Top 14 : le conseil de classe du Rugbynistère pour la première partie de saison
Top 14 : Jason Eaton a reçu les félicitations du Conseil de classe.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Retrouvez le conseil de classe des clubs de Top 14 et l'analyse de la première partie de saison. Vous en pensez quoi ?

Vous en avez l'habitude : à chaque fin de saison, l'équipe du Rugbynistère se réunit pour le Conseil de classe des formations du Top 14, distribuant au passage les félicitations, encouragements et autres avertissements de conduite. Cette année, petite nouveauté, avec un Conseil de classe de mi-saison qui analyse les performances du Stade Rochelais, de Toulon ou de la Section Paloise. Alors, d'accord ou pas d'accord avec nous ?

INSOLITE. Le conseil de classe du Top 14, promotion 2016

Félicitations :

Stade Rochelais : 

Le nouveau beau gosse de la cour de récréation… Si les professeurs avaient quelques soupçons sur les capacités des Maritimes à confirmer un excellent début d’année, force est de constater que le talent est là sur la durée. Volontaire et chouchou de la direction, La Rochelle écoute ce qu’on lui dit… et ça marche (2e meilleure attaque ; meilleure défense). Attention à ne pas prendre le boulard en séchant les contrôles où en oubliant de réviser : il faudra être performant au coeur de l’hiver, surtout si la Nation fait appel à ses meilleurs éléments.

ASM Clermont :

Sans surprise, Clermont est en tête de classe et brille dans toutes les matières. Séduisant et agréable à voir jouer, il ne doit pas écouter les commentaires néfastes de ses camarades qui moquent sa propension à se louper lors des examens de fin d’année. L’effectif est plus que suffisant pour mener de concert les deux programmes (Top 14 ; Champions Cup) choisis et le Conseil ne peut que conseiller à Clermont de s’appuyer sur les erreurs passées pour ne pas connaître une nouvelle désillusion.

Compliments :

Montpellier :

Rien à dire sur le domaine sportif : le MHR va crescendo et confirme sa bonne saison de l’an passé, qui l’avait vu briller en français comme en langues étrangères. L’élève a bien géré sa crise à l’automne avec l’annonce d’un changement du professeur principal programmé pour l’été prochain, M. Cotter succédant à M. White. De quoi lui permettre de soigner sa cote de popularité et d’enfin laisser tomber l’option Afrikaan ?

Toulon :

Toulon a le sang chaud, et il a frôlé l’avertissement de conduite à plusieurs reprises. Mais le Conseil de classe est indulgent, et il sait que le foyer familial a connu de nombreux soucis en début de saison entre le divorce de tonton Diego et le vrai/faux départ de papa Mourad. Plus de sérieux sur la scène européenne aurait été souhaité, mais au final, le bilan de Toulon est positif. Heureusement que les notes ne vont pas de pair avec les coupes de cheveux discutables de l’élève. Attention tout de même à rectifier ce 0/20 en cours de japonais...

Castres :

Solide, sérieux, ne fait pas de vagues… Castres, c’est un peu le modèle rêvé des professeurs. Le genre d’élève qui demande du rab d’exercices, qui ne se fait pas prier pour venir au tableau ou qui se présente à l'élection des délégués pour “faire changer les choses”. Manque de bol, le voisin de table rouge et noir a toujours la préférence du public (et celle du petit Antoine) et personne ne vote pour lui. Bref, la régularité castraise passe inaperçue.

Stade Toulousain : 

Le relâchement coupable des dernières semaines - c’était quoi ce hors-sujet rendu à Grenoble ? - aurait pu lui enlever les compliments, mais le bilan de Toulouse reste intéressant, alors que l’équipe est en pleine mutation (départs des grands anciens, effectif renouvelé et recrutement 2017/2018 déjà officialisé). Mention spéciale à l’Europe, où le faux-départ a été corrigé par le voyage scolaire fructueux en Italie : Toulouse est l’une des rares formations tricolores à croire encore au 1/4 de finale. Soyez plus ambitieux !

