Top 14 - Pourquoi l'essai de Belleau face au FCG a-t-il été refusé ? [VIDÉO]
Réduits à quatorze, les Toulonnais ne sont pas passés loin d'un exploit.
Hier sur sa pelouse du stade des Alpes, le FC Grenoble a battu (19-18) un Toulon réduit à quatorze. Les Grenoblois sont toujours barragistes mais reviennent à deux points d'Agen.

Une semaine après la réception du Stade Français, Grenoble n'a pas manqué l'occasion de signer une deuxième victoire de rang à domicile. 

Longtemps chahutés par des Toulonnais revanchards qui profitent d'une fin de saison sans enjeux pour jouer libérés, les Grenoblois sont tout de même parvenus à forcer le destin, grâce notamment à l'artificier, Gaetan Germain. Mieux entrés dans la rencontre, les joueurs de Patrice Collazo inscrivaient le premier essai par l'intermédiaire de l'indésirable, Julian Savea. Par la suite, les compteurs se régulaient, Visinia inscrivait un essai, et les deux équipes étaient au coude à coude à la demi-heure de jeu (13-13). 

C'est quelques instants plus tard, à la 35ème que le tournant du match se produit. Alors que le demi d'ouverture, Anthony Belleau pense inscrire son deuxième essai de la saison, l'arbitre M. Brousset demande l'arbitrage vidéo pour un geste déloyal de Lakafia. La vidéo révèle un coup de poing au visage de son adversaire et ne laisse qu'autre choix que le carton rouge. C'est donc la double peine pour Toulon qui voit son essai refusé en plus de perdre son capitaine pour la suite de la rencontre. Que dit la règle ?

Point Arbitrage :


La faute de jeu déloyal de Raphaël lakafia a été commise avant que l'essai du RCT ne soit marqué, l'avantage doit donc être stoppé. Si le jeu déloyal avait été commis une fois l'essai inscrit, il aurait été accordé et le jeu aurait repris par une pénalité au centre du terrain (contre Toulon).

En infériorité numérique, les Varois ne baissaient pas pavillon et offraient plus qu'une belle résistance à leurs hôtes du jour. Hélas pour eux, la générosité défensive laissait place à des fautes que le cannonier Alpin se régalait de convertir en points pour les siens. Toulon ne lâchait rien mais finissait par s'incliner à quelques minutes de la fin et pouvait regretter longtemps ce carton rouge reçu. 

Au contraire les Grenoblois pouvaient savourer ce succès acquis sur le plus petit des écarts. Désormais à deux points de l'antépénultième, Agen, ils se préparent au match le plus important de leur saison le 4 mai prochain avec justement la réception des Lot et Garonnais. Avant cela ils se déplaceront à Montpellier quand leur concurrent direct recevra le LOU.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Yoyo2a
    3505 points
  • il y a 6 mois

Le bonheur de la video....!!!! basta la video en dehors de l enbut pour valider les essais.

Mouaih pas pour tous

Parcekeu Toulon ?

Je suis quand même surpris que sur deux matchs à la suite on ai les deux mêmes gestes stupides.
Qu'est ce qu'il se passe à Toulon pour que les joueurs soient tendus à ce point ? Il n'y a plus rien à espérer sportivement, une pression du staff, une frustration sur la saison ratée ?

J'apprécie quand même au passage la justification d'Ollivon "Après, que ça soit la semaine dernière ou cette semaine, on a tous vu des simulations" ou encore "A nous aussi de ne pas faire ces petites fautes". Donc pour lui mettre un coup de poing au mec en face c'est une PETITE faute genre rien du tout, et surtout c'est la faute des méchantes équipes adverses qui simulent.

@Axthyrasil

Ils devraient se soigner.
Serge (qui rappelons le est....) préconise un cachet d'Axthyrasil par jour.
(désolé, elle était facile).

J'ai une réponse puerille et on constructive sinon!

Parce que Toulon!

Parce que Rouge et Noir!

Les joueurs toulonnais ne voulaient visiblement pas gagner ce match. Quelle indiscipline! C'en est presque ridicule de bêtise...

