Top 14 - Racing 92. Brice Dulin et Yannick Nyanga convoqués par la commission de lutte anti-dopage
Racing 92 - Brice Dulin ne comprend pas pourquoi il est convoqué.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Le Racing 92 est à nouveau sous le feu des projecteurs après les résultats, jugés anormaux, de Brice Dulin et Yannick Nyanga.

Le Midi olympique nous apprend ce jeudi la convocation devant la Commission de Première Instance de Lutte contre le Dopage de joueurs du Racing 92, Brice Dulin et Yannick Nyanga. Les résultats de contrôles menés lors de la tournée de novembre pour le premier et fin octobre pour le second auraient mis en évidence la présence en très petite quantité d’higénamine (un bêtastimulant brûleur de graisse comme le clenbutérol). Une molécule présente dans les compléments alimentaires que les joueurs prennent avant une séance à la salle de musculation, confie Brice Dulin sur le site du Midol, et qui selon lui, est un "produit qui a été contrôlé et homologué par des personnes compétentes".

Si aujourd’hui, je vais sur le site internet de l’AFLD et que je demande si le produit en question est interdit, le moteur de recherche me répond que je peux l’utiliser, que c’est légal ! Je ne comprends vraiment pas pourquoi on me reproche quelque chose. En plus, sur les taux, ma zone est de 19 alors qu'elle peut aller jusqu’à 100 000 au maximum… C’est dérisoire... Si on m’avait pris au pâté ou au Ricard, j’aurais compris. Mais là…

Dulin, qui passera devant la commission le 7 mars, et non le 26 janvier comme son coéquipier, pour n'avoir pas répondu dans les temps au premier courrier recommandé de l’Agence Française de Lutte contre le Dopage, est dans l'incompréhension la plus totale. Sans doute aura-t-il plus de réponses lors de son audition. De laquelle ne devrait découler aucune sanction officielle. Le produit est en effet interdit depuis janvier 2017, mais la prise a elle eu lieu en 2016. Cependant, l'arrière du Racing estime que cette "histoire à la con" lui a coûté sa convocation dans le groupe France pour préparer le Tournoi des 6 Nations. "Ça me rend fou."

Un cas qui fait écho à celui du footballeur international de Liverpool, Mamadou Sakho. Suspendu après qu'un contrôle a révélé des traces du même produit, il avait été privé de l'Euro en France avant d'être blanchi. Pour l'heure, Dulin est tout à fait libre de jouer avec son club. Quant au staff de l'équipe de France, il a à sa disposition trois joueurs pouvant évoluer à l'arrière avec Scott Spedding (ASM), Geoffrey Palis (Castres) et Djibril Camara (Stade français). Si d'aventure Brice Dulin devait être appelé par Guy Novès après son audition le 7 mars, il ne resterait aux Bleus que deux matchs à jouer dans le Tournoi face à l'Italie à Rome (11 mars) et le Pays de Galles à Paris (18 mars).XV de France - Le groupe pour préparer le Tournoi des 6 Nations

Un nouveau coup de mauvaise pub, après l'affaire Carter, Imhoff et Rokocoko, dont ce serait bien passé le club francilien.


Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Moi, ce qui me choque dans l'article c'est : "Mammdou Sakkho Blanchi"...Pour le reste, bcp de belles Formules, chimiques à souhait....Ce qui me navre, c'est que bouffer des Pilules légales ou pas semble être devenu une norme...Les mômes s'y collent à leur tour et tt cela semble normal...Normal ? Bah, à la fin on "Blanchi" tt ce beau monde.....