Encouragements :

UBB :

L'UBB aurait pu basculer dans les "Compliments" mais ne fait pas encore partie des cadors après deux exercices prometteurs mais au final mitigés. Peut-il enfin passer un cap ? Ce sera la grande question du prochain semestre, où l'élève pourrait devoir à nouveau se débrouiller sans aide à la maison, M. Ibanez étant occupé ailleurs. On encourage l'UBB, dont le potentiel entrevu sur la pelouse d'Exeter donne beaucoup d'espoir pour la suite.

Pau : 

La moyenne n’est pas brillante, mais au vu des efforts de l’élève et de sa réputation - Pau n’a clairement pas le profil d’une tête de classe - le Conseil de classe salue cette première partie de saison. Attention tout de même à ne pas trop dépendre de ses éléments All Blacks et à respecter l’autorité de la direction LNR, qui souhaite mettre en place une nouvelle sonnerie.

Brive : 

Studieux, Brive doit continuer de s’accrocher pour se sortir (enfin) du ventre mou de la classe. Le conseil reconnaît que les devoirs sont faits et que l’élève essaie de participer à l’oral, mais on a parfois le sentiment que l’élève se complait dans sa situation et ne veut pas aller plus haut pour décrocher la mention phase finale. En est-il seulement capable ?

Doit continuer ses efforts

LOU : 

Le petit nouveau avait des ambitions, au vu d’un recrutement intéressant qui se poursuit d’ailleurs en vue de la saison prochaine. Pourtant, le passage en classe supérieure pour 2018 est-il vraiment acquis ? Au contrôle continu, les Lyonnais disposent de dix points d’avance sur les Grenoblois : il faudra faire preuve de sérieux comme dernièrement face à l’UBB pour ne pas voir leur avance fondre comme neige au soleil. Alors, pourquoi “passable” pour le LOU ? L’élève est bien trop discret pour mériter les encouragements, et ses copies sont trop souvent ennuyeuses.

A des capacités, mais ne les exploite pas :

Stade Français : 

Avec le Stade Français, on a affaire à un immense gâchis. L’effectif est pourtant talentueux, mais à force d’y aller “au talent”, Paris se casse les dents, surtout à l’extérieur où le blâme n’est pas loin. Autant dire que l’élève serait menacé de redoublement si la classe Top 14 n’avait pas deux cancres aux dernières places… Paris a décidément du mal à se remettre des félicitations délivrées en 2015, et le départ programmé de son professeur particulier à l’accent qué calor ne risque pas d’arranger les choses. On ne voit pas comment le directeur Novès pourrait convoquer les meilleurs éléments de la classe rose en voyage à Londres et Dublin. 

Passable :

Racing 92 :

L’élève francilien exaspère le Conseil de classe, qui l’avait pourtant en haute estime après ses résultats brillants de l’an passé. D’abord à cause de ses problèmes extra-sportifs : soupçon de dopage, affaire Goosen, énième plainte contre l’arbitrage… Le tout met une ambiance gênante dans la salle de classe. Et puis ensuite, c’est quoi ce jeu ? Si Racing 92 n’a jamais été très inspiré stylo en main, il avait le mérite de se montrer plus efficace. Son absentéisme en Europe est inadmissible, et les parents vont être convoqués. Doit absolument se remettre au travail.

Avertissement travail :

Bayonne :

Le passage de Bayonne en classe Top 14 prêtait à discussion mais un oral convaincant devant le grand jury face à Aurillac avait finalement convaincu. L’élève basque se serait-il laissé griser par un bon début de saison et une première bonne note face à Toulon ? Plusieurs copies blanches viennent questionner la véritable valeure de l’équipe, qui semble condamnée à suivre les cours dans le fond de la classe, à côté du radiateur. En attendant des jours meilleurs…

Avertissement travail / conduite :

Grenoble :

Avec l'élève isérois, on a affaire à un cas classique. Pendant des années, il nous vendait du rêve lors des premiers trimestres avant de déchanter en fin d'année scolaire. Mais à force de stagner et d'accumuler du retard, il doit maintenir subir les conséquences de son attitude : le niveau de la classe évolue, et lui se retrouve à la traîne. Si ses joueurs continuent de postuler pour les facs toulonnaises, lyonnaises ou paloises plutôt que de bosser à l'entraînement, on court à la catastrophe avec Grenoble. Déjà qu'il s'est fait remarquer plusieurs fois par le conseil de discipline avec les cas Jackman et Best... 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

J'avais envie de dire, le Racing aussi est perturbé par un divorce, il n'y a pas que tonton Diego!
Si les parents sont convoqués (les Lolos?) ça risque de gueuler encore (c'est peut-êre ça le problème, ils gueulent trop sur les arbitres et ptetre pas assez sur leurs joueurs...).