Tu mènes au score, tu te procures des occasions d'essai, tout va bien. Mais non c'est mieux de se mettre à faire faute sur faute, dont deux qui valent rouge (chanceux Tao le récidiviste, capitaine qui plus est). Un match à la portée de cette équipe mais au final une défaite méritée. Du gâchis, à l'image de la saison finalement.

Seule satisfaction, Ollivon qui confirme qu'il est de retour en très grande forme. En cette période où les bons numéros 8 français se font rares, c'est de bonne augure. Et puis après ses blessures à répétition ça fait vraiment plaisir pour lui, qu'on envoyait vers une possible fin de carrière il y a peu. Espérons que ça tienne cette fois.

@Céréalekiller

On va le laisser enchainer sans se blesser avant de conclure oui, parce qu'il a un historique à faire palir Benjamin Fall... Dire qu'il aurait pu être le grand 8 du XV de France ces dernières années.

  • Seyfr
    4495 points
  • il y a 6 mois

Carton logique, mais refus incompréhensible, il n'y a pas de liens entre les deux. C'est une double sanction très sévère à mon goût. Mais l'arbitre a toujours raison

@Seyfr

En quoi ce serait illogique et incompréhensible d'appliquer le règlement?

Loi 7.2.c sur la fin de l'avantage :
L’équipe non fautive commet une infraction avant d’avoir obtenu un avantage. L’arbitre arrête le jeu et applique la sanction pour la première infraction. Si une infraction relève du jeu déloyal, l’arbitre appliquera la ou les sanctions appropriées pour cette infraction

Toulon possédait l'avantage pour le tirage de maillot grenoblois. Mais avant d'avoir obtenu un avantage (l'essai de Bellau), l'équipe non fautive (Toulon) commet une infraction (mandale dans la gueule). L'infraction relève du jeu déloyal, l'arbitre applique la sanction appropriée pour cette infraction.

Comme le fait remarquer Sextoy si la faute avait eu lieu après l'essai et donc que Toulon ait obtenu l'avantage, l'arbitre aurait collé le rouge mais aurait validé l'essai. Exactement comme prévu par le règlement.

  • Seyfr
    4495 points
  • il y a 6 mois
@Team Viscères

Ke trouve tout de même ça un peu capilotracté comme interprétation. Mais soit, je comprends.

@Seyfr

Il y a pourtant zéro interprétation dedans, la situation en match est un exemple d'école de l'application de cette règle : une faute de l'équipe disposant d'un avantage met fin à cet avantage.

  • Seyfr
    4495 points
  • il y a 6 mois
@Team Viscères

Oui je suis d'accord. Mais le geste n'ayant rien à voir, et ayant été remarqué limite 10 minutes après (j'exagère volontairement) ça reste incompréhensible. Y a quand même un large laps de temps entre le coup et l'essai, l'arbitre a eu tout le temps de siffler mais n'en a rien fait.

@Team Viscères

Complètement d'accord, d'ailleurs merci pour le point de règlement car je savais que la règle était celle là mais je n'aurais pas su l'expliquer.

Ce qui me chagrine sur cette action, c'est que dans le cas où Lakafia ne se serait pas fait justice tout seul, le Grenoblois n'aurait même pas été averti pour cette faute. Je ne justifie pas la réaction de Lakafia attention, il est professionnel et doit se maîtriser en toute circonstance. Mais je m'exaspère de voir chaque weekend sur tous les terrains des gestes d'antijeu on ne peut plus clair n'être pas sanctionnés, a fortiori quand l'équipe qui en est victime marque des points par la suite, comme si le fait de marquer compensait l'injustice engendrée par ce jeu déloyal.

@Céréalekiller

Ce genre de geste a toujours existé, la réplique étant de taper sur le bras, pas dans la nuque du fautif (même si humainement ça peut tenir du réflexe).
Qd ça se passe en dehors de la zone de jeu (ici c'est le cas, ça n'a aucune incidence sur le jeu et ce superbe non essai).
Le capitaine bénéficie un peu plus tard de la clémence de l'arbitre qu ne le soit pas alors qu'il mérite un rouge aussi pour charge à l'épaule (hebdomadaire ?)
Bref, c'est rageant ce jour pour Toulon mais logique.
Tant qu'on en arrive pas aux footeux qui se roulent par terre tels des gosses à qui on a refusé d'acheter des bonbons, je pense que ça continuera.

