VIDEO. Super Rugby. Les Waratahs corrigent les Chiefs et envoient un message fort aux Anglais
Super Rugby. Les Waratahs corrigent les Chiefs.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
La victoire des Waratahs sur les Chiefs en Super Rugby ne laisse présager que de belles choses pour les test-matchs à venir entre les Wallabies et l'Angleterre.
La victoire des Waratahs sur les Chiefs ce vendredi (45-25) en Super Rugby ne laisse présager que de belles choses pour les test-matchs à venir entre les Wallabies et l'Angleterre. Laquelle va débarquer sur le sol australien avec une très grosse dose de confiance avec un 6 Nations et une Coupe d'Europe dans les poches pour une bonne partie de l'effectif évoluant avec les Saracens. Sans oublier un possible titre de champion d'Angleterre aux dépens d'Exeter.VIDEO. Super Rugby. Les Waratahs corrigent les Chiefs et envoient un message fort aux AnglaisAustralie - Les liste des Wallabies pour défier l'Angleterre sans Giteau mais avec un BordelaisL'Australie va de son côté s'appuyer sur une majorité de joueurs des Brumbies et des Waratahs avec notamment Israel Folau, Nick Phipps, Michael Hooper ou encore Will Skelton. Et ils ont tous brillé face aux Néo-Zélandais. Le premier a tout d'abord fait parler ses cannes sur une interception de 90m où il a résisté au retour de Damian McKenzie. Si le second s'est troué pour l'essai de Tamanivalu (12e), il a ensuite délivré une très belle passe à Folau pour son doublé.

Hooper a lui aussi franchi la ligne d'en-but des visiteurs à deux reprises. La première fois grâce à un excellent travail de Wycliff Palu - également retenu pour la tournée - et de Skelton dont la course et surtout la passe ont fait la différence. La seconde en faisant grâce à son explosivité à la 53e pour aggraver la marque (31-18) après une action au long cours où Phipps et Folau ont été décisifs. De bon augure pour juin prochain.

Crédit vidéo : All Blacks

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Les 5 essais anglais à 1 passés ce dimanche aux Gallois en composent un autre de message fort, pas plus négligeable. J'espère 1 arbitrage juste et cohérent en juin, pas comme lors de la précédente tournée en juin 2014 lors de laquelle les Anglais auraient dû emporter le 1er test haut la main sans 1 arbitrage éhonté, avant de perdre logiquement mais d'1 point au courage le 2ème malgré la forte domination Néo Zed et de prendre la marée au 3ème. 1 test gagné en Nlle Zélande, c'est 3 pts au bas mot d'empochés au classement IRB, plusieurs places de gagnées et loin d'être anodin en vue des tirages au sort de coupe du monde.

C'est parce que soit disant "techniquement on est à la rue" or c'est faux, chez les avants notamment dans la percussion (cf la vidéo du rugbynistère: "VIDEO. Le rugby pour les nuls - Leçon 14 : comment percuter chez les avants ?)"et dans le jeu d'évitements on a une excellente formation. Pour nos avants: pourquoi Cheikah a pris Ledesma ayant passé beaucoup de temps en France et pas un technicien NéoZ??? C'est parce qu'on est bon, on a une formation excellente!! Chez les Australiens, imagine tu te retrouves face à un frigo Américains Australiens, le mec, ballon en main essaie de te crocheter alors que t'es un gringalet et il n'y arrive pas. En France le mec fait 5 à 10 cm de moins que toi et lui a déjà toute cette panoplie technique décrite dans la vidéo. Il l'exécute à merveille, en plus il est très combatif dans le sens où il est là pour te tuer sur le terrain, peu importe sa taille et son poids et le pire c'est qu'il y arrive. Seulement voilà on se dit/persuade que nos avants ne savent pas faire de passe, pas de skills. N'importe quoi, ils sont inconnus et les clubs pro ne veulent prendre aucun risque avec nos jeunes. Pour moi, la pénurie de pilier(notamment à droite) est incompréhensible, des Rabah Slimani, je suis sur qu'on peut en trouver facile. Pour nos 3/4, on ne veut pas prendre des ailiers de poches dont on en a un paquet et qui élimine des joueurs avec des appuie de feux (un Terry Bouhraoua ou un Marc Andreu montre que ce genre d'ailier peut avoir sa place à 7 comme à 15). Sauf que dans les clubs pro, on veut prendre des gros ailiers, rapides et puissants, pareils pour les centres. Seul les demis résistent encore. Par contre, c'est à la stratégie où on est à la rue, et c'est pas demain qu'on va avoir un jeune 10 prometteur.

