Mais en fait, le Top 14 a-t-il déjà été aussi indécis en fin de saison ?
En 2016, Toulon avait corrigé l'UBB pour se qualifier pour les demi-finales.
La 26e journée de Top 14 promet d'être riche en suspense. La classement pourrait beaucoup évoluer. Et ce ne serait pas la première fois.

Fin de saison sous tension en Top 14 ! On pensait que la 25e journée allait permettre d'y voir plus clair. Mais la course à la qualification bat toujours son plein à l'orée du dernier match de la saison. Lyon, 3e avec 74 points, n'est pas à l'abri d'un retour du Racing 92 et de Castres. Franciliens et Castrais possèdent en effet 69 points...et sont eux aussi sous la menace de Montpellier et La Rochelle, à égalité avec 66 unités. Des Rochelais qui pourraient donc bien passer de la 7e place à la 4e selon les résultats du week-end. Tous les scénarios sont possibles.

Top 14 : avant la dernière journée, quels scénarios possibles pour la qualification ?Top 14 : avant la dernière journée, quels scénarios possibles pour la qualification ?

Une saison ô combien homogène et indécise. Mais est-ce vraiment une première ?

  • Pour rappel, le format avec les barrages puis les demies a été mis en place lors de l'exercice 2009/2010. Avant cela, la nouvelle mouture du championnat de première division avec 14 clubs mis en place en 2005/2006 voyait la phase régulière basculer directement sur les demi-finales. 
  • Le système de bonus actuel (1 point de bonus offensif pour trois essais de plus que l'adversaire / 1 point de bonus défensif pour une défaite de cinq points ou moins) a été mis en place en 2007/2008.
3
La saison 2009/2010 avait été particulièrement serrée en fin d'année. Seuls trois points séparaient Castres, 4e avec 73 points, de Toulon, 1er avec 76 points, après la 25e journée. Entre eux, l'USAP et l'ASM avaient respectivement 75 points et 74 points. La tension était à son comble. D'autant que Toulouse se tenait en embuscade au cinquième rang avec 70 points. Le Stade avait finalement gagné une place en battant le CO lors du dernier match de la saison régulière.

L'année suivante ? C'était pire ! L'USAP, neuvième avec 63 points pouvaient encore prétendre à la sixième place occupée par Biarritz avec 68 points. Rien n'était fait jusqu'à la première place.

 Rang Club Points après
la 25e journée
Points après
la 26e journée
1 Toulouse 78 82 (1er)
2 Racing-Métro 92 74 78 (2e)
3 ASM 72 72 (4e)
4 Castres 72 76 (3e)
5 Toulon 70 70 (8e)
6 Biarritz 68 72 (5e)
7 Montpellier 67 72 (6e)
8 Bayonne 68 71 (7e)
9 Perpignan 63 63 (9e)

On retrouve un scénario similaire à l'actuel en 2011/2012. Devant Toulouse (83 points) et Clermont (82 pts) se tiraient la bourre aux deux premières places. Venaient ensuite Toulon (69 pts), Montpellier (66 pts), Castres (65 pts), le Racing 92 (63 pts) et le Stade Français (58 pts). A l'époque, le classement n'avait pas changé après la 26e journée.


Stade Toulousain
En 2013/2014, la dernière journée avait souri au Stade Toulousain. Sixième à égalité de points avec Paris (64 pts), Toulouse avait soufflé le quatrième rang au Racing (69 pts) et dépassé Castres (66 pts) grâce à son succès bonifié sur Grenoble (38-8).
2014/2015 avait été une saison folle pour Oyonnax. Malgré l'homogénéité du championnat cette année-là, le club de l'Ain avait réussi à conserver sa place dans le six. L'USO ne possédait que deux points d'avance sur l'UBB et le Racing 92 avant la 26e journée. Mais seuls les Franciliens avaient gagné leur match, grimpant au cinquième rang occupé par Oyonnax. Bordeaux-Bègles avait ainsi été sorti des places qualificatives pour un point seulement.
US Oyonnax
L'un des plus jolis coups de ces dernières années a été réalisé par le RCT. En 2015/2016, les Varois occupent la troisième place avant le dernier match. Avec 77 points, ils lorgnent une demi-finale directe à l'instar du Racing 92. Tout est possible puisque Montpellier, 3e, ne possède que 81 points. Le hasard du calendrier veut que le MHR se déplace à Colombes. Au bout, une victoire francilienne qui voit Montpellier éjecté de la deuxième place...au profit de Toulon, vainqueur avec le bonus offensif de l'UBB. Les trois formations se tiennent en un point seulement. Un meilleur goal average permet au MHR d'être finalement devant le Racing...qui sera sacré à Barcelone contre Toulon.
1
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

À partir du moment où presque la moitié du Top 14 peut se qualifier, il est forcément indécis et c'est ce que recherchait la ligue pour maintenir l'intérêt du championnat sur le long terme. Moi je trouve ça totalement absurde que le 6ème puisse être champion de France, surtout quand c'est Castres.

Je préfère pas me lancer sur le Challenge qui intègre des promus...

A la fin c'est toujours le co qui est dans les 6 💪

Derniers articles

Transferts
News
Ecrit par vous !
News
Vidéos
Transferts
News
Transferts
News
News
Transferts
Transferts