  • VivaRCF
    18527 points
  • il y a 3 ans

Bon, j'ai ruminé toute la journée cette sale affaire, ne voulant pas réagir à chaud, le dopage exigeant de l'objectivité. Quelques points, tout de même.
1) Les joueurs devraient vraiment penser à se faire conseiller plus précisément sur tous ces foutu compléments... Un des (nombreux) problèmes dû à la venue de tout l'hémisphère sud en Top14.
2) La législation a aussi besoin de clarification, dans la mesure où faut pas espérer de sportifs pros qu'ils soient des experts en droit pour pas faire de conneries.
3) Si les joueurs doivent être suspendus, qu'ils le soient, même si ça me ferait très mal au coeur de voir ces types extra devenir des parias.
4) En parlant de paria, je ne l'ai pas vu ici (les lecteurs du Rugbynistère sont des gens plus sensibles et intelligents que ceux de rugbyrama, on dirait), mais un mot sur le cas Grobler. Les gens qui s'amusent à dire "il a bien choisi son club", ou encore "un drogué chez les drogués", c'est MÉ-PRI-SABLE. Qu'un joueur ait fait une erreur de jeunesse, grave, c'est dommage. Mais quand la peine est purgée, c'est terminé. Le gars a payé, cher, et il ne mérite pas qu'on l'étiquette à vie. Et le Racing qui l'engage fait pour le coup un acte plutôt positif.
5) Pareils pour les 3 autres. Je sais qu'ils vont repasser devant l'AFLD, mais pour le moment ils ont été blanchi et il n'y a pas à leur coller d'étiquette, ou au club d'ailleurs. J'insiste tout particulièrement sur le cas Imoff, qui a juste utiliser des corticos contre un mauvais rhume, et qui avait un taux ridicule.
6) J'espère profondément que le rugby est aussi propre qu'on le peut. S'il faut nettoyer, que ce soit fait, en respectant les règles.

  • Fophe
    3720 points
  • il y a 3 ans

Il y a quand même un truc qui me dérange dans cette histoire.
Et je vais rapatrier mes réponses à d'autres commentaires ca sera plus simple 🙂
Attention pavé !

1- Sur le site de l’AFLD, quand tu recherches l’higenamine, la réponse, c’est :
"Ce médicament ne contient aucune substance référencée dans la liste des substances interdites. En cas de doute, il convient de vérifier que le terme a été correctement orthographié."
Et c’est là que la petite nuance intervient, sur le mot médicament.
L’higenamine c’est le nom de la substance pas du médicament.
Du coup cf : "Pour les recherches par substance, veuillez-vous référer à la liste établie par l’Agence mondiale antidopage (AMA) et publiée par décret (Décret n° 2016-1923 du 19 décembre 2016, Journal officiel du 30 décembre 2016)"

2- Bon ben allons le voir le décret en question. Celui du 19/12/2016 il dit :
S3. BÊTA-2 AGONISTES Tous les bêta-2 agonistes sélectifs et non-sélectifs, y compris tous leurs isomères optiques, sont interdits.
Incluant sans s’y limiter: Fenotérol; formotérol; higénamine; ..."

Je me suis posé la question du coup, mais avant le 19/12/2016 ? Suis allé vérifier le précédent décret du 16/12/2015 :
"Tous les bêta-2 agonistes, y compris tous leurs isomères optiques, par ex. d- et l- s'il y a lieu, sont interdits."

La différence dans celui de 2016 c’est le fait que la précision sur l’higénamine et les autres ait été ajoutée. Mais c’est une précision, ça veut pas dire que avant c’était autorisé ...

3- Bref, ils essaieraient pas d’allumer des contrefeux en prétendant, je cite : "Si aujourd’hui, je vais sur le site internet de l’AFLD et que je demande si le produit en question est interdit, le moteur de recherche me répond que je peux l’utiliser, que c’est légal !"
Parce que sa défense ça revient un peu à dire, j’ai tapé Stéroïde, c’était pas marqué que c’était interdit donc bah j’en ai mangé, je suis innocent moi m’sieur !"

4- Je kiffe bien le Racing et ces deux joueurs, je sais plus trop quoi en penser :/

Les liens :
Site AFLD pour vérifier les médicaments : https://medicaments.afld.fr/
Décret 2016 : https://www.afld.fr/wp-content/uploads/2017/01/Liste-des-interdictions-2017.pdf
Décret 2015 : https://www.legifrance.gouv.fr/eli/decret/2015/12/16/MAEJ1530333D/jo

  • VivaRCF
    18527 points
  • il y a 3 ans
@Fophe

Joli travail de juriste. Tu devrais proposer tes conseils aux joueurs qui ont l'air paumé sur la législation (clairement bordélique d'ailleurs)

  • Fophe
    3720 points
  • il y a 3 ans
@VivaRCF

Je sais pas si tu es ironique ?
Pour les deux joueurs, c’était sans doute plus compliqué l’année dernière de vérifier puisque la recherche du terme higenamine ne donne rien dans le décret de 2015. Et sans la précision de celui de 2016, je n’aurai jamais deviné que c’était un bêta-2 agonistes.
Mais ça c’est le boulot du médecin du club pas le leur.
Ou alors il gobe des trucs sans en parler au médecin du club et à la place de Tonton Lorenzetti, je l’aurai mauvaise ...

