Vern Cotter : « Nalaga en 8 ? Sait-on jamais...»
Vern Cotter parle de Nalaga

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
L'entraîneur de Clermont s'est exprimé dans le Midol sur le retour de son ancien ailier Nalaga. Et n'exclut pas un repositionnement du joueur en troisième ligne...
La saison 2011-2012 de Clermont fut celle de toutes les déceptions. Favori partout, vainqueur nulle part, malgré deux demi-finales, le club auvergnat espère bien rebondir la saison prochaine. Vern Cotter, qui revient de ses vacances en Nouvelle-Zélande, a accepté d’évoquer son recrutement dans le Midi Olympique de vendredi, et notamment le grand retour de Napolioni Nalaga.

Malgré trois semaines dans le pays du long nuage blanc, le technicien n’a pas eu l’occasion de rencontrer son ancien et futur joueur : « Il était à Auckland pour jouer contre les Blues mais je n’ai pas pu le voir. Idem contre les Crusaders ». Mais Cotter a tout de même trouvé le temps de « regarder ses matchs ». Et que les supporters de Clermont se rassurent : « Je suis très satisfait de ses prestations. [...] J’ai retrouvé un joueur déterminant dans tout ce qu’il faisait. […] Je sens qu’il est bien dans sa tête. [ …] On l’attend avec impatience ».

Comme toute l’Auvergne. Mais pour jouer à quel poste ? « C’est un joueur qui démarre à l’aile mais qui finit souvent avec les avants », sourit Vern Cotter. « Mais on a recruté Damien Chouly en 8 et il nous manque un ailier avec le départ de Brent Russell. Au départ, on le compte comme ailier. Mais sait-on jamais… », ajoute le coach clermontois avec malice.
Rémi
Rémi
Cet article est rédigé par Rémi, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • XIIIunvraiposte
  • il y a 8 ans

Personnellement le voir jouer huit serait intéressant,
je joue en fédérale 3 à la Roche Sur Yon, je suis trois quart centre de formation, j'ai dépanné à l'aile parfois,
mais plus souvent en 8 suite aux blessures de nos de deux titulaires
Je n'ai pas le physique de Nap's, (1m78 pour 84kg pour ma part), s'il joue à se poste cela apportera du dynamisme à la mêlée de l'ASM.
La saison est longue et les avants sont pas à l'abris de blessures, donc cette polyvalence pourrait être très bénéfique.

  • ASM Rugby
  • il y a 8 ans

Je considère que nakaitaci est un pur ailier et non un centre vu ses lacunes défensives, mais n'oublions pas que Jean-Marcelin Butin a fait de très bon match à l'aile. Il ne faut pas oublier non plus que malzieu a un profil bien plus intéressant pour le top 14 car les défenses sont bien meilleures qu'en super rugby et qu'il à une capacité formidable à rester sur ses appuis. De plus Vermeulen est toujours très bon mais deviens juste physiquement et que lorsque Nalaga était à la fin de son premier séjour à clermont il marquait bien plus souvent au près qu'en bout de ligne, donc cela ne m'étonnerait pas de voir Nalaga en 8.

  • darkvador
  • il y a 8 ans

Nalaga est Sivivatu sont complémentaire (Puissance et vitesse pour Nalaga, Crochet (jeu de jambe) et vitesse pour Sivivatu, il suffit juste que l' un des deux joue une action avec l' autre pour faire sauter la banque.
Par exemple Nalaga qui raffut et passe la ligne donne a Sivivatu qui corchete le 15 et essai (si rougerie leurs fait la passe ce qui et pas gagné 😉 )

  • dim50
    294 points
  • il y a 8 ans

On est un peu justes en terme d'ailiers purs avec le départ de Russell + le prêt de Murimurivalu. Il ne nous en reste plus que 3: Malzieu, Sivivatu et Nalaga. Après, Nakaitaci ou Fofana peuvent dépanner mais sont clairement meilleurs au centre. Donc effectivement, on devrait plus le voir en 11 !

Et puis mince, rien que pour le fantasme de voir des ailes Nalaga-Sivivatu. Deux joueurs complètement différents mais tellement bons tous les deux ! Les défenses adverses risquent de grincer des dents !

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
Vidéos
News
News
News
News