Le 0/20 en cours de Japonais du RCT m'a bien fait marrer quand même 😊

L'affaire goosen ne salit que le joueur lui même. En quoi le Racing doit se reprocher quelquechose dans cette affaire

  • Zejack
    16746 points
  • il y a 3 ans

"Complimentts" pour le ST que vous trouve assez gentil avec nous sur le coup...

  • vevere
    51819 points
  • il y a 3 ans
@Zejack

...voir même carrément indulgents...notamment eu égard aux résultats en Coupe d'Europe!!! 😉

"soupçon de dopage" ??? 3 joueurs majeurs titulaires qui jouent tous les matches prolongations comprises qui dépassent le taux de cortico accepté, on est dans le dopage. Point. Sinon, on fait comme les anglais et les américains dans de nombreuses disciplines, on autorise le dopage et on nomme cela médecine. Si le rugby français avait la même honnêteté que le cyclisme français, ce serait non seulement grosses sanctions sur les résultats passés, mais surtout exclusion des compétitions à venir. Mais avec notre grand courage, on essaie d’édulcorer du dopage avéré par les contrôles en simples soupçons. Et dans 10 ans, on fera les étonnés, comme au Tour de France 98.

  • Olmo
    13114 points
  • il y a 3 ans
@marco_c

Complètement d'accord avec Viscères, c'est hyper hypocrite de vouloir stigmatiser le Racing, quoi que l'on puisse lui reprocher d'autre part, si ce qu'ils ont fait est non seulement une pratique légale mais aussi assumée par de nombreux médecins du milieu tu peux être sur que ce sont loin d'être les seuls à le faire. Et bien sur, c'est encore plus con de remettre la faute sur les joueurs.

@Olmo

C'est le Racing donc ça ne coûte rien de leur taper un peu dessus, hein ??
Par ailleurs concernant les plaintes contre l'arbitrage, ce n'est arrivé qu'une seule fois cette année contre le RCT alors que, si je ne m'abuse, d'autres coachs ont été entendu et suspendu cette saison

@marco_c

"Sinon, on fait comme les anglais et les américains dans de nombreuses disciplines, on autorise le dopage et on nomme cela médecine"

C'est déjà le cas, les joueurs du Racing étaient dopés mais c'est 100% légal. C'est du dopage autorisé, et on nomme cela récupération.
Le mauvais élève dans cette histoire n'est pas le Racing, c'est notre législation sportive.

  • Tonioo
    16307 points
  • il y a 3 ans

C'est sévère pour Grenoble car à peu de chose près ils se retrouvent à hauteur de Lyon, et en plus en développant un jeu agréable à regarder 😉 . Plusieurs très courtes défaites, 1point contre Pau et Clermont, 2 ou 3 points contre La Rochelle et l'UBB.

@Tonioo

8 points d'écart... c'est beaucoup en Top 14. Tu as souvenir d'une telle remontée à mi-saison ?

@Maxime Rouquié

Oyonnax, l'année où ils finissent dans les 6

@vince7792

Ils étaient relégables en Janvier ?

@Maxime Rouquié

Je ne sais plus mais nous les avions perdu fin automne début hiver et ils étaient alors bon dernier

Attention à la Rochelle, tout de même, être le chouchou ne devrait abstenir de revêtir l'uniforme réglementaire. Gare à la remontrance du CPE Goze.

Bien vu dans l'ensemble.