  • VivaRCF
    18527 points
  • il y a 3 ans
@Fophe

Ah non non, je rigole pas, c'est du beau boulot de recherche !
D'autant que j'adore ta dernière phrase : j'aime bien le Racing et ces gars donc je sais pas trop quoi en penser, c'est exactement mon problème !
D'autant que ça pourrait être une faute professionnelle effectivement ...

  • Fophe
    3720 points
  • il y a 3 ans
@VivaRCF

Merci. C'est le terme boulot de juriste qui m'intriguait.
Parce qu'en soit j'ai juste été curieux et que après avoir chercher l'AFLD, j'ai cliqué sur le lien qu'il donnait pour chercher par substance.
Ce qu'aurait du faire nos deux amis. Mais bon ...
Dans le boulot de recherche demain j'hédite mon post suite à deux ou trois lectures du jour. Parce que l'histoire du foireux Mamadou truc ça pose question quand même ...

  • Jak3192
    58540 points
  • il y a 3 ans

Pour le Racing ça fait tache...
Pour les joueurs c'est ambigu: produit autorisé puis interdit ?
Donc..
auréole sur l'aura des joueurs: interdit puisque... et tant que pas interdit...
mmmmmhhhhhhh......

Les règles ne sont pas très toujours claires.
Certaines molécules ou classes de molécules sont interdites, la, c'est simple.
Par contre dans le cas de certaines classes de molécules, les limitations sont plus vagues. On n'a pas le droit à des molécules ayant des structures chimiques similaires (la encore c'est facile) mais aussi ayant des propriétés similaires sans plus de précisions que ça.
L'hygenamine a montré des effets brûleur de graisse, mais n'était pas clairement montré du doigt et donc était autorisée jusqu'à l'an dernier.
Son statut à changé en janvier, peut-être y-a-t-il eu de nouvelles études publiées sur le sujet, je ne sais pas.
Les choses sont que les joueurs n'ont pas triche au moment où leurs urines ont été analysées même s'ils prenaient des compléments contenant des brûleurs de graisse

@Le Haut Landais

Le contexte d'avancée médicale et le produit en lui même sont deux choses différentes, il y a des dopants d'aujourd'hui qui étaient des médicaments pour canassons...
Moi je comprends pas comment cette situation peut arriver, BAC +12 le toubib il est censé être calé sur le dopage merde, c'est son job quoi

  • Fophe
    3720 points
  • il y a 3 ans
@Le Haut Landais

Je trouve que tu vas un peu vite quand tu dis "L'hygenamine [...] n'était pas clairement montré du doigt et donc était autorisée jusqu'à l'an dernier."
la classe des bête-2 agonistes était clairement interdite. Ce n'est effectivement que dans le décret du 19/12/20016 qu'il apparait une précision dune liste de substance en faisant partie.
Mais en 2016 l'higenamine était déjà interdite ...

Donc maintenant c'est "logique" de ne plus se contenter de s'entraîner pour être un sportif, même à petit niveau ?
Il faut obligatoirement prendre des béquilles "médicales"... Triste...

  • vevere
    53684 points
  • il y a 3 ans
@Marc Lièvre Entremont

C'est "normal"...c'est juste pour la "récupération" 😀 😀 😀

  • Fenrir
    8270 points
  • il y a 3 ans

On peut comprendre qu'il est pas possible de garder des listes exhaustives de substances interdites en temps réel, mais du coup est-ce que l'appartenance d'un médicament a certaines classes ne le rend pas interdit même s'il n'est pas inscrit en temps que tel sur les listes?

  • Fophe
    3720 points
  • il y a 3 ans
@Fenrir

Bah si justement, le décret est rédigé en ce sens :
"Tous les bêta-2 agonistes sélectifs et non-sélectifs, y compris tous leurs isomères optiques, sont interdits"
Donc soit ils ont fait (faire) aucune vérif. Soit ils peuvent mettre un bon bourre pfi au mec qui leur a dit "vas-y c’est OK, les yeux fermés, c’est bon tu peux gober !"

