Bianca Farella dépose la défense néo-zélandaise sur 50 mètres pour l'essai
Les Néo-Zélandaises sont incapables d'arrêter Bianca Farella.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
La Canadienne a pris toute la défense néo-zélandaise de vitesse dès les premières secondes de la finale à Amsterdam. Mais cela n'a pas suffi.
Comme sur le circuit masculin, c’est la Nouvelle-Zélande qui domine les Womens Sevens World Series. Derrière les Kiwis, on trouve l’Angleterre et une surprenante sélection canadienne en pleine progression. Toujours dans les points depuis Dubaï en novembre dernier, le Canada s’est finalement offert une finale en Cup à Amsterdam, ultime étape des séries mondiales, face à ce qui ce fait de mieux dans le sept féminin. Le parcours des Canadiennes n’a pourtant pas été de tout repos, avec notamment un match serré face à la France (7-8) puis une seconde défaite lors des matchs de poules contre l’Angleterre (14-0).



Après un beau succès contre les USA en quarts de finale de la Cup, elles ont ensuite pris leur revanche face aux Anglaises en demie. En confiance et décomplexées, les Canadiennes ont attaqué leur finale tambour battant avec un essai dès les premières secondes de la rencontre par l’explosive Bianca Farella, sans gêne au moment de faire l’extérieur et déposer la ligne défense néo-zélandaise. Ce fut d’ailleurs un match très enlevé avec cinq essais en première mi-temps puis quatre autres en seconde. Un deuxième acte largement en faveur des All Blacks, finalement victorieuses 33-24.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • ced
    100335 points
  • il y a 7 ans

elle court trop vite pour moi aussi, dommage

Derniers articles

News
Vidéos
News
News
News
Vidéos
News
News
News
News
News