Deux petits points en plus :
"On ne voit pas comment le directeur Novès pourrait convoquer les meilleurs éléments de la classe rose en voyage à Londres et Dublin" - est-ce vraiment un mal ? Le SF aura besoin de tout le monde pour continuer à engranger des points (déjà que son meilleur élève sera mobilisé par l'Italie...).
L'ASM va décrocher le titre de Champion d'Europe ! Parce qu'ils jouent bien, que toute l'Ovalie sera derrière eux et que les Saracens deux fois de suite ce n'est pas possible.

@Flanquart St Lazare

l'ASM est impuissante face aux équipes lourdes, donc les Sarries vont garder leur titre
À moins qu'un copain de la cour de récré s'occupe du roastbeef.

  • Olmo
    13114 points
  • il y a 3 ans
@Marc Lièvre Entremont

Diantre, je sais qu'avoir été supporter de Clermont entre 2011 et 2016 a du être une expérience traumatisante mais il faut garder votre orgueil les gars ! Le dernier match des Sarries contre Sales n'arrivait pas à la cheville de celui de l'ASM contre Exeter. Et en plus la méllée de l'ASM me semble en nette progression et vu que le XV de France va faire le grand Chelem au 6 nations, ça va créer une dynamique 2010 vous allez voir !

@Olmo

On s'est fait torde par Toulouse en première mi-temps, y'a pas une semaine. Certes avec une équipe remaniée mais nous ne sommes pas sereins devant (sans manquer de respect aux toulousains qui ont un gros pack).
Il faudra travailler là dessus car l'ASM s’éteint contre les équipes très puissantes.
Malheureusement, nous n'avons pas de plan B si nous ne pouvons pas mettre notre jeu de mouvement en place. Cotter avait réussi à rendre l'ASM intelligente et malléable, c'est moins le cas avec Azema, même si nous sommes un peu plus "spectaculaires".

  • AKA
    49558 points
  • il y a 3 ans
@Marc Lièvre Entremont

Analyse lucide de ton club préféré! Au match aller déjà le 5 de devant s' était fait bouger par des toulousains eux aussi remaniés; pourtant quand cette équipe est "en place" elle peut se mesurer à n' importe qui avec un jeu attractif. De plus la période tournoi/doublons vas être cruciale pour vous!

@AKA

Merci Aka. Se voiler la face n'a jamais rien fait gagner.
Les doublons, c'est toujours la loterie. En plus cette année Novés fait la part belle aux jaunards.
Faut pas que les gusses se blessent...
Point positif, Parra risque de rester en Auvergne, ça nous évitera peut-être les fameux parpaings de Rado ^ ^

@Olmo

Encore une fois; puissent les dieux du Rugby t'entendre !

@Marc Lièvre Entremont

Ah non Marc, j'essaie de doper le moral des Clermontois (Monferrandais ?) et tac ! tu me mets une louche de défaitisme 😉
Ils ne sont pas si mal vos gros quand même !
Et puis sérieusement, j'ai beau être supporter du SF (ce qui n'est pas toujours facile), j'aimerais VRAIMENT voir l'ASM champion d'Europe !

@Flanquart St Lazare

Puissent les dieux du Rugby t'entendre à propos la Champions Cup !

tout est dit pour le co cela passe inaperçu !!! mais on vis bien sans les médias !!!! et j'espere que l'on sera encore et toujours encore dans le top 6 pour jouez les troubles fetes!!! et en coupe d'europe pourquoi sortir des poules en étant meilleur deuxieme

  • JbPo
    925 points
  • il y a 3 ans
@CASTRES OLYMPIQUE

J'aime beaucoup le CO, mais le faire passer pour un club aux moyens modestes, c'est clairement de l'ignorance. Castres a toujours eu dans ses effectifs certains de ses joueurs grassement payés, peut-être même plus qu'au stade ( je ne parle pas de moyenne mais de certains joueurs ) . Sivivatu l'an passé à Castres, c'est plus de 40 000 / Mois !!! Aucun clubs de mémoire a autant payé un joueur de plus de 34 ans

@CASTRES OLYMPIQUE

mais ça fait 5 ans que c'est pareil, c'est juste dans la continuité. Le CO réussit 10x mieux au vu de ses moyens que le voisin géant Toulousain, et pourtant on continue d'accorder le crédit au dernier et pas au premier, largement dû.

