XV de France : Raphaël Ibanez, Guy Novès et Laurent Labit bottent en touche
XV de France : Novès, Labit et Ibanez pas encore décidés.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
XV de France : Après l'appel à candidature de la FFR pour désigner un nouveau sélectionneur, on ne se bouscule pas vraiment chez les principaux favoris au poste...
C'est une annonce qui en a surpris plus d'un (et qui en a fait rire beaucoup) il y a quelques jours : la FFR a décidé de procéder à un appel à candidature pour choisir le prochain sélectionneur du XV de France. Une méthode inédite, qui a pour avantage d'offrir un peu de transparence dans la méthode de nomination du staff des Bleus.

Mais aussi une méthode qui ne semble pas emballer les principaux candidats (déclarés ou non) au poste, qui semblent rechigner à l'idée d'envoyer un CV et une lettre de motivation à Marcoussis comme un demandeur d'emploi lambda. À moins qu'il ne s'agisse d'un gros bluff, évidemment.

Et quand on parle de bluff, difficile de ne pas évoquer le champion toute catégorie depuis des années : Guy Novès. Le manager du Stade Toulousain avait refusé le poste de sélectionneur en 2012, mais a révélé dans la presse il y a quelques semaines qu'il « réfléchirait » si on le lui proposait à nouveau. Alors, Novès sera t-il candidat ? Une fois n'est pas coutume, au lieu de demander les 3 points, il a préféré botter en touche...

Écoutez vous êtes mal tombés parce que, on me dit de venir voir la presse en tant que manager du Stade Toulousain, pour vous parler du match. Donc aujourd'hui, j'ai vraiment beaucoup de travail au Stade Toulousain (..) et en plus je fais tellement de fautes, je pense que la lettre, ce sera difficile ... Je ne vais pas m'exprimer là-dessus mais ce qui est bien, c'est qu'ils s'y prennent très tôt, et ça c'est très bien »

De son côté, Laurent Labit reste également de bois. L'entraîneur du Racing Métro estime qu'aller se vendre auprès de la FFR le mettrait dans une situation délicate vis-à-vis de son employeur. Il n'écarte néanmoins pas l'hypothèse et a déclaré qu'il allait en discuter avec son acolyte de toujours, Laurent Travers.

Aujourd'hui, se porter candidats pour l'équipe de France, ça voudrait dire que nous courrons deux lièvres à la fois. Et comme je l'ai dit, je pense honnêtement que bien sûr si vous êtes appelés, ou si vous êtes sollicités, ou si on prend des renseignements sur vous, c'est gratifiant parce que c'est ce qui se fait de mieux, c'est l'équipe de France et on rêve tous de ça. Mais c'est vrai que pour des managers comme nous, entraîneurs sous contrat avec un club, on ne peut pas faire l'appel à candidature. Enfin je parle en mon nom, vous demanderez à Laurent (Travers, NDLR), on va en discuter. On est en contrat avec le Racing, on a de très bonnes relations avec le président.»

Enfin, quid de Raphaël Ibanez ? Pour beaucoup, le manager général de l'Union Bègles-Bordeaux est le grand favori dans la course, son profil et ses réseaux jouant pour lui, malgré des résultats décevants depuis quelques semaines avec l'UBB. Pour lui, la problématique est la même que celle des entraîneurs du Racing : il ne veut pas postuler avant de s'être mis d'accord avec son président et l'encadrement du club.

Au même titre que d'autres candidats potentiels, j'ai appris la règle du jeu (...) Ce qui est certain, c'est que ce n'est pas une décision qui se prend seul. Si je dois répondre à cet appel, c'est une décision qui doit se prendre avec le président du club et les acteurs du club, notamment les membres du conseil administratif. On va évoquer le sujet très rapidement avec le président du club. »

Sources pour les citations : France Bleu et l'Équipe.

Des hésitations qui pourraient profiter à Fabien Galthié, délesté de toute obligation contractuelle par le bienveillant Mohed Altrad, ou encore à Fabien Pelous, déjà bien introduit dans le giron fédéral, puisqu'il est actuellement manager de l'équipe de France des -20 ans.