  • sorgina
    50004 points
  • il y a 3 ans

Aujourd'hui c'est le Racing il n'y a pas longtemps c'était le RCT et au rythme ou vont les rencontres entre la vitesse la violence des impacts il semble évident que nombreux clubs sont concernés par la prise de produits. Si ça se fait déjà en fédé il n'y a pas de raison que ce ne soit pas le cas chez les pros. A un niveau plus élevé c'est avéré, notamment chez les Sud Af, Des bruits se sont échappés chez les Anglais
pour leur coupe du monde. Je trouve aussi que le rendement de certains joueurs étrangers en France est moins performant que lorsqu'ils jouent dans leur pays.
Dans tous les cas en ce qui me concerne si j'ai mal quelque part avant d'aller bosser, je prends un cacheton. Au niveau pro on leur demande beaucoup, la concurrence est rude et les enjeux sont importants tant financiers pour les clubs que pour la suite de la carrière des joueurs. Si tu prends un bon coup à l'entraînement la veille d'un match si tu as mal tu prends forcément quelque chose à moins de déclarer forfait.
J'ai eu une conversation il y a quelques années avec un international bien connu qui m'a révélé qu'il fallait qu'un jour ça s'arrête avec les produits.....Je ne suis pas entré dans les détails car il n'a pas précisé "licites" ou "illicites". Je pense que le monde moderne dans lequel nous vivons n'ira pas en s'arrangeant à moins de légaliser certains produits bien que ce soit quelque part ouvrir la boite de pandore.

  • vevere
    53684 points
  • il y a 3 ans
@sorgina

Le rendement des étrangers en France est (aussi) lié, à mon sens, à la répétition des efforts liée à la fréquence des matchs, non?

  • sorgina
    50004 points
  • il y a 3 ans
@vevere

Oui tu as peut-être raison mais il faut regarder aussi le temps de jeu.

Peu importe ses explications, le mal est fait pour lui pour le tournoi
C'est quand même sacrément amateur comme comportement, et ça même si les règles ne sont pas claires ou changent tout le temps.

Docteur Simon...allô quoi....

  • AKA
    50469 points
  • il y a 3 ans
@yandelug

Vu ses prises de position quand il était à la tête de Provale, ce n' est pas sous sa houlette que la lutte anti-dopage vas avancer...

  • Zejack
    16746 points
  • il y a 3 ans
@yandelug

Magnéto Serge

  • straits
    19343 points
  • il y a 3 ans

C'est un peu le souk ces interdictions.
L'AFLD et l'agence mondiale ne sont pas d'accord.
Ces produits sont en vente libre dans le commerce...
Ça commence à être pénible d'interdire tout et n'importe quoi, sans se concerter, à des doses pifométrées...
Je comprends que les joueurs aient du mal à s' retrouver !
Plus de brûleur de graisse, plus de spray nasal, pas de dolirhume, pas de solupred etc...
Bref, soigne toi avec les plantes. Ah ben non, elles contiennent également des composants interdits (l'higénamine vient de la pomme cannelle entre autres).
Bref, si c'est un microbe, prends des antibios, si c'est un virus, fous toi au fond de ton lit et attend que ça se passe.
Dur à entendre pour un joueur, un entraîneur ou un président.

Par contre, j'ai du mal à comprendre ce que foutent les médecins même si c'est dur de contrôler tout ce que prend un patient (on ment tous: Dr House inside !).

  • vevere
    53684 points
  • il y a 3 ans
@straits

Tu peux te soigner avec ce que tu veux...il suffit alors de mettre entre parenthèses ton activité "pro" y compris l'entrainement!!! 😉

  • straits
    19343 points
  • il y a 3 ans
@vevere

Oui c'est vrai, seul moyen je te l'accorde.

  • Minotop
    13882 points
  • il y a 3 ans

Le problème est également le suivant :

_ L'higénamine, ou norcoclaurine, est reconnu comme étant un produit dopant selon l'agence mondiale de lutte contre le dopage mais pas par l'AFLD apparemment (tapez le nom de la molécule sur le site de l'AFLD, aucune contre-indication concernant le dopage ne sera indiquée...).

