Aaron Smith se sacrifie lors de la première victoire des Highlanders en Super 15
Le demi de mêlée joue parfaitement le coup avec son arrière.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
La franchise néo-zélandaise des Highlanders a remporté son premier succès de la saison le week-end dernier face aux Sharks à la faveur d'un bel essai de Slade et d'une grosse défense en fin de match.
Il a fallu douze journées et un neuvième match aux Highlanders pour remporter leur première victoire en Super 15. Un succès 25-22 face aux Sharks qui, s’il ne relance par les Néo-Zélandais dans la compétition, toujours 15ème et bons derniers, leur permet d’envisager la seconde partie du championnat un brin de sérénité en plus. Exempts la journée précédente et pleinement reposés mentalement et physiquement, les Highlanders débutaient parfaitement la rencontre avec un premier essai du centre Treeby, à la réception d’un coup de pied à suivre, sur une attaque en première main. Il faut dire que l’absence en défense de Pietersen, exclu pour dix minutes quelques instants plus tôt, y a largement contribué.

Bien que réduits à 14, les Sud-Africains répondaient immédiatement. S’appuyant sur un ballon porté dans un premier temps, ils fixaient ainsi les défenseurs à gauche puis écartaient grand côté pour l’essai du centre Bosman. A la demi-heure, un petit coup de pied par-dessus excellemment dosé voyait Mvovo contrôler Ben Smith, pourtant à fond de cinquième, et inscrire le deuxième essai des Sharks. Lesquels passaient devant à la mi-temps (7-15). On pensait alors les Highlanders partis vers un énième revers cette saison.

Mais c’était sans compter sur une formidable défense en fin de match, mais également sur l’excellente partition de Colin Slade, auteur en deuxième mi-temps de deux pénalités, d’une transformation et d’un essai, et du demi de mêlée international Aaron Smith. Lequel permettait aux Néo-Zélandais de revenir dans le match dès la reprise avec un essai de filou après une pénalité rapidement joué à 5 mètres de l’en-but. Très bon dans l’animation offensive jusqu’à présent, le AllBlack jouait également un rôle essentiel dans l’essai décisif de Slade à la 54ème, avec notamment une passe aveugle de toute beauté pour son arrière. Un mouvement collectif parfaitement orchestré.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Taramelle
  • il y a 7 ans

il y a quand même une belle obstruction sur le 14 blanc qui permet au 3 bleu de ne pas se faire plaquer avant de faire sa passe au 10. Mais bon, si on commence à siffler les passages à vide et les obstructions en Super 15...

@Thibault : Toujours à l'affût 😉
Maintenant, ne deviens pas parano en croyant que je te surveille 😀
Tu vas pouvoir souffler, je serai absent pendant ce très long weekend 😉

C'est le tampon que je ne vois pas. je dois avoir les yeux pleins de merde.. Euh, de jaune je voulais dire 😉 C'est à quel moment ?

Si, je vois la vidéo, mais il m'a fallu 6 ou 7 min pour voir 1min30... De gros freeze aléatoires en pleine lecture...
Maintenant, vu que je l'ai regardé plusieurs fois, cela va mieux, sans doute est-elle encore en cache sur mon ordi. Mais la première fois... Quelle galère !

  • TPhib
    49407 points
  • il y a 7 ans

ahhh Zarathoustra, je vois que tu es toujours à l'affût, merci.
En ce qui concerne le sacrifice, je considère qu'il joue bien le coup en attirant le défenseur sur lui, fait la passe et se prend un gros tampon juste derrière. Pour moi il se sacrifie pour que l'action continue.
"elle a beaucoup de mal à arriver jusqu'à chez moi" : Tu ne vois pas la vidéo ?

@Thibault : « Smtih », c'est pas facile à prononcer 😀
Je ne comprends pas le titre de l'article, je ne vois aucun sacrifice... faut dire que je ne sais pas d'où vient la vidéo, mais elle a beaucoup de mal à arriver jusqu'à chez moi...

Sinon, un superbe essai, plein de French Flair 😀 (au cas où cela veuille dire encore quelque chose...)

Derniers articles

News
Vidéos
News
News
News
Vidéos
News
News
News
News
News