D'autres candidats pourraient néanmoins se révéler au fil des semaines. Qui sait, le futur entraîneur du XV de France pourrait même être lecteur du Rugbynistère. Pour ça, il vous suffit d'envoyer un mail à la FFR. Et d'avoir un projet de jeu, même si cela paraissait souvent accessoire pour les sélectionneurs des Bleus ces dernières années.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • AKA
    49439 points
  • il y a 5 ans

No Comment je me propose comme adjoint comme çà tu t' occupe de Bayle ,Lombard, ect... et moi d' Isabelle OK? LOL

Moscato sélectionneur !!!

Ce qui fait mal dans ce qui ressort de cette nouveauté de la fédé et des ses """""sages""""" c'est que tout le monde peut postuler à l'EDF. Alors c'est bien ça s'inscrit dans la logique française du : vous êtes tous égaux mes camarades, mais c'est comme 1 mémé sans corset ça n'a pas de sens ! Comment tu peux dire que tu cherches à sélectionner les meilleurs joueurs quand tu ne prend pas les entraîneurs qui ont le plus prouvé ... huhumm logique tout ça ... il va falloir un grand nettoyage et vite !

Alors les candidats credibles sont :
- les Laurent mais etant engagé dans un nouveau projet ca n'est pas le top (le projet du racing est en cours de réalisation, l'an prochain ils devraient afficher leurs objectifs max)

- Noves plus besoin de le présenter

- et galthier qui est libre, qui a mené de manière durable son club en haut de l'affiche et qui est pour les sudistes le favoris.

Déjà est-ce qu'il y a un descriptif plus détaillé du poste ? Par exemple combien de temps ça dure, moyens à disposition, lieu du poste (bah ou il se passe quoi entre les matchs ? faut bien jouer à rugby manager quelque part...)
Et vu que la candidature doit comporter une ébauche de staff, il faut que le staff soit aussi mis au courant.

  • PIPIOW
    41817 points
  • il y a 5 ans

non mais sans deconner, une candidature pour le poste de manager de l equipe de France
c'est sur que les lettres vont arriv,er par milliers bien sur
et aprés tu vois la gueule du mec qui a postulé , qui est pas pris, il va lui dire quoi a son président de club? " comme j ai pas ete pris pour l edf ca serait bien que tu me renouvelle mon contrat!!!"
histoire de foutre les mecs dansla merde y a pas mieux
les seuls qui sont pas lésés dans l affaire c'est galtier et brunel(fin de contrat avec l italie) pour les autres ils ont le cul entre 2 chaises

Les gros sous du rugby ont encore frappé !

- les entraîneurs de clubs n'avaient de clause libératoire " que" s'ils étaient contactés, mais cet appel à candidatures inverse les rôles et la clause n'est plus valable.

- Fabien Galthié, en position de gagner aux Prud'hommes, ferait une faute en transmettant sa candidature....


Les instances permettent soit :

- à Altrad de s'en sortir à moindres frais si Galthié est sélectionneur, on considère qu'en passant d'un poste à l'autre ça s'arrangera à l'amiable.

- soit Galthié est tellement mal vu, mais alors pourquoi l'inviter chez Kampf, qu'ils font tout pour l'endoffer de A à Z ?!

Mon avis sur les potentialités :

- La moins bonne : Pelous. N'a jamais entraîné au haut niveau, l'ex similaire anglais avec Martin Johnson est là pour éliminer cette solution.

- Pas terrible : Ibanez. N'a rien prouvé encore.

- Peu probable : à l'instar d'un Jean Tigana, toujours écarté car noir, le poste véhicule une
image que les tics de Labit me paraissent éliminatoires bien que sportivement acceptable.

- envisageable : Brunel.

- souhaitable : Novès. Malgré sa déclaration d'incapacité à faire une lettre 😉, de plus son conflit avec Bouscatel a totalement changé la donne toulousaine.

- Favori : Galthié.


Hors concours : Laporte, fin de carrière de terrain, Landreau, pas candidat.


Si Pelous ou Ibanez, de la maison mais sans références étaient nommés, il faudrait voter Laporte pour virer définitivement cette mafia de corrompus qui n'ont cure des résultats du XV de France.