On peut quand même pensé que l'AFLD n'est pas à jour.... Et que concernant la lutte contre le dopage ils ne sont pas au top non plus.....

Mais 5 joueurs du Racing pris par la patrouille en environ 6-7 mois c'est gros !

  • Fophe
    3720 points
  • il y a 3 ans
@Minotop

En fait tu t’es fait avoir comme Dulin et Nyanga, mais pour eux, je suis moins à même de pardonner leur "inattention". Je m’explique :
Sur le site de l’AFLD, quand tu recherches l’higenamine, la réponse, c’est :
"Ce médicament ne contient aucune substance référencée dans la liste des substances interdites. En cas de doute, il convient de vérifier que le terme a été correctement orthographié."

Et c’est là que la petite nuance intervient, sur le mot médicament. l’higenamine c’est le nom de la substance pas du médicament. Du coup cf : "Pour les recherches par substance, veuillez-vous référer à la liste établie par l’Agence mondiale antidopage (AMA)"
Et sans surprise, la substance est bien interdite.

  • Minotop
    13882 points
  • il y a 3 ans
@Fophe

Dans ce cas l'AFLD répertorie des médocs et pas des substances.... Ce qui n'est pas logique non plus!! C'est pas censé être leur job également !? ('Lutte contre le DOPAGE'?)

  • Fophe
    3720 points
  • il y a 3 ans
@Minotop

Je suis partagé, en tant que sportif amateur, j'ai un rhume, je veux savoir si je peux prendre de l'actifed, je suis content de pouvoir rechercher par medoc.
En tant que sportif pro je voudrais rechercher par substance parce que j'ai un degré de prise d'information supérieur (ie l'ambassadeur de la marque ou je l'ai fait contrôler)
Mais comme il y a tout un tas de produit qui ne sont pas nommément interdit et, faisant partie d'une classe de substance, le sont bel et bien.
Bref, ça dépend ça dépasse et ça devient un peu compliqué.
Surtout que sportif pro, j'ai un médecin de club pour répondre à mes questions.
Ce que je voudrai bien savoir c'est le nom du complément alimentaire de Dulin et de la boisson énergisante de Nyanga pour tester le moteur de recherche de l'AFLD
Quelqu'un a l'info ?

  • vevere
    53684 points
  • il y a 3 ans
@Minotop

Attention...on va te dire que c'est un complot 😊

Fallait manger de la frangipane

@Pizzapanucci

Et la fève à un effet euphorisant parait-il !!!

Au dela de l'éventuelle Aut, dopage ou autre on voit que nos sportifs des gus censés être costauds et en pleine forme et qui crament des calories par tonne rien qu'en muscu tournent toute l'année aux bruleurs de graisse, aux médicaments pour l'asthme et autres joyeusetés comme on a pu le voir dans les leaks post Jo.

@l\\\'ovale lie

+1 et quand on voit les enjeux et comme ça tape au niveau pro, je me dis qu'ils sont pas les seuls loin de là

  • straits
    19343 points
  • il y a 3 ans
@Jean-Baptiste SEREIN

Même en amateur, ça tourne. Les sites de revente de produits de fitness n'ont jamais aussi bien marché.
Avec l'apparition d'autres médecines (naturopathie, aromathérapie etc...) et la tentation d'automédication bien encouragée par l'absence de médecin et le déremboursement des médicaments font s'ouvrir d'autres marchés (pharmacie sur internet...) sans que l'on ne connaisse toujours les conséquences.
Et les premiers clients ne sont pas forcément les sportifs mais les femmes, pour elle ou la famille...

Un test: regardez vos bannières de pub. Une bonne partie vous emmèneront vers des trucs vous redonnant la forme pour l'hiver, vous rendant plus minces, plus beau, plus fort, plus...

  • oZbeck
    26448 points
  • il y a 3 ans
@straits

Tu as de drôles de pubs toi, moi on me propose que d'agrandir ma zizouille, je sais pas pourquoi...

  • Zejack
    16746 points
  • il y a 3 ans
@oZbeck

Et moi de chercher des MILF....
Va savoir...

  • straits
    19343 points
  • il y a 3 ans
@Zejack

C'est de la pub ciblée !!
Moi je me fais vieux, toi tu es célibataire et Ozbeck euh....

