VIDEO. Les secrets de François Trinh-Duc pour travailler son jeu au pied
Les secrets de François Trinh-Duc pour travailler son jeu au pied.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Boudé par Philippe Saint-André, François Trinh-Duc a été convoqué pour le premier stage du XV de France. Une victoire pour l'ouvreur qui a beaucoup travaillé.
Boudé par Philippe Saint-André depuis sa prise de fonction en 2011 avec seulement cinq sélections et pas une seule convocation après le Tournoi des 6 nations 2013, François Trinh-Duc (27 ans, 49 sélections) a retrouvé Marcoussis à l'occasion du stage de préparation du XV de France en vue de la tournée d'automne. Si l'ouvreur du MHR avance que ce n'est pas une revanche, il s'agit tout de même d'une petite victoire après des mois passés à gamberger. « Je respecte les choix qui sont faits, même s'ils m'affectent », commentait ce dernier via Rfi en mai dernier. Rémi Talès et Frédéric Michalak ont en effet longtemps eu la faveur de Philippe Saint-André, sans oublier Jules Plisson et Camille Lopez. Quelques mois auparavant, le sélectionneur déclarait que la hiérarchie était établie, indiquant que le Montpelliérain n'était pas hors-jeu pour le mondial mais qu'il devait encore progresser sur la gestion des temps faibles. On lui reprochait également de n'avoir pas un jeu au pied satisfaisant alors que Marc Lièvremont, ancien entraîneur du XV de France, avait peint le portrait d'un joueur talentueux mais qui se reposait trop sur ses acquis.

François Trinh-Duc s'est donc remis en question pour devenir « un joueur de caractère » selon les dires de son entraîneur Fabien Galthié, via Libération. Pour revenir dans les petits papiers du sélectionneur, il a notamment passé des heures à travailler son jeu au pied. « Il y a trois ans, je m'entraînais, mais ce n'était pas la même chose », confie Trinh-Duc dans l'Equipe. Décidé à endosser le rôle de buteur dans son équipe et à progresser pour retrouver les Bleus, il n'a pas lésiné sur les efforts (500 coups de pied trois à quatre fois par semaine). « Il s'entraîne comme un âne depuis le début de la saison. Il passe des heures et des heures à taper », confirmait Galthié en mai dernier.

C'est en coulisse et à l'abri des regards indiscrets qu'il a effectué le plus gros de son travail avec l'aide de Patrice Amadieu, directeur du coaching à la fédération française...de golf. En s'inspirant du maître, Jonny Wilkinson, ils ont changé sa manière de frapper pour optimiser sa puissance et sa précision. Des séances qui ont porté ses fruits l'an passé avec 80 % de réussite face aux poteaux (19 pénalités, 11 transformations, 8 drops) et aussi en début de saison avec un coup de pied gagnant à 45 mètres sur la pelouse de Clermont fin août (20-21). « Mettre un but de pénalité important d'aussi loin, oui, pour moi, c'est un déclic. » Celui qu'attendait peut-être le staff de l'équipe de France.


Crédit vidéo : Canal +
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

je t'aime moi non plus...

@Casse Piouille : Complètement d'accord avec toi...Lièvremont a pas mal été chargé par les médias et les supporters mais il ne faut pas oublier la responsabilités des joueurs non plus...j'ai toujours trouvé ce sélectionneur fiable contrairement a ce qui a été dit sur lui et encore plus maintenant quand on voit l'âne qui le remplace.

Quant à FTD, je crois qu'il atteint l'âge de la maturité, celui de la confiance en soi, il s'est trouvé et ça se voit, son jeu est fluide, assuré au plus grand bonheur des spectateurs et téléspectateurs.
J’espère que PSA ne le replongera pas dans le doute comme il fait avec Parra actuellement.

@casse piouille : tu as raison, rien n'est jamais tout blanc ni tout noir. FTD avait très certainement des lacunes dans son jeu.

Je faisais juste remarquer que je trouvais honteux que Lièvremont ait pu le shooter publiquement au lieu de laver son linge sale dans le vestiaire. Ça dénote un manque flagrant de classe, c'est une faute professionnelle évidente, et ça aurait pu le dézinguer pour de bon. Je suis d'autant plus admiratif qu'il ait pu rebondir admirablement après ça.

