[FLASHBACK] En 2015, Drew Mitchell battait six Clermontois pour un essai d'anthologie
En 2015, Drew Mitchell avait crucifié Clermont en finale de la Champions Cup.
En 2015, Toulon avait battu Clermont en finale de la Champions Cup. Un match marqué par le sublime essai de l'Australien Drew Mitchell.

A l'échelle d'une vie, quatre ans, ce n'est rien. Mais dans le monde du sport, ça peut être une éternité, surtout quand on peine à retrouver sa gloire d'antan. Cette année, Toulon n'a plus rien à jouer en championnat comme en Coupe d'Europe. Les Varois sont passés à côté de leur saison et ils seront à même de faire le bilan de leurs erreurs dans quelques semaines afin de retrouver les sommets. La dernière fois que le RCT a soulevé un trophée, c'était en 2015. Le 2 mai pour être exact soit il y a quatre ans jour pour jour. Ce jour-là, les hommes de Bernard Laporte avaient soulevé la Coupe d'Europe pour la troisième fois d'affilée, réalisant un triplé historique.

Comme en 2013, Toulon était opposé à Clermont. La dernière finale européenne entre les deux clubs s'était soldée par un score serré, 16-15 à Dublin. À l'époque, les Varois étaient injouables. Ils restaient notamment sur un doublé Champions Cup/Brennus en 2014 et avaient roulé sur la concurrence lors des matchs de poules à l'instar de l'ASM (5 victoires, 1 défaite). Les demies, respectivement face au Leinster pour Toulon et aux Saracens pour Clermont, avaient déjà été dantesques. On espérait voir un grand spectacle à Twickenham compte tenu des compositions solides de chaque côté.

Compositions : 

Toulon : Halfpenny - Mitchell, Bastareaud, Hernandez, Habana - Giteau, Tillous-Borde - Smith, Masoe, Armitage - Williams, Botha - Hayman, Guirado, Chiocci

Clermont : Abendanon - Nakaitaci, Davies, Fofana, Nalaga - Lopez, Parra - Bonnaire, Lee, Chouly - Vahaamahina, Cudmore - Zirakashvili - Kayser - Debaty

Ce jour-là, les Auvergnats avaient fait la meilleure entame sous l'impulsion d'Abendanon et Nalaga. Lopez, qui a remplacé James à la dernière minute, capitalisait sur les fautes varoises avant que Fofana ne plante le premier essai à la 25e sur un contre de Parra (11-3). Mais la seconde partie de la première période avait été toute à la cause de Toulon qui enchaînait les temps de jeu pour l'essai de Bastareaud à la 41e. 11-16 aux citrons puis 11-19 suite à une nouvelle pénalité d'Halfpenny. 

Bien décidés à ne rien lâcher malgré une défense malmenée dans le premier acte (13 plaquages manqués), les Auvergnats avaient répondu au meilleur moment par Abendanon, auteur d'un superbe coup de pied par-dessus dans la défense suite au dégagement raté d'Habana. Le coup parfait pour offrir un suspense insoutenable aux supporters (18-19). Mais à l'exploit de l'Anglais, l'Australien Drew Mitchell avait répondu par un exploit encore plus grand. Venu à hauteur de son demi de mêlée, l'ailier avait transpercé la défense clermontoise pour un essai d'anthologie à une passe où il avait battu six défenseurs. Le coup de grâce.Crédit vidéo : BeIn Sports, BowserX4

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Quel Essai de Drew Mitchell qui, avec cet essai , rejoue un peu d'avance pour Toulon dans cette finale

Quel classe Drew Mitchell !!

Toulon : Halfpenny - Mitchell, Bastareaud, Hernandez, Habana - Giteau, Tillous-Borde - Smith, Masoe, Armitage - Williams, Botha - Hayman, Guirado, Chiocci

Impressionnant!

« A l'échelle d'une vie, quatre ans, ce n'est rien », parlez pour vous les gars. Il y en a eu du changement chez nous en 4 ans

Ouai ... 13 français sur les 30 joueurs des compos de départ... C'est le seul championnat (avec le Japon) ou l'on voit ça, avec en plus des supporters qui sont fiers de supporter ca.
Les memes qui se plaignent du manque de talent ensuite en équipe de France.

@L\\\'ibère

Par rapport à l'équipe de Toulon de cette époque là j'avoue être un peu schizophrène. Car en règle générale je n'aime pas qu'une équipe fasse appel en masse aux étrangers. Mais ce Toulon là était tellement beau en réunissant sous sa bannière des joueurs aussi mythiques!!!

@unquartdecentre

Oui c'était des "etrangers" mais sûrement pas des mercenaires! Des mecs comme Juan Smith, Botha, Drew, les frères Armitage, Carl Haymans ,Gitteau.... Je ne vais pas tous les citer mais il aimer le maillot et cela se voyer

@PilouPilouDu40

Mercenaires ou pas, je ne vois pas l'intérêt de ces effectifs .
Et surtout, comment s'enflammer pour eux. Ça rime à rien.
Au foot, il y a ca aussi dans LE gros club mais contrairement au rugby, il y a un paquet de joueurs français dans les championnats étrangers pour alimenter le 11 national.

Quel essai sublime!!! Entre 2012 et 2016 Toulon a vraiment une équipe de galactiques, comme le Real Madrid au début des années 2000.
Et quel mauvais choix de Lopez à la fin alors qu'il faut un essai transformé pour passer devant. Et il choisit de faire un coup de pied sur l'aile, mal tapé, alors que son partenaire est seul contre 4 et que le décalage n'existe pas.

@unquartdecentre

Ah bah ne t'inquiète pas, tu n'es pas le premier a lui avoir reproché ce coup de pied ! Ça fait partie de l'histoire de ce joueur, il a pris une volet de bois vert mais c'est aussi ce qu'il l'a rendu plus fort.

@Vae Victis Brennos

Oui. Après je ne suis pas très fan de ce joueur, je le trouve fort quand Clermont domine mais faible quand y a rivalité. Je le trouve moins fort que James votre ancien 10.

Faut dire qu'à Toulon il y avait une belle équipe
Beaucoup de joueurs n'ont pas était remplacé
La 2 et 3eme ligne de Toulon elle faisait peur à l'époque
Et cette ligne de 3/4 juste magique, elle était imprévisible avec ces joueurs

@Placeb35

Tu peux dire que l’equipe entière était monstrueuse, il n’y avait quand même pas grand chose à jeter

@Placeb35

Tu peux dire que l’equipe entière était monstrueuse, il n’y avait quand même pas grand chose à jeter

@Placeb35

sans oublier Laporte et Mignoni. Les choses fonctionnaient mieux avec eux aux commandes...

Un des essais les plus marquant de cette coupe d'Europe sur les 10 dernières années. Par contre, le départ de l'action, qu'est-ce que c'est mal filmé !!

D'ailleurs, en revoyant l'action et le ralenti avec une vue par dessus, est-ce que qu'on ne peut pas considérer que le mail toulonnais se met à la faute ? Le mail se forme correctement puis se coupe en deux avant que les clermontois ne reviennent. Ça fait écran tout ça non ?

Derniers articles

News
News
News
News
News
Transferts
Transferts
News
News
Vidéos
News