Le Clenbutérol même en infime quantité et un surpuissant bruleur de graisses très couramment utilisé dans les salles de musculation... Effets secondaires : tremblements, arythmie cardiaque entre autres.. Pour de fortes doses.

Après dans le cadre du rugby ça prouve bien que les compléments alimentaires :
- C'est une vraie merde.
- On sait que dalle au niveau des composants (visiblement).

Donc soit les mecs ont aucune nutrition et mangent de cette merde, soit on les oblige sciemment, soit c'est que dalle contrôlé. Même en quantité infime !

Et puis les mecs c'est des golgoths maintenant, le micro-dopage est devenu pratiquement indécelable, et la lutte antidopage est un fiasco... Sport spectacle, la santé on s'en fou

  • straits
    19343 points
  • il y a 3 ans
@Jean-Baptiste SEREIN

Attention, il s'agit ici d'une autre molécule moins dangereuse et toujours en vente libre sur des sites de Fitness, eBay & Co au même titre que la caféine.
Ne pas confondre !!

@straits

Je ne confonds pas, je m'interroge sur l'utilité de la prise de ces compléments. C'est pas du Clenbu, mais c'est un dérivé, ou du moins ça s'en rapproche, sans être toubib...

  • straits
    19343 points
  • il y a 3 ans
@Jean-Baptiste SEREIN

Ben l'utilité quand on est pro, c'est de passer de 10% de MG à 8% parce que c'est un objectif du staff médical et que ça fait 5 ans que tu galères comme un âne à perdre ces p... de 2%.
Donc tu essaies des trucs pour donner un coup de pouce.

@Jean-Baptiste SEREIN

Le clenbutérol, il me semble que cela fait un bout de temps que c'est interdit. Beaucoup se sont fait prendre et ont prétexté avoir mangé de la viande de boeuf. Là, on ne parle pas de la même molécule et elle n'était même pas interdite au moment de la prise

  • Fophe
    3720 points
  • il y a 3 ans
@vince7792

En fait l’higénamine était bien interdite en 2016, même si elle n’était pas nommée dans le décret datant de fin 2015, qui stipulait (exactement comme dans celui de 2016) :
"Tous les bêta-2 agonistes, y compris tous leurs isomères optiques, par ex. d- et l- s'il y a lieu, sont interdits."
La différence dans celui de 2016 cest le fait que lhigénamine soit nommément inscrite :
"Incluant sans s’y limiter: Fenotérol; formotérol; higénamine; ..."

@vince7792

C'est surtout je pense la non réponse à la lettre recommandée qui leur vaut la convocation.

Bon du coup je comprends mieux le pourquoi de Palis...

Trois choses me chiffonnent dans cette histoire :

- La première, c'est l'impression que la ligue ou l'AFLD, ou les deux ensemble, font du Racing bashing. Il faudrait être bien naïf, voir complètement fou, pour croire que seul les joueurs du Racing sont concerné par la prise de substances illicites. Le titre de l'année dernière n'a pas plu à certain, et le font savoir de manière détourné.

- La deuxième est que si le produit est autorisé en novembre 2016, moment de la prise du produit, mais illégale au 1er janvier 2017, il n'y alors pas lieu de convoqué. Un simple avertissement confidentiel auprès du joueur aurait pu être fait, afin de lui signaler l'interdiction dorénavant du produit retrouvé dans ses examens.
Ce qui renforce cette idée de "il faut faire du buzz pour montrer que l'on bosse".
Il n'y a pas faute, donc pas matière à convoquer.

- La troisième est que le médecin du Racing est un peu dépassé. Il serait intéressant qu'il vérifie lui même les produits que ces joueurs prennent en dehors de toute prescription. Dulin vérifie auprès d'un ambassadeur de la marque, qui aurait pu lui raconter les pires cracks. Il est de son devoir de faire de la prévention auprès de ses sportifs. Certes cela peut-être fastidieux mais obligatoire.

La déception de Dulin peut se comprendre. A moins que la règle interdisant la prise du produit ne se déclare rétroactive, ce qui ne semble pas être le cas, il n'y aucun écart de conduite. Il est puni indirectement, ce qui peut paraitre injuste.
Je vais prendre un exemple par l'exagération, mais c'est comme il était interdit à informaticien de prendre du coca cola, parce que cela grillerait sa matière grise. On ne pourrait pas le sanctionner pour ses actes passés, qui étaient licite, cela semble complètement absurde.