Pour compléter mon précédent post, je ne remets pas en cause le talent de FTD et reconnaît les efforts et le travail faits depuis 2011 (ce qui me conforte sur le fait que si il a fait des efforts c'est qu'il y avait bien un truc qui n'allait pas à la dernière Coupe du monde). Il mérite bien évidemment cette convocation pour les tests de novembre et aurait mérité d'être rappelé dès l'année dernière.
La place de titulaire est à prendre, à lui de montrer que c'est lui le 10 qu'il nous faut, en reproduisant avec le XV de France les prestations de haute volée qu'il réalise avec le MHR.

"Le héros des années Lièvremont",... il l'aurait été encore davantage s'il avait mis le même coup de pied qu'il a mis cette année à Clermont en finale de la Coupe du monde à Auckland. Enfin, on ne refait pas l'histoire.
Pour ce qui est du désaveu de Lièvremont en 2011, je pense qu'il ne faut peut-être pas charger que le sélectionneur sur ce coup-là, FTD a peut être aussi ses responsabilités.

J'ai une grande admiration pour ce qu'à fait Trinh-Duc, il a montré une force de caractère qui pourra en faire un leader des 3/4 de l'EdF, et c'est ce qu'il faut.

Si à la coupe du monde les joueurs décident de s'autogérer assez rapidement comme je le pense, c'est des mecs qui reviennent de loin comme lui qui sauront montrer la voie aux autres. En tout cas je l'espère.

Une autre question se pose:
Il attendent quoi les ouvreur français pour se défoncer à l'entrainement au but? De se faire jeter?! Apparement c'est un peu leur mentalité, pourtant on a tous vu les entrainements de Wilkinson, ils savent très bien que c'est un travail titanesque d'être un excellent buteur, et apparement peu son capables d'en faire les sacrifices (probablement, Pierre Bernard, Gaetan Germain, et maintenant FTD donc...).

  • rucking
  • il y a 6 ans

Content pour l'équipe de France qui va pouvoir s'appuyer sur deux 10 joueurs et buteur , (FTD et Lopez),
mais ce qui est quand même terrible, c'est qu'il auras fallu qu'il est 27 ans pour se mettre à bosser comme un Wilkinson, qui lui devait enquiller les heures de jeu au pied depuis qu'il est professionnel.

Henri Cabrol,célèbre numéro 10 biterrois,disait que pour être un bon buteur,il fallait s'entraîner dans sa cuisine,à savoir:être capable d'envoyer une boîte de petits pois directement dans une casserole,qui elle,était posée sur la table!!!autres temps,autres moeurs...

Les deux derniers sélectionneurs sont loin d'avoir eu un comportement exemplaire avec lui, notamment Lièvremont qui lui reprochait son attitude négative alors même qu'il était le premier à taper publiquement sur ses joueurs (la grande classe de sa part).

Et le mec à l'attitude soit-disant négative s'est mis à bosser comme un acharné au point que PSA est forcé de le rappeler dans le groupe aujourd'hui.

Je suis admiratif de cette force de caractère et je lui tire mon chapeau.

  • berval
    390 points
  • il y a 6 ans

Il faut surtout qu'il arrive à être aussi bon en sélection qu'en club.
Problème de confiance ?

Plus rien ne s'oppose à l'installer définitivement en 10.........

Reportage sympa.
J'espère franchement que PSA va réaliser qu'il a tres bon 10, et que FTD va continuer sur sa lancée.

  • ced
    100447 points
  • il y a 6 ans

ce mec est posé, calme, il bosse, attaque, défend, on en a pas beaucoup des comme ça.
encore une fois, je pense qu'on critique trop vite et trop facilement.

  • Kyb
    10862 points
  • il y a 6 ans

Ah, on me dit dans l'oreille que Lolo Bézen' voudrait encore... ? Ah non, rien, il sait déjà ce que prend le petit François avant de se coucher ? D'accord. Quel phénomène !

Très intéressant, j'espère qu'il aura sa chance en novembre, il le mérite.

ça fait plaisir de le voir comme ça ! En espérant que PSA ne va pas continuer à lui gâcher une belle carrière internationale

Derniers articles

News
News
Sponsorisé News
News
News
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
News