VIDÉO. Champions Cup - Racing 92 : Leone Nakarawa plane sur le 1/4 de finale face à Clermont
Racing 92 : Leone Nakarawa a été étincelant face à l'ASM Clermont.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Le Fidjien est un extra-terrestre, et il l'a encore prouvé ce dimanche face à Clermont en Champions Cup.

Marc Andreu a été élu homme du match face à l'ASM. Et sincèrement, on n'a rien trouvé à y redire. C'est que sur la pelouse du Michelin, l'ailier du Racing 92 a confirmé son excellente saison lors de ce 1/4 de finale de la Champions Cup, en inscrivant un bel essai... Sans oublier d'en provoquer un autre, avec Leone Nakarawa à la conclusion. De quoi permettre aux deux hommes d'apparaître dans les équipes-types de la presse étrangère ? Affirmatif.

VIDÉO. Champions Cup - Racing 92 : Leone Nakarawa plane sur le 1/4 de finale face à ClermontChampions Cup - L'équipe type des quarts de finale selon la presse étrangèreS'il a moins été plébiscité que l'ailier, le Fidjien mérite pourtant tout autant la lumière, après une nouvelle performance XXL au sein du pack des Ciel et Blanc. Comme souvent, il y a Leone Nakarawa et les autres. Et comme souvent, les adversaires n'ont pas trouvé la solution face à son jump en touche, ses bras longilignes et sa disponibilité hors-norme pour un joueur de son poste. Face aux Auvergnats, l'ancien joueur de Glasgow a parcouru 29 mètres (3ème meilleur total pour un avant dans ce match), ce qui lui a notamment permis d'inscrire un essai plein champ, avec une course dont il a le secret.

VIDÉO. Champions Cup - Racing 92 : Leone Nakarawa plane sur le 1/4 de finale face à ClermontVIDEO. Champions Cup. Marc Andreu mystifie la défense de Clermont pour l'essai de 80m du Racing 92Mais Nakarawa sait aussi se montrer efficace sur les tâches obscures (cinq plaquages dont un joli sauvetage sur Abendanon à la 43ème). En touche, il est une arme. C'est lui qui est notamment sollicité en premier sauteur en fin de première période, pour sécuriser la balle et permettre de faire tourner le chronomètre pour rentrer au vestiaire sans encombre... même si le jeu rebondira finalement avant que Monsieur Barnes ne siffle la mi-temps. Et devinez qui est impliqué sur le temps de jeu précédent la pénalité infligée à l'ASM pour une faute de Morgan Parra dans un ruck ? Leone Nakarawa, encore lui.

Parfois utilisé au milieu des 3/4, l'international à XV et à 7 est capable de distribuer (huit passes en dix courses ; deux off-loads) mais aussi de servir comme... demi de mêlée sur les touches, où le cuir lui a été dévié dessus à deux reprises. Preuve qu'un deuxième-ligne est capable d'allonger sa passe ! Passé en n°8 à l'heure de jeu - un de ses départs en mêlée  a débouché sur l'essai de Marc Andreu, deux temps de jeu plus loin - Nakarawa a également prouvé sa polyvalence, après onze titularisations à ce poste cette saison. On le mettrait au centre qu'il serait aussi bon...

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Il fais plaisir à voir jouez

Quand il est arrivé, on le savait qu'il ferait mal.
J'aurais juste aimé qu'il ne se mette pas tant en évidence ce jour-là.
Lui et l'autre petite teigne de @dusqual ... d'Andreu, pardon.

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 2 ans
@Marc Lièvre Entremont

bah andreu c'est pas une teigne...
ah merde, ça s'appellerait pas un aveux ça?

Aujourd'hui, il n'y a pas photo, il y a lui et les autres.

C'est un monstre physique et technique. Il y a des joueurs qui font passer le rugby dans une autre ère, lui en fait clairement parti.

Dans l'avenir, tous les 2e latte seront comme lui, c'est un précurseur.

@quentin2dakar

Il fait du bien à un pack du racing qui depuis la retraite de Masoe manque cruellement d'avant mobile et avec du ballon (chat est intérressant pour casser le rideau defensif mais il fait pas dans la finesse). Avec Lauret, Roux etNyanga (qui est pas le dernier à courir certes) ils ont ce qu'il faut pour defendre et il peut être plus present en attaque. D'ailleur si je me souviens bien les Laurents avaient dit qu'avec un joueur comme ca tu ne cherches pas à lui faire suivre les consignes, tu adaptes l'équipe pour compenser la ou il est moins present (5 plaquages pour un 2eme latte c'est pas enorme quand même). Mais tous les 2eme lignes ne peuvent/doivent pas être comme lui sinon c'est du VII avec des mecs de 2 mètre.

@quentin2dakar

non non. Je ne pense pas. C'est un joueur de Sevens, qui fait 2m, avec des mains format A4, qui réussit environ 2/5 offloads tentés. Un Fidjien en 2èL, quoi.
Comment un tel profile deviendrait la norme ?

On pensait pdt les années 90 que Magne était le phare pour les 3èL du futur, on a bien vu qu'il n'en était rien. On devait penser la même chose de Benazzi, cet avant polyvalent 2è/3èL qui jouait comme un centre...pareil, que dalle des décennies plus tard (à part un Retallick, par ex.).

@quentin2dakar

"Dans l'avenir, tous les 2e latte seront comme lui" . Je vous trouve bien optimiste ....( voir les bourrins du top 14 ) mais j'espère que vous avez raison

@batelier

Je ne sais pas si à l'avenir tous les 2 ligne seront de ce profil...Par contre, ce qui semble acté depuis 3 ou 4 ans, c'est que les équipes qui performent (quel meilleur exemple que AB) sont équipées de 2 ligne utilisables et utilisés dans le jeu courant et pas nécessairement uniquement dans le périmètre des rucks...Pour exemple, absence puis état de forme (ou d'esprit ?) nettement en baisse de Itoje ont lourdement impacté le rendement de l'angleterre et de son club...

@MARCFANXV

Excellente analyse...merci

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
Transferts
News
News
News