VIDEO. AMICAL. Un derby à l'ancienne à Sauclières pour Béziers et Narbonne
Un match qui n'avait d'amical que le nom entre Béziers et Narbonne.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Le match entre Béziers et Narbonne à Sauclières a été marqué par de très beaux essais mais aussi l'exclusion de plusieurs joueurs

Plusieurs formations professionnelles auront des derbys au programme avant le début, à l'instar de Grenoble qui a défié Lyon et qui ira à Oyonnax. Une manière de donner un peu d'enjeu à des matchs amicaux parfois brouillons. Du côté de Béziers, on avait rajouté une touche historique en choisissant d'affronter le voisin narbonnais sur la pelouse du Parc des sports de Sauclières. L'antre qui a vu l'ABH remporter 11 titres entre 1961 et 1984 a ainsi vibré comme à la grande époque. "J’ai choisi cette adversaire car ce genre de match de préparation permet de retrouver directement l’intensité que l’on aura en championnat. On va pouvoir rentrer dans le dur," indiquait l'entraîneur de Narbonne, Christian Labit, via le Midi Olympique avant la rencontre. 

Dans le dur, ces hommes l'ont été durant une bonne partie du match. Après avoir concédé un essai dès l'entame par l'intermédiaire de l'arrière biterrois Daminiani, ils ont passé de longues minutes infériorité numérique suite aux biscottes adressées au 3e ligne Collet (30e) et au 2e latte Taele (32e). Le carton rouge de son coéquipier Paulino à la 38e pour un plaquage haut n'a guère arrangé leurs affaires alors qu'ils manquaient déjà de repères. Ce dernier est d'ailleurs attendu devant la commission de discipline le 9 août prochain.

Christian Labit pourra néanmoins se satisfaire du fait que ses hommes - pour la plupart des recrues arrivées à l'intersaison - n'ont encaissé qu'en essai par le feu-follet Blanc pendant qu'ils jouaient à 13 contre 15. Avec un joueur en moins jusqu'à la fin de la rencontre, ils ont tout même laissé quelques espaces dont Niko (60e) puis Gmir (65e) ont profité. Mais c'était sans compter sur le réveil des Narbonnais. Eux qui avaient marqué qu'en seul essai par Brett à la 22e, ont passé la ligne de craie à trois reprises après l'heure de jeu par Tuculet, Strauss, Belzons et ainsi égalisé (28-28). Désormais réservé au foot, Sauclières aura finalement été le théâtre d'une victoire de Béziers grâce à une ultime pénalité d'Iona. 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • lau1
    12468 points
  • il y a 3 ans

de bien belles images en effet.

@ThibaultP n'ont encaissé qu'Un essai pas qu'en 🙂
Idem Eux qui avaient marqué qu'en seul essai par Brett

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
Vidéos
News
News