VIDEO. Champions Cup 2015 : dans un stade Geoffroy-Guichard chauffé à blanc, l'ASM bat les Saracens en 1/2 finale
Wesley Fofana avait marqué le seul essai du match.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Retour sur la demi-finale 2015 ayant opposé Clermont aux Saracens, avant la finale de l'édition 2017.

Trois, c'est le nombre de confrontations ayant opposé l'ASM Clermont et les Saracens depuis la création de la Champions Cup. Et que les supporters auvergnats se rassurent : à l'heure où les deux équipes se sont données rendez-vous à Edimbourg pour la finale de l'édition 2017, le bilan des Jaunards est positif ! Largement battus (46 à 6 !) en demi-finale de l'ex H Cup, les hommes de Franck Azéma avaient à nouveau croisé la route des Londoniens lors de la saison 2014/2015, synonyme de réforme pour la Coupe d'Europe.

A la clé ? Deux matchs de poule et une première défaite (30-23, malgré un doublé de Zac Guildford) à l'aller, avant un match retour remporté haut la main (18-6) grâce - notamment - à deux essais signés Abendanon et Debaty. Ce jour-là, les Clermontois étalaient leur supériorité, terminant premier de poule et débutant une série qu'on espère voir se poursuivre... Quid de la troisième et dernière confrontation ? Elle eut lieu la même saison, du côté de Saint-Etienne, dans un Geoffroy-Guichard chauffé à blanc.

En demi-finale, Wesley Fofana (auteur du seul essai du match) et les siens ne brillent pas, mais qu'importe : ils remportent leur demi-finale au terme d'un match fermé. La recette du succès sur la pelouse de Murrayfield ? 

Crédit vidéo : BrowserX4

Les compositions 

Ce 18 avril 2015, l'effectif asémiste ressemblait à celui sur lequel Franck Azéma peut compter, avec seulement six joueurs de la feuille de match ayant quitté le navire : Jonathan Davies, Napolioni Nalaga, Brock James, Julien Bonnaire, Jamie Cudmore et Julien Pierre. Au centre et à l'aile, Rémi Lamerat et David Strettle ont depuis été recrutés, et devraient être alignés en Ecosse. A l'ouverture et en 3e-ligne, Camille Lopez - remplaçant à Saint-Etienne - et Peceli Yato sont devenus titulaires. Sans oublier Arthur Iturria et Paul Jedrasiak, arrivés à maturité en 2e-ligne.

Si on regarde de plus près la composition, les grands absents sur blessure restent Noa Nakaitaci et Wesley Fofana, mais l'ASM n'a pas forcément perdu au change : de l'arrière, Nick Abendanon est passé à l'aile, Scott Spedding se voyant confier le n°15. Au centre, Aurélien Rougerie amène son expérience. Julien Bardy n'est également pas remis de sa blessure à l'épaule : à Damien Chouly de glisser en flanker, Fritz Lee occupant le n°8. Enfin, Ludovic Radosaljevic devrait s'asseoir sur le banc, Morgan Parra devenant titulaire

L'équipe de 2015 :

Abendanon

Nakaitaci - Davies - Fofana - Nalaga

James - Radosaljevic

Bardy - Chouly - Bonnaire

Vahaamahina - Cudmore

Zirakashvili - Kayser - Debaty

Remplaçants : Ulugia, Chaume, Ric, Pierre, Lapandry, Parra, Lopez, Rougerie

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • remy63
    6605 points
  • il y a 3 ans

On les a joué 7 fois... 2 fois en phase de poule 2011 (deux victoires), en 1/4 victorieux en 2012 à Watford (3-22), la grosse défaite en demie 2014 à Twinckenham, en poule en 2015 (une victoire, une défaite) et la demie de sainté (victoire). L'ASM mène dont 5-2 dans les confrontations en Champions Cup.

Si on a pu gagner avec Rado titulaire tout est possible !

@CantaLove

On oublie que cette saison là Rado avait été excellent tout du long, il était titulaire plus souvent que Parra (certes blessé), et était aussi bon que lui !

Cette bonne vieille action à la 18ème où y a totalement essai de pénalité... comment on peut ne pas pénaliser un plaquage à l'épaule aussi voyant sérieusement ?

@Querrebleu

Plaquage non réglementaire (sans tenter d'entourer avec les bras) au minimum => sans ce joueur, il marque => Carton jaune et essai de pénalité.

Sauf si la première faute considérée est l'en-avant entre Bender et Nalaga.

Derniers articles

Vidéos
News
News
News
News
News
News
Sponsorisé News
News
Sponsorisé News
News