  • JbPo
    925 points
  • il y a 3 ans
@Rémi teLamettra

J'aime beaucoup le CO, mais le faire passer pour un club aux moyens modestes, c'est clairement de l'ignorance. Castres a toujours eu dans ses effectifs certains de ses joueurs grassement payés, peut-être même plus qu'au stade ( je ne parle pas de moyenne mais de certains joueurs ) . Sivivatu l'an passé à Castres, c'est plus de 40 000 / Mois !!! Aucun clubs de mémoire a autant payé un joueur de plus de 34 ans

@Rémi teLamettra

Mouais, les "moyens" du CO, ce sont aussi les moyens de Fabre en coulisses. Ce serait comme considérer uniquement les moyens du MHR par les seuls chiffres du club, et ignorer Altrad (on peut faire la même avec de RM92 de Jacky, ou l'ASM de Michelin).

@marco_c

ils ont gagné un titre une année où ils devaient avoir la moitié de la qualité sur papier des Toulousains. Ils regagnent la finale l'année d'après et ont failli retaper Toulon dans les mêmes circonstances. Et nier qu'ils avaient globalement sur ces 4 dernières années moins sur papier qu'un Stade Toulousain et ont pourtant mieux réussi en dérivant le sujet sur une histoire de moyens financiers...

@Rémi teLamettra

Mieux sportivement que le Stade Toulousain ces 4 dernières années, ce n'est pas si dur : il suffit plus ou moins de finir dans les 6 tous les ans pour égaler notre score.

Pour ce qui est des moyens du CO, c'est assez lourd d'en entendre parler parce que la majorité des gens donnent dans l'excès. On a d'un côté ceux qui expliquent qu'en fait le CO est super riche car abreuvé de fric par Fabre, c'est très drôle venant de supporters de superpuissances comme le RCT, le Racing, l'ASM, le ST ou le SF qui sont loin devant le 10ème budget du CO. Et de l'autre certains supporters aveyronnais qui expliquent que le CO est le petit poucet luttant contre des gros aux moyens démesurés, il ne faut pas pousser non plus le CO n'est pas pauvre.

Pour moi la force du CO, c'est d'avoir accepté son "rang". Ce n'est pas et ne sera jamais une superpuissance. Ce n'est pas et ne sera jamais une équipe qui écrasera le championnat et l'Europe pendant plusieurs saisons comme ont pu le faire Toulouse ou Toulon à leur sommet. Ils sont même trop juste en effectif et qualité pour jouer à la fois le championnat et l'Europe. Mais voilà, ils ne se prennent pas pour plus gros qu'ils ne sont. Ils sont outsiders en Top14 et l'assument, et les années où il y a un coup à jouer ils le jouent crânement. Ça a payé une année et presque une deuxième dans la foulée. Du coup ils adaptent leur effectif en fonction, en misant sur quelques joueurs à fort potentiel, quelques bons coups, un effectif plus basé sur la qualité que la quantité. Cela expose aux incidents (joueurs clés blessés, suspendus) mais cela demande moins de moyens.

@Team Viscères

Je pense qu'il faut surtout souligner le fait qu'ils ont vraiment épuisé à fond toutes les ressources de ces joueurs, et continuent de le faire assez bien. Un club de Top 14 qui optimise les moyens du bord à ce point là, c'est vraiment super rare. Et ils ont su maintenir cette culture de la qualité avec l'apport d'Urios, et d'Urda (et Tichit par ex). Ce ne sont pas des miséreux, mais c'est pas MP ou Toulon ou même le Stade Toulousain donc. Et pourtant, ils sont pertinents depuis leur titre de 2013. Certainement que s'ils jouaient la Champions à fond sur ces années là, ils parvenaient à qq'ch de pas mal. Mais n'ont pas les moyens de jouer à fond sur les deux fronts, hélas.

  • CEVEN
    172016 points
  • il y a 3 ans
@Team Viscères

Très juste et en ce sens, le choix de C.URIOS est (semble) judicieux et en parfaite adéquation avec les ambitions du CO: être une équipe souvent placée qui sait demeurer à l'affût.

Derniers articles

News
News
News
Transferts
News
Vidéos
News
News
News
News
News