuration et pérennisation de l’Observatoire Médical du Rugby : maintenance des travaux, présentation des conclusions annuelles lors de chaque Congrès.
    • Un réseau de médecins référents à votre disposition sur l’ensemble du territoire pour une meilleure identification et une meilleure prise en charge des blessures
    • Amélioration de la formation de nos éducateurs à la détection et à la prise en charge immédiate des joueurs blessés gravement ou par commotions

Notez que Bernard Laporte, qui siège au Comité Exécutif de World Rugby, a proposé une modification radicale des règles concernant la lutte aux ballons aériens. Cette dernière vise à protéger les joueurs et les joueuses sur ces phases de jeu "a été immédiatement adoptée et entrera en vigueur très prochainement."

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

la notion de plaquage haut depuis le haut de la ligne des épaules jusqu'au dessus de la ligne du mamelon." . Il va falloir plaquer certains piliers de série territoriale au niveau des genoux vu la hauteur du mamelon. Ok je sors....

Derniers articles

News
News
News
News
News
Vidéos
News
News
News
News
News