@Draggor

Je suis d'accord avec toi. J'ai d'ailleurs apprécié la réaction du Grenoblois, qui avait l'air plutôt désolé que son tirage de maillot ait engendré une telle conséquence (rouge pour Lakafia) et qui avait l'air de s'en excuser auprès de Tao en sortant du terrain pour son jaune.

Cela étant dit, je suis inquiet de la tournure que prennent ces situations de jeu déloyal, les situations où les joueurs "victimes" du jeu déloyal en rajoutent des tonnes se voient de plus en plus souvent. La simulation de Pélissier contre Castres en est un excellent exemple. Les publics s'en donnent d'ailleurs à cœur joie pour tenter d'influencer l'arbitre, plutôt que de se moquer du joueur qui "simule" comme on pouvait le voir avant.
Tout devient prétexte à réclamer à l'arbitre une sanction pour jeu déloyal en fait: tout à l'heure, Bézy récupère un ballon en touche, effectue un petit saut si bien qu'il a les pieds à 20 cm du sol et Penaud arrive lancé avec de la vitesse et le pousse avec vitesse mais sans violence ni réelle force. Et on voit Bézy réclamer une sanction et le public hurler au scandale. Une action virile mais anodine. Ce public qui sifflera ensuite la décision de l'arbitre de mettre un jaune à Tekori pour sa tentative d'assassinat (certes involontaire) sur Beheregaray. Si le public toulousain se met à faire ça, réputé pour être quand même connaisseur et plutôt bon esprit, je crains que les dérives ne soient un peu trop profondément ancrées.

  • cahues
    108461 points
  • il y a 6 mois
@Céréalekiller

Tout à fait d'accord, le rugby prend une évolution inquiétante avec toutes ces simulations exagérées et le public participe lamentablement à cette mascarade.Pour Tekori , Poite savait que le rouge aurait privé le joueur de coupe d'Europe le week-end suivant et sa clémence pose question.La fibre patriotique de l'arbitre a surement jouée...

@Céréalekiller

La faute du Grenoblois c'est la faute qui m'exaspère dans le rugby, la petite faute légère de pute qui nuit au jeu et à l'esprit du jeu mais n'est pas assez marquée pour que l'arbitre sanctionne.
Et en effet tu as raison, si la décision de l'arbitre est très bonne à mes yeux (jaune pour l'anti-jeu, rouge pour la brutalité) c'est quasiment sûr que si Lakafia ne se fait pas justice l'arbitre ne relève pas la faute. Soit parce qu'il ne la voit pas, soit parce que "ce n'est pas grand chose et cela n'a pas d'effet direct sur le jeu". Je peux comprendre qu'on ne siffle pas toutes les fautes au rugby car le règlement est tellement dense qu'on passerait plus de temps à siffler qu'à jouer, mais comment on est arrivé à décider qu'une faute d'anti-jeu volontaire pouvait s'ignorer à partir du moment où le mec était suffisamment délicat dans son vice cela m'échappe.

@Team Viscères

Le tirage de maillot, vieux comme le monde.. ça fait intégralement et historiquement parti du rugby, ils avaient fait des maillots bien moulants pour contrer ça..

@Draggor

Il y a une époque où le coup de poing dans la gueule faisait partie intégralement et historiquement du rugby, cela ne nous a pas empêché de le sanctionner pour en réduire la fréquence sur le pré.

@Team Viscères

Mais c’etait mieux avant

@Seyfr

La faute a lieu avant l'essai, donc essai refusé, logique.
Elle aurait eu lieu après que Belleau ai aplati, l'arbitre ne l'aurait pas refusé...

  • naia83
    1109 points
  • il y a 6 mois
@Jonathan Sextoy

oui logique par rapport au règlement... Lakafia aurait du se maitriser d autant plus que Belleau filait à l 'essai.....) par contre ce qui m em.erde c 'est que l acte initial d anti-jeu du grenoblois est doublement voire triplement récompensé essai refusé carton rouge et peut être même gain du match........ ces "petites" tricheries et les simulations ( voire Pélissié hier UBB/CO ) faut vraiment les éradiquer .........

Derniers articles

Vidéos
News
Transferts
News
News
News
News
Amateur
News
News
News