[FLASHBACK] En 2015, Drew Mitchell battait six Clermontois pour un essai d'anthologie
En 2015, Drew Mitchell avait crucifié Clermont en finale de la Champions Cup.
En 2015, Toulon avait battu Clermont en finale de la Champions Cup. Un match marqué par le sublime essai de l'Australien Drew Mitchell.

A l'échelle d'une vie, quatre ans, ce n'est rien. Mais dans le monde du sport, ça peut être une éternité, surtout quand on peine à retrouver sa gloire d'antan. Cette année, Toulon n'a plus rien à jouer en championnat comme en Coupe d'Europe. Les Varois sont passés à côté de leur saison et ils seront à même de faire le bilan de leurs erreurs dans quelques semaines afin de retrouver les sommets. La dernière fois que le RCT a soulevé un trophée, c'était en 2015. Le 2 mai pour être exact soit il y a quatre ans jour pour jour. Ce jour-là, les hommes de Bernard Laporte avaient soulevé la Coupe d'Europe pour la troisième fois d'affilée, réalisant un triplé historique.

Comme en 2013, Toulon était opposé à Clermont. La dernière finale européenne entre les deux clubs s'était soldée par un score serré, 16-15 à Dublin. À l'époque, les Varois étaient injouables. Ils restaient notamment sur un doublé Champions Cup/Brennus en 2014 et avaient roulé sur la concurrence lors des matchs de poules à l'instar de l'ASM (5 victoires, 1 défaite). Les demies, respectivement face au Leinster pour Toulon et aux Saracens pour Clermont, avaient déjà été dantesques. On espérait voir un grand spectacle à Twickenham compte tenu des compositions solides de chaque côté.

Compositions : 

Toulon : Halfpenny - Mitchell, Bastareaud, Hernandez, Habana - Giteau, Tillous-Borde - Smith, Masoe, Armitage - Williams, Botha - Hayman, Guirado, Chiocci

Clermont : Abendanon - Nakaitaci, Davies, Fofana, Nalaga - Lopez, Parra - Bonnaire, Lee, Chouly - Vahaamahina, Cudmore - Zirakashvili - Kayser - Debaty

Ce jour-là, les Auvergnats avaient fait la meilleure entame sous l'impulsion d'Abendanon et Nalaga. Lopez, qui a remplacé James à la dernière minute, capitalisait sur les fautes varoises avant que Fofana ne plante le premier essai à la 25e sur un contre de Parra (11-3). Mais la seconde partie de la première période avait été toute à la cause de Toulon qui enchaînait les temps de jeu pour l'essai de Bastareaud à la 41e. 11-16 aux citrons puis 11-19 suite à une nouvelle pénalité d'Halfpenny. 

Bien décidés à ne rien lâcher malgré une défense malmenée dans le premier acte (13 plaquages manqués), les Auvergnats avaient répondu au meilleur moment par Abendanon, auteur d'un superbe coup de pied par-dessus dans la défense suite au dégagement raté d'Habana. Le coup parfait pour offrir un suspense insoutenable aux supporters (18-19). Mais à l'exploit de l'Anglais, l'Australien Drew Mitchell avait répondu par un exploit encore plus grand. Venu à hauteur de son demi de mêlée, l'ailier avait transpercé la défense clermontoise pour un essai d'anthologie à une passe où il avait battu six défenseurs. Le coup de grâce.Crédit vidéo : BeIn Sports, BowserX4

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Quel Essai de Drew Mitchell qui, avec cet essai , rejoue un peu d'avance pour Toulon dans cette finale

Derniers articles

News
News
Ecrit par vous !
News
Transferts
News
News
Sponsorisé News
News
News
News
News