Dire qu'il y a 20 ans, c'etait la France qui produisait des actions comme celles là et maintenant on est enfermé dans un jeu stéréotypé et chiant base sur défense, exactement ce qu'on reprochait de nombreuses nations à l'epoque

  • Aouan
    23541 points
  • il y a 4 ans

C'est faux, ou en tout cas tu caricatures trop, certes sur les actions d'essais on voit le meilleur des matchs et donc les actions rapides etc. Mais quand on regarde pas mal de matchs (ce que je fais donc) on se rend compte que ce n'est pas si "rapide", "débridé"...les défenses sont dures et les rucks disputés contrairement à ce que peuvent avancer certains. Donc au final je dirais que c'est un cran au dessus au niveau du jeu mais il ne faut pas hyperboliser.

@Aouan

Il faut aussi éclairer les gens sur le déficit qu'on a aux départ, le SR c'est comparable à une ligue des champions où par exemple en NZ, seul les meilleurs joueurs composent les franchises, où les systèmes de jeu des sélections sont testés, où l'ont optimise le développement des joueurs, où les nouvelles tendances de jeu de chaque nations sont observés, un laboratoire très compétitif. Cela justifie un peu, juste un peu, le niveau de jeu supérieur au rugby hexagonale. Pour un ordre d'idée, l'ITM CUP en NZ est le championnat domestique et a un niveau de jeu égale au top14, les autres championnats domestiques des autres pays sont un peu moins bons. Quand l'élite pratique un système rugbystique linéaire et dans un environnement d'épanouissement, le tous tourné vers l'équipe nationale, ça donne ce que ça donne 🙂

  • straits
    19343 points
  • il y a 4 ans
@Aouan

Je rajouterais même que j'ai été surpris par les fautes de mains, les placages non tentés (on a l'impression que certains joueurs choisissent...). Le super 18 est plus par à coups avec du très bon et un peu de déchet quand même.
Mais quand ça sourit, c'est rapide et c'est beau.
Ce qui est choquant, c'est:
- la qualité technique moyenne des joueurs: un pilier ou un 2nde ligne aura un bagage technique bien supérieur à cet hémisphère ci,
- la réserve presque inépuisable de joueurs de qualité. La NZ en particulier peut aller puiser en NPC sans sourciller ni affaiblir ses franchises (ce n'est pas le cas des australiens qui ont des bancs limités et assez faibles).

Des Canes peuvent se séparer de Vito, Smith, Nonu, les Crusaders de Carter, Slade, Havili sans que l'impact soit rédhibitoire. Ils vont puiser dans les provinces, chez les jeunes et il y a toujours du stock. Ça c'est très fort !

  • Aouan
    23541 points
  • il y a 4 ans
@Aouan

mauvaise manip, mais c'était une réponse au comm d'Artillon

  • Lex
    38505 points
  • il y a 4 ans

Dites moi s'est accéléré ? Ou c'est un match Sonic contre Speedy Gonzalez ?

C'est beau...

Ca va trop vite. Quand tu regardes jouer les Sudistes, c'est inquiétant : il n'y a plus de piliers, plus de 2ème ligne, la mêlée n'a aucune importance, comme la touche qui ne sont que des rampes de lancement.
Tu n'as que des joueurs avec 6 poumons qui traversent le terrain en long, en large, à une vitesse folle.

  • straits
    19343 points
  • il y a 4 ans

Beuh... qu'est-il arrivé aux Chiefs ? Les Waratahs sont pourtant pas des cadors cette saison.
Comme toutes les franchises australiennes d'ailleurs !

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News