  • Fophe
    3720 points
  • il y a 3 ans
@In Rugby I Trust

1- J’avoue que c’est très troublant !
2- En fait l’higénamine était bien interdite en 2016,cf mon com un peu plus haut
3- Et je rajoute que je ne comprends même pas comment un sportif pro peut (ou pourrait ?) ne pas s’assurer auprès du médecin du club sil peut gober un complément alimentaire ???

  • oZbeck
    26448 points
  • il y a 3 ans
@In Rugby I Trust

Je pense pas qu'il y ait un racing bashing, c'est simplement que quand tu joues avec les limites et que tu te fais gauler une première fois, les autorités te surveillent plus. Regarde le fisc quand ils t'ont alignés une 1ère fois, ils t'aiment bien après!
Pour ton 2ème point, je pense surtout que faire le mort quand tu reçois ce type de courrier c'est pas la façon la plus intelligente de réagir.
Et troisièmement, se serait bien que le médecin du racing cause un peu mais apparemment c'est pas le souhait de son président.
Pour finir, je suis pas sur que Dulin paye sa non sélection à cause de cette histoire. Il n'a pas été dans les petits papiers du guytou dès le départ et les récentes performances de son équipe en CE ne plaide pas trop pour lui non plus

@In Rugby I Trust

Vous avez certainement raison, le brennus n'a pas plu à tout le monde. Il y aussi le fait que le Racing ait attaqué la personne qui a divulgué à la presse les résultats d'analyse pour les corticos.

@In Rugby I Trust

J'ai l'impression que dans ce cas il y a aussi faute des joueurs qui ne répondent pas à leur courrier, l'administratif ça fait chier tout le monde mais bon tu reçois un courrier de l'AFLD, le minimum c'est d'y répondre...

@Bakaglass

Je comprends ce que vous dites. Mais en réalité un courrier recommandé, on le reçoit rarement pendant que nous sommes à la maison. Après il faut se déplacer pour aller le chercher en poste, avec des horaires qui ne sont pas toujours simple. Mais cela ne sont que des arguments de formes.

Toute personne est libre de refuser un courrier recommandé, par ce refus vous manifester le fait que vous n'avez pas été informé, certes par choix, mais vous ne l'avez pas été. Le recommandé n'est que pour justifier qu'une personne a essayer de vous informer. Il n'y a aucune obligation de réponse.

Après je pencherais plus pour de la négligence. Mais si ce courrier tenait lieu de convocation, ce qui semble le cas, elle est à mon sens injustifiée. Encore une fois, il n'y a aucune faute, alors pourquoi réunir un conseil disciplinaire ? Mise à part pour faire du buzz.

  • vevere
    53684 points
  • il y a 3 ans
@In Rugby I Trust

J'hésite en rire ou pleurer...

@In Rugby I Trust

Les horaires ne sont pas simple? Ok pour une personne lamda qui bosse de 9h à 18h. On parle là de sportif professionnels qui ont deux entrainements par jour et peut être une séance de muscu.

Qu'on vienne pas me dire qu'ils peuvent pas prendre 5min pour passer à La Poste.

A l'insu de son plein gré ?

Aïe aïe ça sent pas très bon cette histoire, même si rien n'en sortira au final, on le sait d'avance. Mais j'ai du mal à croire à leur culpabilité entière. Le problème, c'est toujours de définir exactement le dopage. Jusqu'où peut-on appeler certaines substances des "compléments", et à partir d'où peut-on parler de dopage ?
La frontière est floue, il y a une faille, une incertitude permanente, et les autorités le savent pertinemment. Ca permet d'éviter les scandales dans ce sport qui se mondialise de plus en plus.
A cause de l'exemple terrible du cyclisme, les fédérations et les institutions se blindent. Si on allait au fond des choses, on serait stupéfait de constater que les sudistes, en particulier, entretiennent des pratiques régulières de dopage (institutionnel en Afr.du Sud notamment) depuis 1995.

  • martix
    8406 points
  • il y a 3 ans

Il est quand meme bizarre que l'AFLD semble focalisé sur les hommes du Racing

@martix

Peut-être, par hasard, parce qu'ils sont contrôlés positifs?

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News