@ Pianto : "Fabien Pelous , bien introduit dans le Saint Girons fédéral "(en tant que bon ariégois)

Et à cause de tout ça, on a le bordel à l'UBB depuis qu'Ibanez est pressenti et que les médias en parle depuis un mois environ. Et ça fait chier parce qu'on laisse filer des points pendant ce temps...

je vais envoyer ma candidature
je cherche deux adjoints plutôt capables question terrain
Moi je m'occupe juste des journalistes et des banquets...

proposez moi vos qualités

  • Harry
  • il y a 5 ans

Mise sur Brunel

  • Compte supprimé
  • il y a 5 ans

il faudrait un entraineur deja couronner de multiples succès .. tient Mr Noves répond a ce critère.

Moi ce qui me fait rire c'est qu'il y a simplement 1mois pour remplir le dossier et répondre
Ça veut dire que les concernés ont été évidemment avertis à l'avance
aussi si le rugbinistere veut bien me contacter
je trouverais particulièrement drôle de postuler ensemble. .et de définir ensemble le staff et les orientations pour les publier sur le site

  • Pianto
    36143 points
  • il y a 5 ans

"Fabien Pelous, bien introduit dans le giron fédéral..."

Je voudrais pas être le giron fédéral...

  • XV21
    4639 points
  • il y a 5 ans

Je trouve que cette façon de procéder pue la magouille à plein nez!
Tous les entraîneurs disposent de clauses libératoires en cas de proposition par la fédé du poste de sélectionneur, mais ces clauses ne sont pas faites pour fonctionner dans le sens inverse! Vous imaginez la communication à adopter si la candidature n'est pas retenue ?
"Bon les gars, faute de grives, on mange des merles, je vais rester à vous entraîner, le XV de France veut pas de moi"
Et nos présidents de club qui ne sont pas de la dernière pluie d'avoir commencer à préparer l'éventuel perte de leur entraîneur: "ah bah non en fait, tu te casse parce que j'ai vu que untel superstar des entraîneurs du rugby mondial était dispo sur le marché et prêt à signer".
Bref, je trouve ça louche ce revirement de situation apres le passage de Blanco chez les spécialistes.

Le gros avantage de cette procédure est d'obligé les intéressés à se déclarer. On évitera pas mal de faux-culterie "Je pourrais réfléchir si on me sollicite", "Si le rugby français à besoin de moi...", "comment, on a pensé à moi?!!". On sait bien que plusieurs présentis travaillent déjà le dossier depuis des mois (il paraît même que certains sont allés au Brésil pour ça...).
C'est sûr que se déclarer publiquement puis se faire étaler, ça mettra à mal l'égo des recalés... Qui prendra le risque?..

On compte sur le rugbynistère pour nous dévoiler en exclusivité les lettres de motivation des différents candidats pressentis !

  • MrMamukator
  • il y a 5 ans

Galthié peut il s'engageai sachant que le contrat avec Montpellier n'est pas rompu puisque la procédure est en cours?
Si il veux un nouveaux job dans une instance régit pour le World Rugby (ex IRB) il doit négocier une libération contractuel (qui arrangerai bien Altrad également), mais si Altrad veux le faire ch*** il peut refuser de le laisser s'engagé ailleurs (vu que ce n'est pas Altrad qui a virer Galthié, c'est Galthié qui a déserté son poste)

  • indy
    23083 points
  • il y a 5 ans

C'est un peu logique... au moins deux des 3 cités ne seront pas à l'arrivée, c'est beaucoup trop tôt pour s'affirmer comme un candidat, risquer de se mettre en porte à faux avec son club et ses joueurs et de passer au final pour un loser vis à vis de tout le monde !
C'est juste maintenir une certaine pression.

Quand je vois le boulot et les résultats apportés au Racing et surtout au SF par Gonzalo Quesada je me dis que pour une fois on devrait faire appel à un sélectionneur étranger!
Pays de Galles, Ecosse, Irlande, Italie... Eux ne s'embêtent pas avec ce genre de détail, seulement Galles et Irlande invaincues par la France depuis 4 ans, et des victoires dans le Tournoi à la clé (et nous on rame..), alors? On fait bouger les choses ou pas?...

Pourvu que Novès accepte enfin ce poste de sélectionneur. C'est la meilleur chose qu'il pourrait arriver au 15 de France.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News